Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Mise à jour de la pétition

JUSTICE EXEMPLAIRE pour le petit pinscher jeté du deuxième étage à Nice le 17 mai 2019

Pétition : JUSTICE EXEMPLAIRE pour le petit pinscher jeté du deuxième étage à Nice le 17  mai 2019 Mise à jour de la pétition

JUSTICE EXEMPLAIRE pour le petit pinscher jeté du deuxième étage à Nice le 17 mai 2019

102.408 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Gabrielle Paillot, citoyenne militante pour les droits des animaux

Le 23/10/2019 :

Bonjour à tous (tes),

Voici la copie du courriel renvoyé aujourd'hui 22 /10/19 auprès du bureau de Monsieur le procureur de Nice 

Je suis l'auteure de la pétition pour défendre le petit pinsher défenestré à Nice le 17 mai 2019 : demande date de l'audience.

Monsieur le procureur de Nice : je vous renvoie ma pétition qui en est déjà à plus de 101 847 signatures.

J'aimerai connaître la date d'audience en correctionnelle de la personne qui a commis ce crime.

Je suis militante pour les droits des animaux de façon bénévole depuis plus de 5 ans. je vous laisse voir l'ampleur de mes combats par ma page facebook.

Avec mon plus profond respect et en souhaitant l'application stricte de l'article 521-1 du code pénal : Gabrielle Paillot 

https://www.facebook.com/gabrielle.paillot

Pétition concernant l' affaire ici : 

https://www.mesopinions.com/petition/animaux/justice-exemplaire-petit-pinscher-jete-deuxieme/66361


Le 23/05/2019 :


Bonjour à tous (tes)

Je vous remercie pour l'ampleur de cette mobilisation sur la pétition.  Sachez qu'elle a été envoyée à Monsieur le procureur de Nice et que la liste actuelle des signatures est également transférée à ce jour : 21 mai 2019 ( plus de 73 000 à l'heure où je vous écris).  
De votre côté vous pouvez faire un geste citoyen à cette adresse pour ce pauvre petit chien : tgi-nice@justice.fr ( restez polie(s) et courtois (e)s  auprès du parquet merci d'avance )

Copie de mon courrier pour défendre le chien auprès du procureur de Nice :

Monsieur le procureur de Nice : militante indépendante pour faire appliquer et évoluer les droits des animaux en France, les 80 000 signataires ( à l'heure où je vous écris) et moi même, réclamons une punition à la hauteur de l'acte de barbarie .

Je connais parfaitement ces affaires puisque j'en suis à ma 25 ieme pétition pour défendre les animaux victimes d'actes de cruauté. Les prétextes qui reviennent sont : alcool, rupture, dispute conjugale, médicaments, coup " de folie":  dans un cas de défenestration en mai 2018 à Neuilly-sur-Marne, le prévenu a écopé , première en France de 2 ans de prison ferme et interdiction de détenir des animaux de façon définitive grâce à ma pétition .

J'aimerais que votre réquisition auprès des juges aille dans ce sens ; Si au cours de la dispute un enfant avait été présent, cette femme l'aurait jeté aussi par la fenêtre : tout être vivant  et sensible a le droit à une vraie justice.

Je me bats d'ailleurs depuis 2016 pour enfin faire reconnaître le crime contre les animaux dans le code pénal, afin que l'on considère les individus qui commettent ce genre d'acte comme des criminels et non des primo délinquants. Vous n'êtes pas sans savoir que 70% des meurtrier(e)s se sont " exercé(es) sur des animaux. Souvenez vous de l'affaire Lewis Peschet ici à Laon 02000 : avant d'avoir tué la petite Sonia à coups de couteau,  il s'en était pris à des animaux pour s'entraîner. Je vous laisse donc avec votre conscience et votre sens de la justice : l'animal est reconnu comme  un être vivant doué de sensibilité depuis 2015   et la déclaration de Toulon du 29 mars 2019 énoncée par  3 juristes stipule: 

" Que les animaux doivent être considérés de manière universelle comme des personnes et non des choses.

Qu’il est urgent de mettre définitivement fin au règne de la réification.

Que les connaissances actuelles imposent un nouveau regard juridique sur l’animal.

Qu’en conséquence, la qualité de personne, au sens juridique, doit être reconnue aux animaux.

Qu’ainsi, par-delà les obligations imposées aux personnes humaines, des droits propres seront reconnus aux animaux, autorisant la prise en compte de leurs intérêts.

Que les animaux doivent être considérés comme des personnes physiques non-humaines.

Que les droits des personnes physiques non-humaines seront différents des droits des personnes physiques humaines."

De mon côté j'avais également lancé il y a plus de 9 mois une pétition de fond intitulée " pour que l'animal obtienne le statut juridique de personne ". 

Dans l'attente de la date d'audience que je souhaite connaître, je vous prie de croire, Monsieur le procureur de Nice, en l'expression de ma haute considération. Gabrielle Paillot 

Liste des signatures :  https://www.mesopinions.com/petition/animaux/justice-exemplaire-petit-pinscher-jete-deuxieme/66361?signature-list=true

Lien de la pétition :   https://www.mesopinions.com/petition/animaux/justice-exemplaire-petit-pinscher-jete-deuxieme/66361

Dans la presse :  
Article 20 minutes
Article Nice Matin
Article RTL
Article Ouest France "

 
Lire la copie de ma lettre au procureur

Je remercie les médias pour avoir relayé la pétition :Nice matin et 20 minutes lire ici 

Lire le post Facebook ici

Lorsque je connaîtrai la date d'audience, je vous la communiquerai: en attendant continuez à partager. A bientôt
Gabrielle
102.408 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
— 1 réponse de l'auteur