129 011 501 signatures sur MesOpinions.com

Votez

Déjà 336 participants.

  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook

Sauvegarde en cours...
Sondage : Avons-nous le droit d'être identitaire en France ?

Auteur : Pierre Gouverneur

Créé le 23/12/2017

Avons-nous le droit d'être identitaire en France ?

21/12/2017
Twitter censure Génération Identitaire ! N'est-ce pas inadmissible !

Je suis identitaire et c’est mon droit et devoir de l’affirmer.

Même un animal sauvage a une identité, celle de son groupe.

Tout peuple a une identité culturelle, et y est attaché comme l'enfant dans le ventre de sa mère, comme tout être respectueux de ses parents et aïeux. 

Etre français, c'est un précieux héritage  millénaire ; ce n'est pas détenir un bout de papier qui attribuerait droits de dénigrer l'évolution spirituelle, les coutumes, les principes du peuple français, qui permettent  de définir ce qu'il est, et dont il n'a pas à se repentir, pour se plier à la domination d'une autre culture, qui risque fort d’être rétrograde dans le pays de la déclaration des Droits de l’Homme.

Un Humain qui fait fi de son identité, c'est qu'il y renonce pour en prendre une autre, par choix ou contrainte.

Dans ce dernier cas, ont toujours, en France, émergé des résistants pour s'opposer à ceux, traites à notre identité, collaborateurs de conquérants, qui cherchent à nous en priver.

Le droit à l'identité est celui de la liberté et du respect auxquels tout Humain aspire, naturellement.

Je suis identitaire parce que je suis légitimement attaché à la culture de mon pays ; ma carte d'identité en témoigne, mon cœur et mon esprit me le prouvent ; ce n'est pas à une époque où l'on cherche à la mettre en danger que je vais la dissimuler, mais, au contraire, la revendiquer, selon mon droit le plus élémentaire.

Ceux qui n'apprécient pas la culture qui identifie notre pays et son peuple, nullement raciste, n'ont qu'une seule chose à faire, s'expatrier ou aller dans une région qui convient à l'identité dans laquelle ils se reconnaissent, et y seront heureux.

Si la justice pénalise le citoyen qui affirme son identité ou attachement à la culture de sa patrie, n'est-ce pas elle qui devrait être sanctionnée pour la ramener sur la voie du bon sens et de la raison ?

Pierre Gouverneur