64 499 021 personnes agissent sur MesOpinions.com

Sondage - Santé

Votez

Déjà 496 participants.

  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook

Sauvegarde en cours...
Sondage : Êtes-vous favorable à un mouvement de grève des infirmier(e)s et aide-soignant(e)s afin de dénoncer les conditions délétères dans lesquelles ils exercent leur métier et dans lesquelles les patients sont pris en charge?

Auteur : Drilani V., infirmier

Créé le 31/08/2016

Êtes-vous favorable à un mouvement de grève des infirmier(e)s et aide-soignant(e)s afin de dénoncer les conditions délétères dans lesquelles ils exercent leur métier et dans lesquelles les patients sont pris en charge?

Jeune infirmier de 27 ans, je travaille déjà depuis 5 ans après 3 années d'études et de stages. Je ne cesse de voir les conditions dans lesquelles nous travaillons se détériorer.
Je ne peux que constater malheureusement que la prise en charge des patients, peu importe leur âge, peu importe leur pathologie, ne cesse de se dégrader.

Je constate que la rentabilité est la fer de lance des services hospitaliers, du système de santé tout entier.

L'accompagnement des personnes en fin de vie, les prises de charge de la douleur, le risque d'erreurs lors d'administrations de médicaments, l'état psychologique de plus en plus déplorable des soignants qui conduisent beaucoup au Burn Out.

Les heures supplémentaires non comptées afin de remplir toutes les tâches qui nous incombent sans pour autant avoir le temps d'apporter l'humanité qui fait notre métier. Les heures sup' non payées, les vacances annulées, les arrêts maladie non remplacés, les retours sur jour de repos, la cadence de travail qui nous empêche dans certains services d'aller uriner, de boire et de manger.

En France, plus de 600.000 infirmières et infirmiers, près de 400.000 aide-soignantes et aide-soignants œuvrent pour la prise en charge des patients, mais qui prend soin de nous?

Cet été, 5 soignants se sont suicidés dans un silence médiatique absolu, sans aucun hommage, sans uncun mot de la Ministre de la Santé, celle-ci préférant commenter les Burkini et autres Pokemon Go. Pourquoi un tel silence sur notre profession qui dans le même temps est la plus citée par les français comme une profession honorable?

Trouvez-vous admissible que les personnes âgées ne fassent plus leur toilette avec de l'aide mais qu'on le fasse à leur place pour gagner du temps?

Trouvez-vous normal qu'une personne en fin de vie ne soit pas accompagnée par une présence rassurante, des mots de compassion, des gestes humanisant? Trouvez-vous, d'ailleurs, normal, que les services déclarent des lits pour personnes en soin palliatif afin de gagner des subventions alors que ni le personnel ni les moyens sont augmentés pour les prendre en charge?
Trouvez-vous normal que l'on mette dehors des patients parceque pour être rentable il ne faut pas les garder trop longtemps et qu'une nouvelle personne à sa place le même jour rapporte plus? 

Trouvez-vous normal que le Ministère de la Santé ait encouragé les soins à domicile et que la Cour des comptes au bout de quelques années tire la sonnette en clamant que cela coûte trop cher et qu'il faut revoir la rémunération et la répartition des libéraux?
Trouvez-vous normal que les médecines du travail qui font le triste décompte des soignants atteint de BURN OUT ne puissent rien faire?
Trouvez-vous normal que les urgences soient si engorgées que les personnels soignants soient formés à la gestion des comportements à risque, au self défence, qu'ils se fassent frapper, casser leur voiture, insulter?

Trouvez-vous normal qu'une infirmière libérale qui réalise 3 soins ou plus chez une personne âgée, avec plusieurs problèmes de santé, isolées et dépendantes ne voit que ses 2 premiers soins rémunérés?
Trouvez-vous normal que les établissements de convalescence ou les maisons de retraite vous fassent payer si cher chaque mois tandis que votre mère ou votre père fait parti des 20, 30 ou 40 résidents dont les 3 aide-soignantes auront à charge pour la toilette en l'espace de 4 heures?

Tant de choses sont inadmissibles, tant de choses sont illégales, inhumaines et pourtant elles ont lieu.

Je suis en colère, en colère de voir tant de souffrance chez mes collègues, tant de souffrance mise au silence chez les patients tandis que des personnes qui ne sont pas au contact de la personne malade prennent des décisions pour faire de la santé qui est si inégale, si différente selon les sorps, quelque chose de rentable.

Peut-on vraiment se faire de l'argent sur un système basé sur la maladie et sur une population vieillissante et cumulant de plus en plus de maladies? Qui peut encore croire dans cette logique là?