Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Sondages Politique Sondage

Pensez-vous que le président Macron et son gouvernement sont coupables de non assistance à personne en danger envers la France et le peuple de France?

Pensez-vous que le président Macron et son gouvernement sont coupables de non assistance à personne en danger envers la France et  le peuple de France? Sondage

Pensez-vous que le président Macron et son gouvernement sont coupables de non assistance à personne en danger envers la France et le peuple de France?

399 participants
Auteur : CNDC - Conseil National Des Citoyens



Depuis quelques temps, notre pays est frappé par des actions terroristes et des citoyens français innocents meurent. Les responsables de ces actions sont des personnes  perturbées et endoctrinées par une idéologie fanatique qui ramène notre pays des droits de l’homme à un état primaire et nous peuple nous subissons.

Malgré les demandes incessantes du peuple de mettre en place des mesures concrètes, le gouvernement n’a rien fait pour protéger son pays et ses concitoyens de la radicalisation grandissante en France.

Rappel des attentats sous le mandat  d’E.Macron :

9 Août 2017 : 'attentat contre des militaires à Levallois-Perret = 6 personnes blessés

1 Octobre 2017 : attentat à la gare Saint-Charles de Marseille = 2 jeunes filles décédées

23 Mars 2018 : Attaques à Carcassonne et Trèbes = 4 Morts et 15 blessés (chiffre provisoire au moment du sondage)

Le peuple français veut retrouver cette symbiose des nationalités qui existait dans les années 80 – 90 où les islamistes n’étaient pas encore présents et où toutes les nationalités vivaient en harmonie malgré leurs différences.

Au vue du laxisme du gouvernement envers la demande du peuple.

Certains citoyens pensent que notre président et son gouvernement sont coupables de non assistance à personne en danger envers la France et le peuple de France.

Article 223-6

Modifié par Ordonnance n°2000-916 du 19 septembre 2000 - art. 3 (V) JORF 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002

Quiconque pouvant empêcher par son action immédiate, sans risque pour lui ou pour les tiers, soit un crime, soit un délit contre l'intégrité corporelle de la personne s'abstient volontairement de le faire est puni de cinq ans d'emprisonnement et de 75 000 euros d'amende.

Sera puni des mêmes peines quiconque s'abstient volontairement de porter à une personne en péril l'assistance que, sans risque pour lui ou pour les tiers, il pouvait lui prêter soit par son action personnelle, soit en provoquant un secours.

Votre avis est important, alors qu’en pensez- vous ?

CNDC – Conseil  National  Des Citoyens

399 participants
Veuillez sélectionner une option
30 commentaires
Marc - Le 22/04/2018 à 20:15:25
Dictature par collusion des pouvoirs. Mr Macron a été mis en place par l'oligarchie euro-atlantiste illégalement. Seul le pouvoir ne l'intéresse. Voir les GOPEs qui détruise le système français de la fonction publique.
0
Sandrine - Le 20/12/2018 à 12:25:14
01460 sandrine
0
Dominique - Le 17/04/2018 à 14:06:42
Pas plus que les autres et je suis pas Macroniste mais le terrorisme sera vaincu le jour ou tout les pays lutteront ensemble contre ce fleau
0