Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

APPEL ET MISE EN GARDE AU PRÉSIDENT MACRON

Pétition : APPEL ET MISE EN GARDE AU PRÉSIDENT MACRON Pétition

APPEL ET MISE EN GARDE AU PRÉSIDENT MACRON

371 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
YMNG
Destinataire(s) :
APPEL ET MISE EN GARDE AU PRÉSIDENT MACRON
La pétition
Actualité(s)

Disons Non à l’exercice du pouvoir discrétionnaire exercé par le président MACRON


Rassemblons-nous toutes et tous le 05.12.2019, le Black Thursday


Tout pouvoir est fondé sur la mesure et la sagesse. Sans sagesse, point de vertu.


Enflammer une partie significative de la population française, de son peuple le 5 décembre prochain n’est pas digne de l’exercice du petit prince aux pieds d’argile.


Après la baisse des revenus des retraités imposée d’office par ce président et ses, biens dévoués, sans aucune concertation préalable, décrété par la loi de finances pour 2018 une réévaluation à compter du 1er janvier 2018 de 1,7 point cet impôt pour les salariés et les titulaires de pension avant d’en dédouaner en 2019 les retraités dont les revenus ne dépassent pas le seuil de 2.000 € par mois, après la gestion désastreuse des manifestations dites « des gilets jaunes », avec, selon le journal libération de janvier 2019 « Après l'acte XI, Checknews compte désormais, au 30 janvier, 144 blessés graves parmi les gilets jaunes et les journalistes, dont 92 par des tirs de lanceur de balle de défense. Au moins 14 victimes ont perdu un œil », après la décision unilatérale de privatiser en partie le jeu du « Loto », après avoir afficher la forte volonté de privatiser les aéroports de Paris et d’avoir privé les élus à l’initiative du référendum d’initiative partagé de tout moyen de communication à l’égard des électeurs, après avoir manifesté un désintérêt à l’endroit de maires de France et, par un simple calcul électoraliste, tenté de renouer avec ceux qu’ils dénomment désormais les « piliers de la République » lors du congrès de l’association des maires de France, après avoir voulu devenir le porte-drapeau de l’Europe en parvenant surtout à affaiblir l’union européenne et à disloquer l’entente franco-allemande, après avoir été reçu par le président américain et exposé notre pays à des mesures de rétorsions inédites en matière économique, 

Voilà que ce petit Prince veut imposer aux français et aux français une réforme des retraites dont les seules éléments approximatifs sont annoncées par la presse et les quelques communiqués de Jean-Paul Delevoye, haut-commissaire aux retraites délégué auprès de Mme Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, lorsqu’il n’est pas prié de se taire par M. Philippe, 1er ministre, ou même d’être recadré.


Non, décidément, la coupe est pleine. Dès lors, le président et son gouvernement seront très observés et jugés lors de la gestion de cette crise. Assurément, ils se reposeront sur l’assistance bienveillante des forces de l’ordre.


Il ne sera pas admis d’acte non proportionné et non adapté aux faits de la situation donnée à l’encontre du droit de manifester et de penser autrement que M. MACRON qui veut à tout prix imposer un changement d’esprit les conduisant de devenir des adeptes du libéralisme, et plus est, des ânes bâtés.


Réveillons-nous et soyons nombreux à signer cette pétition.

Le 07/12/2019

Je vous remercie toutes et tous pour le soutien à ma pétition ou plutôt aux idées qu’elle exprime.

Toutefois, si j’ai bien conscience qu’une pétition n’est pas une fin en soi mais, pour autant, elle fédère une prise de conscience collective pour ceux qui y adhèrent, participant par là-même de la défense d’un mode de société plus juste, plus serein, plus sage et plus égalitaire, en tout cas, de tendre vers ces valeurs.

De plus, elle crée un lien social entre françaises et français qui ne se connaissent pas, quel que soit leur milieu social, leur profession, leur croyance ou non, leur engagement dans tel ou tel milieu, et leurs soucis familiaux, leurs échecs, leurs réussites, leur souffrance psychique ou physique ou celle d’un proche ou d’un ami, enfin bref, elle permet de s’affirmer pour un monde meilleur fraternel et humaniste.

Je me réjouis d’ailleurs, à l’instar de Monsieur Dominique ROUSSEAU, professeur à l'université Panthéon-Sorbonne (Paris 1), directeur de l'Institut des sciences juridique et philosophique de la Sorbonne, que dans sa décision du 6 juillet 2018, le Conseil constitutionnel fait vivre le principe constitutionnel de fraternité.

  1. Macron est sorti de l'École nationale d'administration(ENA) en 2004. Il devient inspecteur des finances. En 2007, il est nommé rapporteur adjoint de la commission pour la libération de la croissance française(« commission Attali »). L’année suivante, il rejoint la banque d'affaires Rothschild & Cie, dont il devient associé-gérant en 2010.

Il participe à la campagne électorale de Monsieur François Hollande pour l'élection présidentielle de 2012, qui le nomme après sa victoire secrétaire général adjoint de son cabinet. Alors encore inconnu du grand public, Emmanuel Macron devient en 2014 ministre de l'Économiede l'Industrie et du Numérique ; en 2015, il fait adopter une loi pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques.

Point n’est besoin d’être passé par l’ENA et d’avoir été banquier, et pardonnez-moi du peu, gérant associé de la banque Rothschild &Cie, pour être un bon président de la République. Je pense au contraire que le modèle du libéralisme débridé qu’il voulait inculquer aux françaises et français ne convient pas à un peuple souverain. Qui plus est, ce n’est pas son rôle, la liberté de penser et d’expression appartient au peuple et le petit prince ne saurait dépasser ses prérogatives. Mais il s’accroche au pouvoir comme le renard à sa proie. Selon un institut de sondage très récent le président « voit les opinions favorables grimper de 18 points auprès de l'électorat LR, d'après ce sondage représentatif effectué auprès de 1037 personnes, portant sa popularité à 44% d'opinions favorables à droite.  Il connaît également une envolée au sein de l'électorat d'extrême droite (dont le RN), avec 12 points supplémentaires par rapport au mois de novembre, soit 15% d'opinions favorables contre 3% il y a un mois ».

Ceci n’est qu’un sondage mais il sert, au contraire, durablement notre cause. Nous devons nous orienter à terme dans un rassemblement de nos pensées pour parvenir à instaurer une France plus solidaire, plus fraternelle, plus attentive et franchement plus convenable sur la scène mondiale, sans afficher ce mépris et cette arrogance si familière du président actuel.

Alors, je formule tous mes espoirs sur vous toutes et tous pour construire ensemble un monde e meilleur susceptible de prendre en compte les enjeux majeurs de notre temps et capable de se substituer à l’actuel pouvoir. 

Je vous invite également de signer massivement la pétition suivante : 

NON AUX VIOLENCES LORS DES MANIFESTATIONS DÉNONCEZ-LES

Le 05/12/2019

M. Macron, petit prince, est calme et déterminé au château. Tant mieux pour lui. Merci à vous et mobilisez-vous pour soutenir cette pétition et, au-delà les idées qu'elle véhicule. Pour le 5° commentaire laissé sur le site, je ne reproche en rien à son auteur, pas son inculture juridique ni son mépris pour la sauvegarde des principes reconnus par la constitution et les textes qui fondent le socle de constitutionnalité. Je regrette simplement, pour lui, son champ visuel et intellectuel réduit à la seule conception de la pensée unique.

371 signatures
Signez avec votre email
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
- Actualité(s) de la pétition -
23 commentaires
Michel - Le 12/12/2019 à 15:33:20
"Petit Prince... Dessine-moi un mouton"...
Ahh... Tu voudrais sans doute dire "Dessine moi un mouton noir" ?
C'est quoi, un mouton noir, Papy?
Et bien tu vois, mon petit chéri, un mouton noir, c'est... Un Retraité !!!
Mais, rassures-toi... Un âne bâté peut aussi, le cas écéhéant, faire l'affaire... Pouvu cependant qu'il crache au bassinet ! A condition cependant - dixit notre fort regretté Coluche - "qu'il s'autorise à fermer sa gueule" !!!
0
Le 06/12/2019 à 07:44:06
Il doit être en mort cérébrale ainsi que son gouvernement. Le peuple doivent faire des efforts mais eux se gavent sur notre dos.non à cette politique ultra libéralisme qu'ils dégagent
0
Florent - Le 03/12/2019 à 18:54:25
Macron a été exciter qq nids de frelons et ne va pas tarder à ce plaindre de les avoirs sur le dos ...
...De la psychiatrie élyséenne
0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs