Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Sondages Enfants Sondage

Selon vous, combien d'enfants meurent de maltraitance en France ?

Selon vous, combien d'enfants meurent de maltraitance en France ? Sondage

Selon vous, combien d'enfants meurent de maltraitance en France ?

8 participants
Auteur : Johanna B - Journaliste




Dans le cadre d'une enquête journalistique sur la prise en charge institutionnelle des violences faîtes aux enfants en France, j'ai besoin de mesurer l'influence des campagnes d'information réalisées jusqu'à ce jour sur le sujet. Notamment en évaluant comment le grand public appréhende ce phénomène en terme de mortalité.

Merci de répondre à ce sondage, c'est très rapide, environ 15 secondes, vous n'êtes pas obligés d'informations personnelles : juste une adresse mail.

Merci aussi de partager si possible, sur les réseaux sociaux et auprès de vos proches, pour qu'un maximum de personnes donne leur opinion : plus l'échantillon sera large, plus les résultats pourront être interprétés avec pertinence !

Le 1er mars 2017, le 1er plan de lutte contre les violences faîtes aux enfants a été lancé par la ministre Laurence Rossignol, ministre des Familles, de l'Enfance et des Droits des femmes.Ce 1er plan était attendu depuis longtemps par les associations comme par des professionnels  de la justice, du corps médical, du corps enseignant et de la protection de l'enfance, tous confrontés au quotidien à la maltraitance des enfants... et trop souvent démunis.

Mais ce plan arrive tardivement et dans un contexte d'élection présidentielle qui n'apporte aucune garantie de mise en œuvre : "Cela concernerait les animaux ou les personnes âgées, je serais relativement optimiste... Mais pour les enfants, curieusement, les responsables politiques ne se sentent guère obligés", nous dit Anne Tursz, épidémiologiste à l' INSERM qui a réalisé la seule étude ayant permis d'avoir une idée du nombre de morts d'enfants victimes de maltraitance en France.

L'objet de mon enquête est de repérer ce qui dysfonctionne dans notre système de protection de l'enfance, de donner la parole aux professionnels confrontés aux limites institutionnelles de ce système opaque et d'informer le grand public sur ce sujet encore tabou n'ayant jamais fait l'objet d'aucune obligation de résultat de la part de la classe politique, toutes tendances confondues.

Je suis convaincue que la société civile détient aujourd'hui un fort potentiel pour s'emparer des grands sujets de société et pousser ses représentants politiques à faire avancer les choses. D'avance merci à tous pour votre participation.

Johanna B / Journaliste indépendante