Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Victoires Logo Mobilisation pour la Cause Animale Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Mise à jour de la pétition

Impact écologique de nos pratiques funéraires : Légalisons l'humusation !

Pétition : Impact écologique de nos pratiques funéraires : Légalisons l'humusation ! Mise à jour de la pétition

Impact écologique de nos pratiques funéraires : Légalisons l'humusation !

25.494 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Florence Valdés - Présidente de HUMUSATION France
01/02/2022

Impact écologique de nos pratiques funéraires : Légalisons l'humusation !

Depuis sa première mise en ligne le 4 septembre 2020, cette pétition a recueilli plus de 25.000 signatures, ce qui est un beau succès grâce à vous !

Le concept d’humusation est encore trop peu connu du grand public, mais au fur et à mesure que nous le présentons, cela résonne comme une évidence pour beaucoup.

Aussi, je suis sûre que de nombreuses autres personnes vont signer cette pétition à leur tour pour réclamer cette liberté de choix funéraire. Plus nous serons nombreux, plus vite nous serons entendus !

Ce qui est certain également, c’est que depuis cette date, aucune mesure gouvernementale majeure n’a été mise en place pour faire face à l’urgence écologique !

Or, notre planète a plus que jamais besoin d’actions concrètes pour résorber les problèmes environnementaux et enrayer le dérèglement climatique.

Nous devons agir, proposer et mettre en œuvre tout ce qui va dans le sens d’une réduction de notre empreinte environnementale, y compris en matière funéraire !

Nos parlementaires doivent absolument prendre conscience de l’impact écologique des deux seules pratiques autorisées à ce jour, à savoir l’inhumation et la crémation.

Cette alternative funéraire écologique pourrait d’ores et déjà être accessible à ceux qui le désirent.

Comme vous le savez, elle a pour nom : HUMUSATION, c’est-à-dire la transformation du corps de nos défunts en humus.

Une partie de l’humus obtenu sera remis à la famille pour planter un arbre à la mémoire du défunt, l’autre servira à agrader les sols malmenés par l’agriculture intensive et à reboiser.

Bien évidemment ce nouveau mode de sépulture a besoin d’être rigoureusement réglementé et validé scientifiquement afin d’établir qu’il n’existe aucun risque sanitaire.

Nous venons de créer notre association HUMUSATION France afin de pouvoir agir plus librement et plus efficacement en ce sens et nous nous sommes dotés d’un Conseil Scientifique et Technique.

HUMUSATION France demande notamment l’autorisation de pouvoir expérimenter l’humusation préalablement sur des animaux de ferme ou de compagnie qui viendraient à mourir.

Une collaboration entre expérimentateurs et scientifiques sera menée pour démontrer la faisabilité et l’innocuité du procédé. Tout peut démarrer très vite.

Certains d’entre nous, tellement convaincus de son bien fondé, sommes prêts à donner notre corps à l’humusation, le moment venu, pour qu’il serve à démontrer tous ses avantages, comme cela, a été le cas, aux Etat-Unis, avec 6 volontaires, où un procédé accéléré visant à transformer le corps en humus, appelé réduction organique naturelle, légèrement différent de celui que nous demandons, a été légalisé en 2019 dans l’État de Washington, avant d’être suivi par deux autres Etats (Oregon et Colorado). Nul doute que de nouveaux Etats adopteront prochainement ce procédé.

En 2018, en Europe, grâce à Francis Busigny à l’origine du concept, le terme « humusation » a été inscrit dans la législation funéraire belge dans la région de Bruxelles-Capitale. Ce procédé est le mode de sépulture que nous souhaitons voir légaliser car il est entièrement naturel.

En France, l’humusation a été inscrite à l’étude dans l’un des groupes de travail du CNOF (Conseil National des Opérations funéraires) dédié aux nouveaux modes de sépulture. Un rapport doit être rendu prochainement.

Le but de HUMUSATION France est justement de porter auprès des pouvoirs publics et des autorités compétentes le souhait d’un nombre croissant de personnes désireuses de recourir à cette méthode.

Non seulement, il existe une demande citoyenne, mais aussi de la part des collectivités car les élus locaux sont les premiers concernés par les problèmes posés par les cimetières et les crématoriums.

Et tout récemment, le 17/12/21, une députée de l’Isère, Madame Elodie Laforge-Jacquier, que nous remercions chaleureusement, a proposé un amendement afin d’ouvrir la possibilité de recourir à l’humusation, lorsqu’un défunt en a exprimé la volonté de son vivant.

L’amendement a été rejeté, mais les lignes bougent. Pas suffisamment rapidement, mais la volonté est là, à tous les niveaux.

D’autant plus que nous n’imposons rien à ceux qui ne le souhaitent pas, nous désirons seulement, nous-mêmes, être libres d’opter pour cette alternative écologique, le moment venu.

Car pour nous, désirer l’humusation, c’est :

- décider de qui est bon pour soi et bon pour l’environnement, être cohérent avec ses valeurs profondes, au-delà des contraintes culturelles

- changer son rapport à la mort pour l’apprivoiser et faire en sorte que son départ ou celui de l’être cher se fasse de manière apaisée et en harmonie avec la nature

- se réapproprier sa mort, l’intégrer comme une issue inévitable et lui donner un sens

- participer au cycle du Vivant et rendre à notre chère Terre ce qu’elle nous a si généreusement offert tout au long de notre vie

- permettre à la famille et aux proches de faire leur deuil progressivement

Dans l’humusation, il y a une notion de grande douceur et d’immense respect pour le corps du défunt.

On peut y voir un parallèle entre le temps nécessaire à la formation du corps du bébé dans le ventre de sa mère et celui nécessaire à sa décomposition, à l’issue de son périple sur Terre, pour donner naissance à d’autres formes de vie.

Laisser le temps à la nature de faire son œuvre, là est le secret. La boucle est bouclée. Le cycle est accompli. Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme !

Afin de prendre soin de notre bien le plus précieux, la Terre, l’humusation est une nécessité et une priorité !

Nous n’attendons plus qu’une chose : obtenir l’autorisation de commencer les expérimentations et les validations scientifiques afin que le législateur puisse inscrire l’humusation dans la réglementation funéraire, aux côtés de l’inhumation et de la crémation.

Nous remercions tous les sympathisants de l’humusation pour leur soutien.

Florence VALDÉS
Présidente HUMUSATION France

 

 

25.494 signatures
Signez avec votre email
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
Chantal - Le 04/02/2022 à 18:21:36
lègalisons l'humusation en france rapidement pays soi disent de libertè mensonge
0
— 1 réponse de l'auteur
Maryline - Le 07/01/2023 à 10:58:45
Moi souhait le plus cher pour moi et les miens, choisir ses funérailles et ne pas nous imposer des choix qui ne sont pas en accord avec ce que nous sommes
0
— 1 réponse de l'auteur
Marie - Le 01/02/2022 à 19:41:52
POUSSIERE JE SUIS!!!!!!!!!! POUSSIERE JE DEVIENDRAI
0
— 1 réponse de l'auteur
Voir tous les commentaires
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
— 1 réponse de l'auteur
- Autre(s) Actualité(s) de la pétition -