Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Mise à jour de la pétition

LA FERME DE L'HORREUR

Pétition : LA FERME DE L'HORREUR Mise à jour de la pétition

LA FERME DE L'HORREUR

125.929 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Marion Pécher, École du Chat de Marcq-en-Barœul
02/02/2021

Les vaches de Wambrechies sur le plateau de WEO

Chers signataires,

Hier soir, l’École du chat a été invitée avec la LPA de Roubaix, le Parti animaliste (qui nous ont apporté leur soutien) et un responsable d’animalerie très sensible à la cause animale sur le plateau du direct de Wéo « 24H Hauts-de-France » : https://www.weo.fr/video/condition-et-bien-etre-animal-le-debat/

La très réactive et bienveillante journaliste Margot Hoornaert nous a invités à nous exprimer sur les nouvelles lois de lutte contre les maltraitances animales. Nous avons également pu évoquer sur l’affaire qui nous préoccupe, et tenions à partager avec vous ce moment.

----------------------------------------------------------------------------

L’après-midi même, un agent d’une autre DDPP travaillant dans un service identique (Protection de l’Environnement et du bien-être animal) m’avait contactée, en me demandant la plus grande confidentialité sur son identité.

La personne cherchait à comprendre, ayant eu accès à nos photos - je ne sais par quel intermédiaire- pourquoi les animaux étaient toujours là-bas, à la ferme de l’horreur. Il s’est exclamé : « C’est inadmissible ! Dans notre département, jamais ça ne pourrait avoir lieu, les bêtes auraient été saisies depuis longtemps ! »

Mon interlocuteur a ajouté : « Savez-vous qu’un technicien lui-même peut effectuer un retrait ? Pas besoin de chefs etc. » Il a cité l’article 99-1 du code de procédure pénale qui s’applique autant aux animaux de rente qu’aux chats, chiens…

Quand je lui ai fait part de mon étonnement devant le changement de comportement du service en question à notre égard (bien avant la pétition), il m’a dit : « Ne cherchez pas. Il y a dû y avoir des pressions hiérarchiques ».

Lui-même doit se battre régulièrement contre sa hiérarchie. Il a même demandé à son chef un jour s’il aimait les animaux, tellement celui-ci banalisait les maltraitances…

Il m’a aussi confié : « les retraits, ça les emmerde ».

En effet, si l’affaire n’est pas « audiencée » dans les trois mois, il faut rendre les animaux. Il faut donc effectuer un suivi, relancer… C’est beaucoup de travail.

Par ailleurs, il m’a expliqué que les chefs vétérinaires avaient rarement pratiqué en libéral. Et pour faire évoluer leur carrière, ils doivent partir de service en service et muter régulièrement, ce qui les décourage de faire bouger les choses. Alors ils se résignent et banalisent.

« En fait, a-t-il conclu, ça dépend sur qui vous tombez. »

Mais ce n’est pas tout : les lobbies agricoles sont extrêmement puissants.

D’après lui, si « ça patauge ainsi dans la semoule » dans cette histoire, c’est parce qu’il y a aussi des pressions politiques.

Il est vrai que des riverains m’ont expliqué des histoires de sous-locations de terres agricoles auprès d’un grand cultivateur de poireaux de la région qui appartiendrait à un syndicat.

Des proches des éleveurs m’ont également parlé de grosses sommes d’argent "tombées" très récemment chez un notaire et à la MSA, alors qu’il y aurait eu des impayés depuis des années.

Dans tous les cas, que se passe-t-il ?

Les « lobbies » seraient-ils plus puissants que le droit ?

Je me refuse à le croire…

Les institutions se doivent de rester propres, objectives, efficaces, quelles que soient les pressions politiques ! C’est là leur force, et là réside la grandeur de notre République (ce n’est d’ailleurs pas qu’une question de sensibilité aux animaux); sinon, où irions-nous ?

----------------------------------------------------------------------------------------------

Je constate que ça bouge. On nous contacte pour des articles de presse, même à l’international...

Avec cette crainte, cependant : quelle image cette affaire donne-t-elle de notre beau pays ?

À l’heure où sont débattus des textes de loi contre les maltraitances animales, nous sommes atterrés d’illustrer à ce point l’envers du décor…

Ô combien j’espère que tout le monde puisse se reprendre et faire les choses avec ordre, logique et bon sens !

Et aussi, pourquoi pas, avec bienveillance.

Nous y croyons encore.

Merci, merci à vous d'être là et de suivre cette affaire de près.

125.929 signatures
Signez avec votre email
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
Sylvie - Le 03/02/2021 à 11:08:21
Bravo pour tout ce que vous faites. Il est invraisemblable que la France soit si en retard dans la protection desanimaux. C'est une honte. Grâce à des gens comme vous, les choses commencent à bouger. Merci pour les animaux. De mon côté, j'essaie de sauver des chats, de les faire stériliser, de les soigner et de les nourrir. Pour le moment j'en ai 12 ! quel bonheur de savoir qu'on les rend heureux
58
— 1 réponse de l'auteur
Jacqueline - Le 03/02/2021 à 11:08:23
Un GRAND MERCI À CE MONSIEUR

qui nous soutient IL FAUT QUE LA PRESSE EN PARLE AUX JOURNAUX TELEVISES
46
— 1 réponse de l'auteur
Frank - Le 03/02/2021 à 11:10:52
C'est un peu comme chez nous, le

Préfet ferme sa gueule pour garder

sa place.
33
— 1 réponse de l'auteur
Voir tous les commentaires
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
— 1 réponse de l'auteur
- Autre(s) Actualité(s) de la pétition -
Voir plus d'actualités