Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Mise à jour de la pétition

Poème : "Appel au secours d'un bébé kangourou"

Pétition : Poème : Mise à jour de la pétition

Poème : "Appel au secours d'un bébé kangourou"

323 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Anélise

Le 12/03/2020

Chers  amis des animaux, de notre chère planète, dons , aussi, qu’on se le dise, amis …..des Anélise !

 

Que d’émotion pour l’humble poète, auteur de ces trois pétitions que sont  « L’ours blanc », « Appel  au secours d’un bébé kangourou »  et « Pour sauver notre Terre ». Oui, que d’émotion en mettant sur le papier les mots offerts et qui insistent pour, eux aussi, prendre les armes, celles dont ils espèrent qu’elles pourraient être utiles, un jour … peut-être, afin que les Humains que nous sommes prennent enfin conscience de leur incomplétude, de leur orgueil insensé, de leur déplorable dépendance vis-à-vis de leur passion pour le pouvoir et l’argent, pour le matériel, au détriment des vraies valeurs, éternelles, que nous avons mises aux oubliettes.

Oh, que d’émotion, aussi, quand l’humble « poète » prend connaissance de vos commentaires qui la soutiennent dans sa détermination, -malgré tant d’épreuves sur son chemin de vie, malgré de multiples et lourdes tâches, tant de difficultés dans son quotidien, -à prendre la plume quand les mots le lui demandent.  

Merci à tous et toutes pour votre soutien et votre « écoute », celle qui peut entendre battre le cœur du Monde et les cœurs encore ouverts aux appels, souvent désespérés, des animaux, de notre Terre, de notre mère Nature, bref de tous ceux et celles que les Humains inhumains, au nom de leur soi-disant supériorité, ont mis sous leur joug et maltraitent, massacrent, humilient, … jusqu’à leur mise à mort.

 À notre époque où le Temps s’accélère, où nous sommes matraqués en permanence par des sollicitations délétères et dangereuses, à notre époque où les sociétés deviennent, voire sont devenues, démentes, il est grand temps que la société civile, celle des simples quidams, mais de ceux qui souffrent dans leur cœur et dans leur âme de voir une telle dégradation, généralisée, et dont le développement est devenu exponentiel, prennent le relais des faux « Humains ».

ET, pourquoi pas, pourquoi donc les Humains que nous sommes, et qui se nomment « Hommes », ne consentiraient-ils pas à faire leur cœur doux et, en toute humilité……se mettre à genoux ?  Oui, mettre un genou à terre pour tenter de vaincre notre orgueil, ce déplorable orgueil qui conduit à de tels débordements de folie meurtrière, cet orgueil arrogant qui nous conduit sur le seuil, même, de notre propre extinction, à celle de l-Humanité entière.

Que ceux et celles  qui méritent encore le nom d’Humains prennent le relais de ces Humains hypocrites et beaux parleurs qui , au fond, refusent d’agir  pour le bien commun donc, aussi, et surtout, en faveur de nos amis les animaux, de notre chère planète, des arbres et des fleurs, …de ceux et celles qui, par milliards, souffrent et meurent dans une indifférence quasi générale ;  prise de relais urgente et nécessaire pour que puisse, enfin,  se revaloriser les cœurs et, ainsi, se regénérer le Monde.

Grand MERCI, du fond du cœur.

Anélise

qui, n’ayant pas accès aux réseaux dits « sociaux » et ne le voulant pas, compte sur vous pour, si vous le pouvez et le souhaitez « faire circuler »  les pétitions « L’ours blanc » ( réchauffement climatique)  et « C’est ça un abattoir », les autres, concernant les incendies en Australie ne sont plus  d’actualité…quoi que ! L’Australie, nous n’en entendons plus parler et, d’ailleurs, même pendant le temps où les médias s’en étaient emparés, qu’ont fait les autres pays pour venir à son secours et, par là-même, au secours des animaux, des arbres…, de tous ceux pris au piège dans ces fournaises ?


Le 26/01/2020

Très émue par votre signature de cette pétition, par vos messages pleins de délicatesse et de tendresse. Ainsi, par la magie des mots, il semble que le bébé kangourou, dont l’appel au secours m’a interpelée au point de « m’obliger » à l’écrire, ait pris vie, ainsi que sa maman chérie et son papa, mort dans l’incendie. Merci bébé kangourou, d’avoir frappé avec insistance à la porte de mon cœur, et cela à un moment où je le sentais éclater en mille morceaux à force de souffrir avec tous ces animaux qui souffrent, de me sentir impuissante face à de tels désastres, face, aussi, à l’indifférence quasi généralisée de soi-disant « Humains » qui, paradoxalement, semblent inaccessibles à ces valeurs qui doivent (devraient) faire partie intégrante de notre humanité. Mais ces valeurs, étranglées et mises aux oubliettes par la recherche effrénée de l’argent et du pouvoir, semblent ne plus avoir cours, si ce n’est chez quelques personnes, restées en osmose avec la Nature et tout ce qui en fait partie, donc, aussi, avec les animaux non Humains. Ces personnes, minoritaires, hélas, et de plus en plus dans ce monde dément, ne sont pas de celles qui peuvent gravir les marches du pouvoir, cela demandant (nécessitant), plutôt que la communion avec la Narure, la collusion avec les lobbies qui, eux, ne « font pas dans la dentelle », concernant la protection de notre mère Nature et de nos amis animaux.
Ceci étant dit, moi, Anélise qui, une nuit de janvier ait eu l’honneur de devoir prendre la plume au nom de bébé kangourou et ai gribouillé sur un cahier d’écolier – y en a-t-il encore ?- cet humble poème , ne fais pas partie de ces réseaux dits « sociaux », Facebook , Twitter et /ou autres. Donc, peu de pub pour cet appel et peu de signatures. C’est ainsi. Et je tiens à remercier, en mon nom et en celui du BB K, ceux et celles qui ont été sensibles à cet appel, en signant cette pétition, à ceux et celles qui ont pris le temps d’y ajouter, avec leur cœur, un commentaire. N’étant pas « née de la dernière pluie », puisque  octogénaire, assistant, impuissante, à ce que je considère comme une course effrénée et aveugle nous conduisant inexorablement et de façon exponentielle  vers la fin de notre humanité, je ne me fais aucune illusion sur l’éventuelle portée de cette pétition. Mais j’aurais, tout simplement et avec humilité, déposé une gouttelette d’eau, minuscule, certes, mais chargée de toute l’admiration et de tout l’amour que je ressens pour nos amies ‘les bêtes »  et pour la Création.  Oui, j’aurais déposé une goutte d’eau dans cet océan en formation, celui de ces quelques personnes qui, d’une façon ou d’une autre,  s’engagent pour tenter de venir en aide à nos amis en détresse, de les protéger, ainsi que notre chère planète. Puisse-t-il, ce BB océan, grandir plus vite que ne s’accroit, à chaque instant, le risque de voir mourir la biodiversité, de voir mourir notre Terre, déjà malade et suffocante à cause de nous. Utopie, sans doute mais l’utopie d’hier ne povotre signatureurrait-elle pas devenir « la réalité de demain » ?

Merci à vous, Anélise

 

323 signatures
Signez avec votre email
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
— 1 réponse de l'auteur