Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Mise à jour de la pétition

VINCI, FREE et la Commune de CIBOURE profitent du confinement ... pour tenter l'installation d’une antenne 5G de 33 mètres de hauteur et de ses relais à proximité immédiate d’habitations ... Visible de la mer à + 68 mètres NGF

Pétition : VINCI, FREE et la Commune de CIBOURE profitent du confinement ... pour tenter l'installation d’une antenne 5G de 33 mètres de hauteur et de ses relais à proximité immédiate d’habitations ... Visible de la mer à + 68 mètres NGF Mise à jour de la pétition

VINCI, FREE et la Commune de CIBOURE profitent du confinement ... pour tenter l'installation d’une antenne 5G de 33 mètres de hauteur et de ses relais à proximité immédiate d’habitations ... Visible de la mer à + 68 mètres NGF

28.797 signatures
Auteur
Auteur(s) :
Collectif d'associations LAPURDI

Le 14/05/2020

Stop au développement en catimini d’antennes 5G

Merci de votre soutien !

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Le Collectif LAPURDI poursuit son action, et fort de votre adhésion va solliciter à nouveau autorités et promoteurs du projet litigieux

 -------------------------------------------------------------------------

Le Collectif d’associations LAPURDI se félicite de l’écho recueilli par la pétition.  Celui-ci marque déjà un premier succès, souligné par la presse régionale (journal Sud-Ouest). Nous remercions tous ceux (plus de 25 000 à ce jour) qui ont répondu si vite et si fort à notre appel. 

Leurs signatures et commentaires montrent un même mécontentement et de fortes préoccupations :

  • générales, concernant les oppositions ou craintes sur les effets de l’exposition aux ondes électromagnétiques liées à la 5G sur lesquelles les autorités de santé, tant nationales qu’internationales, ont exprimé pour le moins des inquiétudes en raison du manque d’outils de mesures, de données sur les effets biologiques et d’études abouties à ce jour ; concernant le modèle économique que sous-tend ce choix qui n’est pas que technique ; concernant la marche forcée que décideurs politiques, opérateurs (Free-Mobile, etc.) et autres acteurs économiques (Vinci-Autoroutes, etc.) financièrement intéressés par ce déploiement imposent en l’absence de tout débat démocratique
  • plus locales (comme en témoigne le nombre de signataires de la commune de Ciboure et des communes environnantes), concernant le silence dont les autorités (mairie, services de l’Etat/ABF/en charge de l’environnement, …) ont entouré l’étude de faisabilité des projets avec l’opérateur ; concernant l’absence de demande d’une étude d’impact des rayonnements par le Maire  ; concernant la méthode consistant à procéder à l’affichage des permis de construire en période de confinement et pour l’un d’entre eux, à un endroit dont l’accès est interdit au public en raison de travaux ; concernant le mépris, à la faveur d’arguties juridiques déloyales, des dispositions protégeant le littoral, l’environnement et les points de vue remarquables de Ciboure et de la baie de Saint-Jean-de-Luz. 

Forts de votre soutien amplifiant celui des habitants et de celui de différentes associations environnementales, nous pouvons passer à la phase suivante :

1°) en transmettant la pétition signée aux autorités locales communales et de l’Etat, ainsi qu’aux promoteurs du projet (ASF pour le groupe VINCI, FREE Mobile pour le groupe ILIAD) ;

2°) en réclamant au Maire le retrait des autorisations délivrées dans de telles conditions, en mobilisant parallèlement tous les élus municipaux tenus largement aussi à l’écart du projet ;

3°) en réclamant au Maire une étude de l’état actuel des radiations auxquelles est à présent soumise la population de Ciboure, au sens de l’arrêté du 18 décembre 2013 (Demande de mesure d’exposition aux champs électromagnétiques auprès de l’Agence nationale des fréquences). Cette étude sera à utilement compléter avec les valeurs crêtes des intensités instantanées mesurées, afin d’évaluer les effets biologiques réels (non pris en compte par la norme ANFR-DR15 basée sur des mesures moyennées) ;

4°) en réclamant l’intervention de la CADA (Commission d'accès aux documents administratifs) les documents complets que le Maire de CIBOURE n’a pas encore transmis à la population et au Collectif LAPURDI en dépit de ses demandes ;

5°) En sollicitant les, Député Vincent BRU (MODEM) et Sénateur Max BRISSON  (LR) (6 ème circonscription des Pyrénées Atlantiques) pour qu’ils :

  • apportent leur soutien à la démarche du collectif LAPURDI ;
  • soutiennent la proposition de résolution tendant à la création d’une commission d’enquête sur le déploiement de la 5G du 4 mai 2020 ;
  • agissent pour que soient supprimées les dispositions introduites par la loi ELAN affranchissant l’installation des antennes-relais de radiotéléphonie mobile des dispositions de protection résultant du Code du Patrimoine et du code de l’urbanisme;

6°) En interrogeant le Préfet sur la compatibilité des projets d’antennes litigieuses, avec les obligations de préservation des espèces et des milieux, des ressources naturelles, du cadre de vie des riverains et d’intégration de l’autoroute dans les paysages traversés incombant au titulaire de la concession autoroutière ; 

7°) en exigeant que, si un projet concernant ce site ou un autre venait (ce que nous ne souhaitons nullement) à nouveau à être déposéauprès des futures autorités élues, celui-ci donne lieu : à la réalisation d’une mesure et d’une étude d’impact des rayonnements au voisinage des installations (actuelle et future) ; à unevérification, après étude d’impact, de la conformité de telles constructions avec la loi littoral, avec les règles protégeant le patrimoine architectural et paysager et avec le respect effectif des points de vue garanti par la ZPPAUP- SPR de Ciboure, voire de Saint-Jean-de-Luz ; à une consultation de la population dûment informée du projet et des études réalisées dont l’avis devra êtrepris en compte avant toute nouvelle décision. 

Nous vous tiendrons informés des suites réservées à la pétition et vous invitons à soutenir aussi toute autre démarche visant à contester des pratiques aussi contestables que celles constatées à Ciboure ou impliquant les mêmes opérateurs.

28.797 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
— 1 réponse de l'auteur