64 896 240 personnes agissent sur MesOpinions.com

Pétition - Sports

Signez la pétition

Déjà 178 signatures

  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook

Sauvegarde en cours...
Pétition : Si la flamme olympique 2024 passait par Le Havre et Bolbec

Si la flamme olympique 2024 passait par Le Havre et Bolbec

Auteur : Agir ensemble au département

Créé le 30/10/2017  

À l'attention : de Laura Flessel, Thomas Bach, Denis Masseglia, Tony Estangue, Pascal Martin, Hervé Morin, Fabienne Buccio, Luc Lemonnier, Édouard Philippe

Et si la flamme olympique passait par Bolbec et Le Havre (Seine-Maritime) ? C’est le défi que se sont lancé deux conseillers départementaux du canton de Bolbec, Dominique Métot et Murielle Moutier-Lecerf.

Dans une lettre de deux pages adressée au Premier ministre, Édouard Philippe, à la ministre des Sports, Laura Flessel, mais aussi au président du comité international olympique, Thomas Bach, au président du comité national olympique et sportif, Denis Masseglia, au président du comité d’organisation, Tony Estanguet, et, plus localement à la préfète de Région, Fabienne Buccio, au président de la Région Normandie, Hervé Morin, au président du Conseil départemental de la Seine-Maritime, Pascal Martin, et même au maire du Havre, Luc Lemonnier, les élus rappellent la place de leur canton dans l’histoire de l’olympisme moderne. Et demandent donc, à un peu moins de sept ans des JO 2024 à Paris, que la flamme emprunte les routes de la Seine-Maritime « dans sa progression vers Paris ». La raison est simple : le baron Pierre de Coubertin, inventeur des Jeux olympiques de l’époque moderne, a passé sa jeunesse au château de Mirville, près de Bolbec.


Pour appuyer leur demande de voir la flamme parcourir la région, avec une arrivée par les plages du débarquement, comme le souhaite Hervé Morin avec un passage au Havre et repartir vers le canton de Bolbec, les deux élus rappellent que « le premier congrès olympique mondial s’est tenu au Havre en 1897 ; c’est aussi du Havre que Pierre de Coubertin partit vers les États-Unis pour étudier le système éducatif américain à la demande du gouvernement français ».

Les élus souhaitent associer les habitants de la région à leur demande, afin de donner plus d'importance à leur demande qui peut paraître assez « folle » au premier abord.

Nous comptons sur vous, faisons qu'en 2024 notre région, notre canton, notre ville soient de vrais partenaire pour cette grande fête du sport que sont les Jeux Olympiques.