Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Sondage

Pensez-vous que l'émission Quotidien a tenté de faire le "buzz" dans "l'affaire Wauquiez" comme l'avancent des étudiants ?

Pensez-vous que l'émission Quotidien a tenté de faire le "buzz" dans "l'affaire Wauquiez" comme l'avancent des étudiants ? Sondage

Pensez-vous que l'émission Quotidien a tenté de faire le "buzz" dans "l'affaire Wauquiez" comme l'avancent des étudiants ?

0 participants
Auteur : A



« Pardon de vous déranger. Je vois que vous étudiez à l’EM Lyon. Je suis journaliste pour Quotidien, l’émission de Yann Barthès, et j’ai une question aussi urgente que top secrète à vous poser. Auriez-vous la gentillesse de m’appeler ? ».
Message de Paul Larrouturou, un journaliste de TMC dans l'émission Quotidien.
 ‎
Anatole, Paul et Jean ont assisté à cette intervention, intitulée « Grands enjeux de société ». Des étudiants en fin de parcours et « plus ou moins politisés, de l’extrême gauche à une droite dure » ont assisté à ces cours, assure-t-il.

Jeudi matin, Jean raconte que « le cours s’est orienté sur les questions d’actualité. Certains élèves ont voulu challenger Laurent Wauquiez de façon très virulente avec des questions assez osées et très franches. » Pas de climat conflictuel, mais une discussion à bâton rompu. En face, Laurent Wauquiez, qui leur a promis la franchise, s’y contraint. « Ce n’était pas prévu dans son cours de déballer toutes ces choses-là, on est allé les chercher. » raconte Jean.

Selon Jean, la phrase sur Angela Merkel qui n’a « aucun charisme »  est sortie de son contexte. Il dit  « C’était sur l’incarnation du pouvoir. On a commencé par Louis XIV et son portrait jusqu’à Obama et sa photo officielle. On a fait un détour par Angela Merkel et Laurent Wauquiez a voulu nous expliquer qu’Angela Merkel représente le pouvoir sans avoir le besoin de paraître sympa »

« lorsque Laurent Wauquiez sort cette phrase sur Macron en bras de chemise qui le copie, on ne s’en rend pas du tout compte dans l’enregistrement mais c’est clairement dit sur le ton de la plaisanterie car il est lui-même en bras de chemise à ce moment-là. […] Il nous l’a dit et tout le monde le sait : quand Emmanuel Macron se met en bras de chemise, il imite Barack Obama. » raconte Paul.

 Anatole explique « Ce n’était pas pour défendre Laurent Wauquiez, mais pour défendre ces deux jours que nous avions passés ensemble. […] J’avais honte que l’un d’entre nous ait pu casser ce pacte de confiance qui était la condition de la tenue de ce cours. » 

Jean explique quant à lui avoir été choqué par les méthodes utilisées par Quotidien. « Leur travail est tout sauf objectif : ils cherchent uniquement à faire du buzz. » Le petit groupe d’étudiants en discute sur Facebook. « On était tous à fleur de peau, on cherchait à savoir qui a balancé l’enregistrement. Puis on arrive à se calmer et à se rendre compte que cette chasse aux sorcières ne sert à rien », rapporte Anatole. Les étudiants cherchent ensuite la meilleure façon de réagir et entreprennent de rédiger une tribune. « Je suis très clair là-dessus : ce n’est pas du tout une idée qui nous a été soufflée par le cabinet de Laurent Wauquiez, ils nous ont dit qu’on était libres de procéder comme on voulait. »

Selon Jean, il y a un problème avec la façon dont a été réalisé le montage de l’enregistrement du président Les Républicains. « Les propos diffusés trahissent ce qui s’est dit pendant le cours car on ne comprend pas dans quel contexte ils ont été prononcés. Presque tout le temps, ces phrases sont en réalité des réponses à des questions que nous lui posons. Parfois, il reprend les termes que nous avons nous-mêmes employés dans la question. […] Sur Macron, si vous reprenez les 5 secondes avant la phrase diffusée et les 5 secondes après, on comprend très bien qu’il s’agit d’humour. »

Même critique chez Paul, qui explique que les propos qui sont ressortis « ne sont pas du tout fidèles au cours qui nous a été dispensé. Deux minutes 45 pour six heures de cours pour la seule journée de jeudi ».

Jean raconte que des étudiants de gauche lui ont confié qu’ils ne s’attendaient pas à devoir défendre un jour Laurent Wauquiez.

Source: Ouest france

Ces propos prononcés par des étudiants ayant assistés aux cours de Wauquiez sèment le trouble sur cette affaire. Pour ma part, je ne sais absolument pas quoi penser de cette affaire et vous ?