Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Mise à jour de la pétition

Soutien au maintien d'une ATSEM par classe dans les écoles maternelles Pont-du-Casse du Bourg et de Villemin

Pétition : Soutien au maintien d'une ATSEM par classe dans les écoles maternelles Pont-du-Casse du Bourg et de Villemin Mise à jour de la pétition

Soutien au maintien d'une ATSEM par classe dans les écoles maternelles Pont-du-Casse du Bourg et de Villemin

424 signatures
Auteur
Auteur(s) :
Conseil Local APE FCPE Pont-du-Casse
19/01/2021

MaJ Pétition - courrier adressé à la mairie, à l'école, aux parents et signataires

Objet : lettre d’information au sujet d’une cinquième ATSEM pour la 5ème classe de maternelle.

À la rentrée 2020/2021, du fait d’un nombre important d’inscriptions en maternelle, une 5iéme classe en maternelle a été ouverte.

Lors du dernier conseil d’école avant les grandes vacances scolaires d’été, la création d’un 5ieme poste a été abordé, les parents d’élèves élus ont défendu le poste avec un argumentaire constructif. Le poste de 5ème ATSEM a été provisoirement créé dans l’attente d’un bilan clair sur l’intérêt et l’organisation des ATSEM au sein de l’école maternelle de Pont du Casse et de ses deux sites distants. Le point devait être fait aux alentours des vacances de la Toussaint.


Malheureusement la situation sanitaire qui dure depuis mars 2020 se poursuit également lors de la rentrée scolaire, le protocole sanitaire restant applicable…Un protocole sanitaire renforcé…, à cela deux ATSEM absentes pour maladie (et remplacées) … Difficile de pouvoir poser la situation afin de faire un bilan de la situation, l’échéance est donc reportée aux vacances de Noël.


Courant du mois de novembre, les parents et parents élus remontent à l’APE leurs inquiétudes concernant le poste de Mme Schneider (l’ATSEM de la 5ème) et l’absence d’information concernant son renouvellement de contrat et par conséquent son maintien.


Des membres du bureau de l’APE et des représentants de parents d’élèves ont par conséquent sollicité des réunions auprès de l’équipe enseignante, de la mairie et de la commission enfance de la mairie.


Nous avons rencontré l’équipe enseignante qui nous a exposé leur fonctionnement et leur point de vue sur la nécessité de la 5iéme ATSEM en temps normal :
• Aider l’enseignant à préparer certaines activités : découpages, collages…
• Nettoyer les tables après certaines activités (peinture, pâte à modeler...)
• Ranger la classe, entretenir les locaux et le matériel
• Aider les enfants avec leurs manteaux, chaussures, cartables…
• Veiller au bien-être des enfants : propreté, sécurité…
• Enseigner aux enfants les gestes de propreté (et encore plus avec le protocole sanitaire qu'impose l'éducation nationale)
• Accompagner les enfants dans leurs apprentissages scolaires au quotidien et à développer leur autonomie
• Encadrer les enfants avant, pendant et après le repas
• Préparer les enfants
• Distribuer le goûter
• Accompagner les sorties scolaires
• ...


Et à cela s’ajoutent les contraintes qu’impose le protocole sanitaire en cette période de crise.


Lors de cet entretien, l’APE rappelle aux enseignants la nécessité de produire les documents demandés justifiant un fonctionnement à 4 ATSEM pour 5 classes ou le cas échéant démontrer l’impossibilité d’un fonctionnement avec 4 ATSEM pour 5 classes.


Les retours de parents d’élèves élus & parents d’élèves continuent entre temps, et l’APE cherche à obtenir une rencontre avec la mairie. Les vacances approchant (2 semaines), l’absence d’information pour la 5iéme ATSEM, l’APE avec des parents d’élèves décident de lancer une pétition dans une approche que nous souhaitons neutre, extrait de la pétition :


« Les discussions vont bon train entre la Mairie, les enseignants et l'APE/Parents élus, tous travaillant de concert sur la réflexion de la nécessité de ce poste. Pour l'instant, aucune décision n'a été prise sur le renouvellement du poste et donc au renouvellement du contrat de l'agent territorial employé par la
mairie. »


Notre volonté, mobiliser et alerter sur la situation les parents et les élus municipaux sur la nécessité de maintenir un poste déjà en place depuis la rentrée de septembre. L’APE s’est associée avec le collectif des parents pour défendre avant tout le maintien d’un enseignement de qualité, facilité par la présence d’une ATSEM dans chaque classe, indispensable pour un bon apprentissage et pour le bien-être, l’ouverture et l’épanouissement de l’enfant.


Cette pétition a été publiée sur internet via notre facebook. Le jour même, nous avons diffusé par mails et dans les boites aux lettres la pétition aux conseillers municipaux. Là encore, nous ne souhaitions pas offenser nos élus mais les interpeller sur nos inquiétudes et les saisir dans leurs rôles d’élus de notre municipalité afin de rouvrir un débat qui nous semblait clôt par une volonté de non-recevoir et l’absence de retour sur la situation de l’agent.


Dès le lundi matin, un courrier a été adressé à l’école maternelle afin d’informer la directrice de la prolongation du contrat de la 5ème ATSEM jusqu’aux prochaines vacances de Février, et la nécessité de produire le document sur l’organisation du temps de travail de chaque ATSEM au sein de l’école.


L’APE ayant prévu de diffuser la pétition, elle l’a fait suivre auprès de l’ensemble des parents d’élèves et plus largement aux cassipontins. Suite à la mise en ligne de cette dernière, la mairie nous a contacté pour une réunion afin de s’expliquer sur le sujet.


Cette réunion, organisée le vendredi veille des vacances scolaires, était ouverte à l’APE, aux parents d’élèves élus, et plus généralement à l’ensemble des parents d’élèves et notamment de la classe de l’ATSEM concernée. Cependant, à notre grand regret seuls 2 parents de la classe se sont mobilisés (et nous les remercions pour leur implication). Malheureusement, la réunion avec la mairie et la commission enfance, n’a pas été simple ; Nous constatons de notre point de vue beaucoup de non-dits entre la mairie et l’équipe enseignante mais également avec l’APE ce qui ne nous permet pas d’ouvrir un dialogue sur le fond du sujet lors de cette réunion, laissant l’intérêt de l’enfant de côté.


L’APE n’approuve pas le corps enseignant sur le fait de pas avoir réalisé le travail de rédaction demandé. Pour autant, l’APE défend le principe d’une ATSEM par classe, ne pouvant se dédouaner de ne pas soutenir le poste d’ATSEM du fait d’un manquement des enseignants. La mairie a très longuement exposé ses commentaires sur notre approche et également ses arguments qui restent parfaitement entendables et recevables sur un maintien d’un contingent d’heures mais réalisées avec 4 agents. Malheureusement nous avons manqué de temps pour rentrer dans le détail de nos réponses et arguments…


La réunion s’est par conséquent close sur le fait que la mairie a demandé un écrit détaillé sur l’organisation par jour de chaque ATSEM pour chaque classe à la directrice de l’école maternelle. La date butoir était le 11 janvier 2021.


Loin de vouloir rentrer dans un débat technique dans lequel Mairie, Enseignants ou encore APE pourraient faire valoir et défendre leurs points de vues sur la situation, nous souhaitons poser simplement notre réflexion sur un principe. Qu’importe l’organisation des rythmes scolaires, de l’organisation du périscolaire où l’on peut retrouver l’ATSEM dans d’autres missions, de la rationalisation d’une affectation d’un nombre d’heures d’accompagnement par classe pouvant être absorbé pour 5 classes par 4 ATSEM, nous souhaitons poser une approche simple :
- La maternelle, c’est un objectif simple, l’apprentissage de la sociabilisation des enfants. Ils ont besoin face à un apprentissage quotidien de disposer de repères -> une classe, un instituteur et une ATSEM dédiés à la classe
- Il serait difficile de concevoir le partage de 4 ATSEM sur 5 classes réparties sur 2 sites distants, la gestion de « pipi » multiples et simultanés dans une classe n’est pas rare alors imaginer cette gestion partagée, le « couac » n’est pas un risque mais une certitude. L’obligation quotidienne d’anticipation par les enseignants des actions d’apprentissage dans l’organisation de la journée en coordination avec l’ensemble des autres classes… afin de disposer au moment opportun de l’ATSEM est utopique.
- Après enquête auprès d’un très grand nombre de classes de maternelles dans différentes communes du Lot & Garonne, la normalité reste 1 ATSEM par classe, des réductions ont pu être réalisées mais cela restant passager pour un an uniquement et pour raison budgétaire.
- La santé financière de notre commune est excellente, rien ne justifie une nécessité d’économie ou d’optimisation.


L’APE renouvelle par conséquent sa position sur la nécessité d’une ATSEM par classe « quoi qu’il en coûte » car on ne joue pas avec l’éduction de nos enfants et de leurs avenirs. Notre Région ne fait pas de concession sur l’éducation et dépense énormément pour nos lycées, de même pour notre Département qui fait énormément d’efforts pour nos collèges malgré leurs situations alors faisons de même dans nos écoles primaires avec les mairies.


Avant notre action de pétition, il semblerait que la décision de renouvellement du contrat de la 5iéme ATSEM jusqu’aux vacances de Février était prise, mais personne n’en a été informé, ni l’APE, ni les enseignants, ni les ATSEM n’étaient au courant…


L’échéance est à présent repoussée et les différents documents que devront fournir l’équipe enseignante seront analysés par la mairie et la commission enfance.


L’APE remercie l’ensemble des signataires de la pétition dont l’objectif premier était d’appuyer notre point de vue sur l’organisation des ATSEM (417 signatures, une centaine de signatures anonymes et une minorité de signataires externes à la commune). Cette pétition n’a pas vocation à être déposée à la mairie et va être interrompue. Nous regrettons l’absence de mobilisation des parents des 27 enfants de la classe concernée mais également des parents d’élèves plus généralement.


L’APE confirme son positionnement de maintenir une ATSEM par classe jusqu’à la fin de l’année scolaire pour tous les arguments évoqués ci-dessus ; Notre point de vue et notre démarche ont pour but de défendre les enfants et les conditions de scolarité ce qui à notre sens a été fait.


Par conséquent, nous n’irons pas plus loin car nous estimons avoir défendu le sujet auprès de tous les acteurs concernés et préférons ne pas envenimer davantage le sujet déjà complexe.


En souhaitant que les décisions prises le seront sur une base de fait et de besoins pour une scolarité de nos cassipontins la meilleure possible.

Cette pétition sera clôturée à la suite de la diffusion de cette lettre d'information, merci de suivre l'actualité du sujet auprès de notre facebook ou directement auprès de l'APE.

424 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
Danièle - Le 20/01/2021 à 14:39:53
Merci à l'APE de fournir les détails de cette "vilaine'' querelle. Etant enseignante en Maternelle je sais ce qu'est une classe de 27 élèves et plus, à gérer seule. De nos jours avoir ouvert une classe sans prévoir d'ATSEM est vraiment d'une incroyable stupidité. Comment se fait il que l'équipe enseignante et L'APE ne fassent

pas acte de solidarité avec l'enseignante concernée, en bloquant l'école ou autre démarche du genre ??



Les enseignants et ATSEM sont, aujourd'hui considérés comme de la chair à canon (cf Covid).

Bon courage à toutes et et tous qui travaillaient dans de telles conditions !



;
0
— 1 réponse de l'auteur
Voir tous les commentaires
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
— 1 réponse de l'auteur
- Autre(s) Actualité(s) de la pétition -