Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Sondages Politique Sondage

En faveur dun référendum pour la création d'une chambre populaire au gouvernement

En faveur dun référendum pour la création d'une chambre populaire au gouvernement Sondage

En faveur dun référendum pour la création d'une chambre populaire au gouvernement

6 participants
Auteur : Chrystelle



Monsieur le Président de la République,

Vous auriez fait savoir que vous ne prendriez pas la parole en réponse aux mouvements national Populaire car il n'y aurait aucune question. 

La faim de Peuple n'appelle aucune question  

Vous dites que le pouvoir d achat aurait augmenté cependant ce chiffre est certainement national et n'est certainement pas le reflet de la situation par niveau de vie de chaque groupe d'imposition et par conséquent ne reflète pas la réalité du vécu de la majorité. 

Vous mettez en place des moyens financiers destinés à certains foyers pour aider à la transition énergétique et c'est une très bonne chose SAUF qu'il faut avoir de quoi apporter le différentiel sous la forme des possibilités du Peuple.

Or le Peuple a du mal à faire face aux charges courantes et à s'alimenter et vit grandement grâce aux découverts autorisés qui engendre eux même des intérêts énormes. Vous pourriez très facilement imaginer qu'aucun organisme financier n 'acceptera d'accorder des crédits à un Peuple au bord du gouffre.

Ces situations n'appellent aucune question 

Participer équitablement aux fonctionnemts des avantages sociaux pourra apparaître logique si toutes les classes sociales y contribuaient cependant il est forcé de constater que les moyens d'état au bénéfice de ces avantages sociaux sont revus à la baisse. 

Vous revoyez à la baisse les subventions aux régions, départements, mairies cependant ils ont besoin de faire face aux frais de fonctionnement ce qui implique qu'ils vont chercher les sommes nécessaires où ils le peuvent. Pas besoin de vous dire où. 

Trop de traités, trop de travailleurs, trop de familles sont dans la précarité, dans une précarité grandissante que vous semblez ignorer. 

Quand le Peuple se voit vivre dans une précarité grandissante, des familles se retrouvent à la rue, comment pouvez vous oser augmenter les indemnités de vos collaborateurs de façon inéquitable vis à vis du Peuple ? 

Quand votre gouvernement dépense des sommes folles des trajets en avion et des frais de réception puant l'opulence et que vous demandez au Peuple de fournir des efforts, n'y voyez vous pas une situation inacceptable ? 

Quand face à ce type de situation, et la liste est loin d'être exhaustive, vous logez et nourrissez des étrangers et que vous oubliez votre Peuple qui a faim, vous Voudriez être applaudi ? 

La France est une terre d'asile qui a vocation à tendre la main aux humains en danger  à condition de pouvoir tendre la main à son Peuple. Comment voulez vous que le Peuple qui vit une précarité grandissante puisse accepter de voir des étrangers favoriser ?

Les moyens humains qui sont garant de la protection et sécurité du Peuple sont maltraités dans les cités et qu'ils ne peuvent plus garantir la sécurité du Peuple, comment voulez vous nier ces vécus quotidiens  des policiers, gendarmes  militaires  pompiers, surveillants pénitentiaires etc..

Comment pouvez vous envisager que des pauvres soient sanctionner en demandant l aumône ou fassent des poubelles et que des pédophiles ou autre puissent avoir un bracelet électronique et puissent vivre à ciel ouvert ? 

Comment pouvez vous sanctionner nos coutumes régionales et tolérer les prières de rues et des mouvements de personnes en tenue de prière dans l'espace public ? 


Mis à part le fait que votre gouvernement et les précédents viviez dans une bulle en dehors des réalités, rien ne justifie que vous puissiez tout cela et bien plus. 

Cela m'amène à la conclusion que vous n'avez aucun groupe populaire vivant la vie de Monsieur Tout Le Monde pour vous permettre d'appréhender le vrai vécu du Peuple. 

Ou voudriez-vous des questions dans de telles situations ?