Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Mise à jour de la pétition

APPEL ET MISE EN GARDE AU PRÉSIDENT MACRON

Pétition : APPEL ET MISE EN GARDE AU PRÉSIDENT MACRON Mise à jour de la pétition

APPEL ET MISE EN GARDE AU PRÉSIDENT MACRON

374 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
YMNG

Le 07/12/2019

Je vous remercie toutes et tous pour le soutien à ma pétition ou plutôt aux idées qu’elle exprime.

Toutefois, si j’ai bien conscience qu’une pétition n’est pas une fin en soi mais, pour autant, elle fédère une prise de conscience collective pour ceux qui y adhèrent, participant par là-même de la défense d’un mode de société plus juste, plus serein, plus sage et plus égalitaire, en tout cas, de tendre vers ces valeurs.

De plus, elle crée un lien social entre françaises et français qui ne se connaissent pas, quel que soit leur milieu social, leur profession, leur croyance ou non, leur engagement dans tel ou tel milieu, et leurs soucis familiaux, leurs échecs, leurs réussites, leur souffrance psychique ou physique ou celle d’un proche ou d’un ami, enfin bref, elle permet de s’affirmer pour un monde meilleur fraternel et humaniste.

Je me réjouis d’ailleurs, à l’instar de Monsieur Dominique ROUSSEAU, professeur à l'université Panthéon-Sorbonne (Paris 1), directeur de l'Institut des sciences juridique et philosophique de la Sorbonne, que dans sa décision du 6 juillet 2018, le Conseil constitutionnel fait vivre le principe constitutionnel de fraternité.

  1. Macron est sorti de l'École nationale d'administration(ENA) en 2004. Il devient inspecteur des finances. En 2007, il est nommé rapporteur adjoint de la commission pour la libération de la croissance française(« commission Attali »). L’année suivante, il rejoint la banque d'affaires Rothschild & Cie, dont il devient associé-gérant en 2010.

Il participe à la campagne électorale de Monsieur François Hollande pour l'élection présidentielle de 2012, qui le nomme après sa victoire secrétaire général adjoint de son cabinet. Alors encore inconnu du grand public, Emmanuel Macron devient en 2014 ministre de l'Économiede l'Industrie et du Numérique ; en 2015, il fait adopter une loi pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques.

Point n’est besoin d’être passé par l’ENA et d’avoir été banquier, et pardonnez-moi du peu, gérant associé de la banque Rothschild &Cie, pour être un bon président de la République. Je pense au contraire que le modèle du libéralisme débridé qu’il voulait inculquer aux françaises et français ne convient pas à un peuple souverain. Qui plus est, ce n’est pas son rôle, la liberté de penser et d’expression appartient au peuple et le petit prince ne saurait dépasser ses prérogatives. Mais il s’accroche au pouvoir comme le renard à sa proie. Selon un institut de sondage très récent le président « voit les opinions favorables grimper de 18 points auprès de l'électorat LR, d'après ce sondage représentatif effectué auprès de 1037 personnes, portant sa popularité à 44% d'opinions favorables à droite.  Il connaît également une envolée au sein de l'électorat d'extrême droite (dont le RN), avec 12 points supplémentaires par rapport au mois de novembre, soit 15% d'opinions favorables contre 3% il y a un mois ».

Ceci n’est qu’un sondage mais il sert, au contraire, durablement notre cause. Nous devons nous orienter à terme dans un rassemblement de nos pensées pour parvenir à instaurer une France plus solidaire, plus fraternelle, plus attentive et franchement plus convenable sur la scène mondiale, sans afficher ce mépris et cette arrogance si familière du président actuel.

Alors, je formule tous mes espoirs sur vous toutes et tous pour construire ensemble un monde e meilleur susceptible de prendre en compte les enjeux majeurs de notre temps et capable de se substituer à l’actuel pouvoir. 

Je vous invite également de signer massivement la pétition suivante : 

NON AUX VIOLENCES LORS DES MANIFESTATIONS DÉNONCEZ-LES

Le 05/12/2019

M. Macron, petit prince, est calme et déterminé au château. Tant mieux pour lui. Merci à vous et mobilisez-vous pour soutenir cette pétition et, au-delà les idées qu'elle véhicule. Pour le 5° commentaire laissé sur le site, je ne reproche en rien à son auteur, pas son inculture juridique ni son mépris pour la sauvegarde des principes reconnus par la constitution et les textes qui fondent le socle de constitutionnalité. Je regrette simplement, pour lui, son champ visuel et intellectuel réduit à la seule conception de la pensée unique.

374 signatures
Signez avec votre email
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
— 1 réponse de l'auteur