57 496 787 personnes agissent sur MesOpinions.com

Pétition - Politique

Signez la pétition

Déjà 24.246 signatures

  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook

Sauvegarde en cours...
Pétition : Agressions physiques, violations de domiciles, menaces, mensonges, etc : STOP aux exactions des installateurs de compteurs LINKY !

Agressions physiques, violations de domiciles, menaces, mensonges, etc : STOP aux exactions des installateurs de compteurs LINKY !

Auteur : Stéphane Lhomme, Conseiller municipal de Saint-Macaire (Gironde), animateur du site web : Refus Linky

Créé le 07/04/2017  

Mise à jour de la pétition

À l'attention : des candidats à l'élection présidentielle, puis du Président élu et de son gouvernement

La population française refusant le compteur communicant LINKY de façon de plus en plus massive, l'industriel Enedis tente d'imposer ce compteur par les moyens les plus abjects :

- agressions physiques
- violations de domiciles
- menaces, intimidations, mensonges  !
(voir quelques exemples ci-dessous)

Il faut dire STOP à la campagne de violence d'Enedis pour imposer le compteur LINKY

Faut-il attendre un drame encore plus grave pour intervenir ? Voici quelques exemples des méthodes de voyous utilisées par les installateurs de Linky :

Violences physiques :
Ouest-France / Le Télégramme - 7 avril 2017
Blessé à 73 ans en s'opposant à Linky
Côtes-d’Armor. Une altercation lors de l’installation d’un compteur Linky

Coupures sauvages d'électricité :
20minutes - 5 avril 2017
Un Aixois opposé à Linky se retrouve privé d'électricité

Violations de domiciles :
France3 - 27 mars 2017
Linky : violations de domiciles à Niort par les installateurs

Violence physique + Violation de domicile :
Ré à la Hune
Un pompier qui refuse Linky au Tribunal à La Rochelle le 18 avril

Attention : l'audience prévue au tribunal de La Rochelle mardi 18 avril 2017 est reportée à une date ultérieure non connue à ce jour.

Ce pompier était tranquillement chez lui quand les installateurs, assistés par les gendarmes (qui ne protègent donc pas les habitants mais les industriels) ont pénétré dans son logement, bousculés les deux époux, posé le linky... et porté plainte contre leurs victimes.

Les consignes de la honte :
Nous avons pu mettre la main sur la fiche confidentielle de consignes d'Enedis à ses installateurs, pour les pousser à violer les propriétés et imposer les Linky aux nombreux citoyens qui n'en veulent pas : Lire ici

Rumeurs mensongères :

Par ailleurs, Enedis et ses installateurs font courir des rumeurs mensongères pour intimider les citoyens et les contraindre à accepter le Linky. Non, si vous refusez ce compteur, vous n'aurez pas d'amendes, vous n'aurez pas à la payer plus tard  ou à payer une somme mensuelle, on ne vous coupera pas l'électricité, etc : Lire ici

Habitants, citoyens, élus, ne nous laissons pas agresser par les milices d'Enedis!

Réagissons tout de suite car autrement chacun de nous subira ces exactions (Enedis a prévu d'imposer Linky à tous les logements de France, et donc au votre !)

Organisons ou rejoignons les collectifs Stop-Linky, et interpellons les candidats à l'élection présidentielle puis le président élu et son gouvernement : ils doivent dénoncer les méthodes d'Enedis !

Habitants, élus, informez vous sur notre site
(Site gratuit et qui ne vend rien !)