Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Mise à jour de la pétition

LA FERME DE L'HORREUR

Pétition : LA FERME DE L'HORREUR Mise à jour de la pétition

LA FERME DE L'HORREUR

125.857 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Marion Pécher, École du Chat de Marcq-en-Barœul
05/02/2021

Lettre Ouverte à M. le Préfet du Nord et aux responsables du bien-être animal de la DDPP-Nord

A l’attention de Monsieur Le Préfet de Région Michel Lalande,

Madame La Directrice de la DDPP du Nord,

 

Objet : Lettre ouverte à l'attention de Monsieur le Préfet et du service Protection de l’Environnement et du Bien-être animal de la DDPP-Nord

                                                                                                                                                                                                 Lille, le 5 février 2021

Monsieur le Préfet,

Mesdames et Messieurs de la DDPP-Nord,

Le 18 décembre 2020, vous receviez un signalement pour maltraitance. En effet, les bovins de la ferme P. étaient dans la boue, sans abri par tous les temps, affamés, ventre gonflé par les parasites et la malnutrition, poil et sabots en mauvais état dans un lieu insalubre.

Par ailleurs, vous possédez de nombreux documents administratifs attestant de plaintes, signalements, alertes, ainsi que des articles de presse relatant de telles maltraitances, et ce depuis 1999.

Aucune modification n’avait eu lieu sur le site depuis le jugement de novembre 2019 condamnant les frères P. à 60.000€ d’amendes pour mauvais traitements.

Devant l’urgence de la situation, l’École du Chat a initié la pétition « La ferme de l’horreur » qui a récolté, à ce jour, plus de 113.000 signatures.

Suite à deux plaintes pénales pour maltraitance, Mme le Procureur de la République a ordonné une enquête préliminaire.

Des élus de Wambrechies, le Président du département Jean-René Lecerf, Mme Brigitte Lherbier, Sénatrice, M. Dimitri Houbron, Député, déplorent la situation et soutiennent ce dossier, souhaitant que cessent les souffrances des animaux.

Au sein même de la Préfecture, M. Nicolas Ventre, sous-préfet, « confirme que cet élevage est connu des services de la DDPP et que nous déplorons cette situation » dit-il, et ajoute : « Les non-conformités constatées concernent, en effet, la protection animale, mais également des défauts d’identification des animaux. »

En dépit de l’ancienneté du dossier, des constats récents, des témoignages des riverains et des soutiens politiques, la DDPP est venue en aide aux éleveurs qu’elle avait fait condamner en 2019.

Mme Magali Pecquery, directrice de la DDPP du Nord, l’avoue : « Dernièrement, nous avons travaillé avec l’éleveur pour réussir à ce que cet élevage soit aujourd’hui dans l’état dans lequel on a pu le constater hier (lors de la visite mandatée par la préfecture), de manière à ce qu’il soit le plus en règle possible avec la réglementation de protection animale ».

Au détriment du bien-être des animaux a été privilégié « le dialogue avec les éleveurs » malgré leur incapacité passée comme présente à s’occuper de leurs animaux.

La précarité et la situation désolante dans lesquelles vivent ces éleveurs depuis des années doivent sans nul doute être solutionnées. Mais pas au détriment de la santé et de la vie des animaux.

Une manifestation a eu lieu le samedi 9 janvier pour vous demander de bien vouloir agir en grâce pour ces animaux et vous exprimer notre inquiétude. Il n’y a pas été répondu.

Un rendez-vous vous a été demandé par l’association L214 Lille. Il n’y a pas été répondu.

 

Aujourd’hui, les 113.000 signataires de cette pétition et nous, associations de défense animale, avec le soutien d’élus locaux et de partis politiques, vous demandons solennellement quelles sont vos intentions quant à l’avenir de ces animaux :

  • s’agissant des bovins qui pourront être rebouclés (d’après les estimations, une quinzaine)
  • s’agissant des autres.

En vous rappelant que la Fondation Bardot est prête à les accueillir tous à ses frais.

Dans l’attente de votre réponse, nous restons à votre entière disposition pour vous rencontrer ou communiquer avec vos services.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur Le Préfet du Nord, l’expression de nos salutations respectueuses.

 

Les associations et collectifs de défense de la cause animale.

L214

École du chat de Marcq-en-Barœul

Association Minouch'kat

Paris Animaux Zoopolis

AFAAD

Animal Vendetta

Droit des Animaux

Parole d’Animaux

Collectif Chat et Compagnie

Convention Vie et Nature

LPA-NF de Roubaix

Ecole du chat de Roubaix

 

Les élus

Adrien Quatennens, député du Nord

Ugo Bernalicis, député du Nord

Elodie Diévart, conseillère municipale, Wambrechies

Antoine Marszalek, conseiller municipal, Villeneuve d’Ascq

Jean-François Pyl, conseiller municipal, Ronchin

Marie-Madeleine Wallard, conseillère municipale, Faches-Thumesnil

Lucas Fournier, conseiller municipal, Hellemmes

Kévin Vaillant, conseiller municipal, Mons-en-Barœul

Mathilde Liévin, conseillère municipale de La Madeleine 

Catherine Boutté, conseillère municipale de Villeneuve d'Ascq

 

Les partis politiques

Le Parti animaliste

Europe-Ecologie-Les-Verts

125.857 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
Martine - Le 05/02/2021 à 17:10:54
Quelle patience vous avez, vous méritez vraiment que cette situation catastrophique aboutisse enfin. Merci d’être là depuis si longtemps pour ces pauvres bêtes
67
— 1 réponse de l'auteur
Dominique - Le 05/02/2021 à 17:14:34
Décidément, la vie de ces pauvres vaches n'intéresse pas beaucoup ces gens. Quelle honte.
53
— 1 réponse de l'auteur
Isabelle - Le 05/02/2021 à 17:11:34
Les politiques tant que ça ne leur rapporte rien ils ne feront rien ce sont des opportunistes
49
— 1 réponse de l'auteur
Voir tous les commentaires
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
— 1 réponse de l'auteur
- Autre(s) Actualité(s) de la pétition -
Voir plus d'actualités