91 777 877 signatures sur MesOpinions.com

Suivez-nous !

Pétition : Rugby féminin : laissez-nous jouer

Signez la pétition

Déjà 8.717 signatures

    Partager avec vos amis Facebook

Je signe
Sauvegarde en cours...

Rugby féminin : laissez-nous jouer

Auteur : Anais / Dirigeante équipe senior feminine

À l'attention : la FFR : Federation Française de Rugby

Mesdames, Messieurs les dirigeant(e)s de la FFR,

Vous n'aimez pas le rugby féminin. Vous n'aimez pas cette passion qui nous réunit les dimanches à 15 heures, qui nous fait parcourir des centaines de kilomètres, et jouer, par tous les temps, unies dans la victoire comme dans la défaite, dans l'effort et le plaisir.
Sinon, pourquoi tant d'acharnement à faire mourir à petit feu le rugby féminin à XV ?

Pour la saison 2014-2015, vous avez organisé la fusion des trois anciennes divisions et contraint l'ensemble des clubs qui les composait à jouer à XV dans les mêmes poules, au mépris de la pratique rugbystique féminine, de la sécurité, et de l'intérêt du jeu.

Et ce, malgré les protestations et les mises en garde des joueuses, des dirigeants de club, et des passionnés de rugby. Malgré le fait que vous saviez que de nombreux clubs anciennement à XII seraient en difficulté pour aligner 16 filles à chaque match. Malgré les risques importants pour la sécurité des joueuses, dont les moins expérimentées ont dû affronter des équipes au niveau et à la pratique sans rapport avec les leurs. Malgré le manque d'intérêt de nombreux matchs faisant s'affronter des équipes de l'ancienne première division fédérale et de l'ancienne fédérale 3 à XII.

Le résultat ? Vous le connaissez mais il ne semble pas vous importer, ou alors, au contraire, et il sert des intérêts qui ne sont pas ceux des joueuses, pas ceux des clubs, pas ceux du rugby féminin.

Une saison difficile pour de nombreuses équipes, des clubs pourtant anciens qui ont dû se retirer de la compétition et disparaître en nombre, des écarts de score qui reflètent bien le déséquilibre de nombreux match. Pour quoi faire ? Des économies sur les compétition et l'arbitrage ? Ou la promotion du seul rugby à VII au mépris des réalités – et des souhaits – des joueuses de terrain?

En 2014, vous mettiez à mal le rugby féminin à XV. La saison prochaine, vous l'achèverez.

En prévoyant que chaque équipe devra justifier de l'existence d'une équipe réserve et d'une équipe cadette pour participer à la compétition, vous signez la disparition totale dans la compétition de 80 % des clubs encore survivants. Soyez honnêtes, vous savez bien qu'une équipe qui ne participe pas aux matches de fédérale est vouée à disparaître ; vous savez donc qu'en fixant ce seuil, inatteignable pour la grande majorité des clubs, vous condamnez ces équipes. Leurs joueuses n'auront plus, pour jouer régulièrement, qu'à rejoindre de très grandes structures... ou à changer de sport. Car nombreuses seront les filles qui ne voudront – ou ne pourront – pas jouer à VII. Notamment parce que le rugby à XV est bien plus apprécié et permet à toutes les filles de trouver leur place, quel que soit leur tempérament et leur gabarit. Nombreuses seront aussi les joueuses à ne plus trouver de club où s'entraîner à moins de 50 kilomètres de chez elles.

Au nom de toutes les filles qui aiment leur équipe, leur pratique et le rugby à XV, au nom de la diversité des clubs et du rugby en région, au nom surtout de cette passion, nous vous demandons de modifier le point 350 e-ter du règlement de la FFR qui prévoit cette obligation pour la saison prochaine.

Laissez-nous jouer.