Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions sociales NON A UNE ZFE A TOULOUSE 24H/24 - 7 JOURS/7 QUI CREUSE LES INEGALITES
Pétition

NON A UNE ZFE A TOULOUSE 24H/24 - 7 JOURS/7 QUI CREUSE LES INEGALITES

NON A UNE ZFE A TOULOUSE 24H/24 - 7 JOURS/7 QUI CREUSE LES INEGALITES Pétition
191 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
NON A L'APPLICATION DE LA ZFE 24h/24 ET 7 JOURS SUR 7 A TOULOUSE
Destinataire(s) :
Agnes Grillou
La pétition
Une vingtaine d’organisations représentatives de l’automobile et des motos ont créé un collectif, l'Interclub ZFE 31, pour demander à Toulouse Métropole et son Président, Jean-Luc Moudenc, d'assouplir l'application de la ZFE, zone à faibles émissions, à Toulouse.
En soutenant cette pétition, vous nous aiderez à donner plus de poids à nos arguments.
Plus nous serons nombreux à signer, plus nous prouverons aux pouvoirs publics notre mécontentement face à cette injuste ZFE.

Du jamais vu en France, tous unis contre la ZFE


Le 6 novembre, une mobilisation sans précédent a réuni particuliers, professionnels, de la restauration, la réparation, la préparation de véhicules (mécanique, carrosserie, sellerie…), associations de véhicules anciens ou de collection, motards, clubs automobiles ou moto-club, instances représentatives, écuries, circuits… pour faire entendre d’une seule voix leur désaccord face aux conséquences directes et indirectes de la mise en service progressive sur le territoire toulousain de cette ZFE.


Une politique répressive qui cristallise les inégalités


Particuliers comme professionnels seront contraints, selon un calendrier pré-établi, d’abandonner leur véhicule pour entrer dans Toulouse et sa couronne, s’ils sont au volant d’un véhicule de plus de 10 ans. Selon Toulouse Métropole, il s'agit d'une zone géographique dans laquelle les véhicules motorisés, censés être les plus polluants, ne pourront plus circuler et stationner, 24h/24 7jours/7. Un non-sens s’agissant des 2 roues motorisés qui fluidifient le trafic et concentrent moins de pollution. Deux raisons à cela : une emprise au sol plus faible, la généralisation du dépassement inter-files entraîne un temps de trajet plus court.


Ce qui en fait la ZFE la plus restrictive de France.


Dans quelques mois (2022) interdiction pour :


  • Les poids lourds avant 2010, les véhicules utilitaires diesel avant 2006, tous certifiés Crit'air 4.

Dès 2023, interdiction pour :


  • Les 2 roues d’avant 2005
  • Les voitures diesel avant 2006
  • Les voitures essence d’avant 1997
  • Les PL d’avant 2010

En 2024, seuls seront autorisés à circuler à l'intérieur de la zone :  


  • Les deux roues à partir de 2007
  • Les voitures diesel à partir de 2011
  • Les voitures à essence à partir de 2006
  • Les poids lourds à partir de 2014
  • Les véhicules électriques ou à hydrogène

Le collectif n'est pas CONTRE la ZFE dont l'intention est louable de réduire la pollution et rendre l’air toulousain plus respirable, cette écologie punitive est plus que contestable au regard des effets pour des milliers d’usagers.


En effet, Quid de tous les artisans, chauffeurs, salariés à faible revenu en horaires décalés, libéraux, touristes désireux de visiter la Ville Rose…


Des populations, une économie, un patrimoine sacrifiés


Si la disparition lente de notre beau patrimoine industriel qui fait la grandeur de la France, l’Automobile, est programmée ; que dire des conséquences sociales et économiques. Certes, des mesures d’accompagnement existent mais ne permettent pas de compenser l’achat d’un véhicule électrique. Emmener son enfant aux Urgences de l’hôpital Purpan, L’accompagner au lycée, Se rendre à un match du Stade Toulousain ou Visiter la Cité de l’Espace, Acheter ses équipements moto et autres 2 roues motorisées, autant d’activités que nombre de personnes sur le territoire d’Occitanie ne pourront plus s’effectuer.


Et quel avenir pour les nombreux professionnels de la restauration, la réparation, la préparation de véhicules (mécanique, carrosserie, sellerie…) ?


Ils vont eux aussi subir de plein fouet cette application avec un chiffre d’affaires en forte baisse en raison des nombreux particuliers qui vont se séparer de leur véhicule, jugé trop ancien ou de collection au fil des années.


Trains en retard, métros plusieurs fois par jour à l’arrêt, manque de parkings en périphérie, délivrance anarchique de permis de construire en zone rurale, nombre très réduit de places de stationnement sécurisées pour les 2 roues motorisées, combinés à une densité réduite de transport en commun en dehors de l’hyper centre de Toulouse … autant de facteurs qui conduisent les ruraux et péri-urbains à prendre leur véhicule personnel plutôt que les transports en commun.


Les propositions de l’Interclub ZFE 31


Si nul ne remet en question l’application de la ZFE puisqu’elle semble s’inscrire durablement dans la politique environnementale engagée, il apparaît nécessaire d’en redessiner les contours pour ne pas creuser la fracture sociale et conserver ce patrimoine, fierté de notre pays.


Aussi les membres de l’Interclub autos/motos de Haute-Garonne se sont attachés à réfléchir à des propositions, applicables soit localement et/ou sur l’ensemble du territoire français.


Celles-ci sont les suivantes :


  1. Exclusion de l’application de la ZFE aux Motos et tricycles 2 / 3 roues au motif que ces véhicules contribuent à fluidifier le trafic et donc limitent la pollution,
  2. Exclusion de la Rocade A620 de la ZFE. Il s’agit d’un axe principal de la Métropole. Cela va créer des reports de trafic plus polluant sur les axes alentours ou des erreurs pour les véhicules en transit,
  3. Exclusion de l’application de la ZFE aux Véhicules de collection (faible km parcouru, ne sont pas utilisés pour trajet domicile / travail, action FFVE au sujet des autres ZFE).
  4. Dérogation pour tous les véhicules, le week-end pour permettre une utilisation loisir (à l'instar de ce qui se fait à Paris).
  5. Dérogation horaire pour tous les véhicules (utilisation possible de 19h à 7h à l'instar de ce qui se fait à Paris). Elle vise à permettre aux foyers modestes l'accès à l'automobile pour des déplacements quotidiens en dehors du trajet domicile / travail qui serait couvert en transport en commun...
  6. Doublement ou plus... par la Métropole, de la prime gouvernementale pour achat d'un véhicule "propre" pour accélérer la transition pour les habitants de la ZFE (peut être soumis à condition de ressources).
  7. Proposer à la Métropole d'interpeler le Gouvernement pour la création d'une mention "loisir" à l'identique de l'usage Collection sur les cartes grises qui rendrait impossible l'assurance du véhicule pour le trajet domicile/ travail. Cela sortirait le véhicule du flux de circulation du matin et du soir en semaine et donc de la pollution. Ils pourraient être identifiés par une lettre "L" sur la plaque d'immatriculation tout comme la FFVE œuvre pour la création d'un "H" pour Historique. Cette identification concernerait tous les véhicules qui en feraient la demande. Une expérimentation pourrait être menée localement à Toulouse. Une démarche similaire est en cours à Reims par le Maire, Mr Arnaud Robinet.

Pour information, Toulouse Métropole en 2021, c’est 37 communes – une aire d’attraction de plus de 1.500.000 habitants – 69% de jours où la qualité de l’air est bonne dans tous les départements – Plus de 5 millions de touristes.


 

191 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option

Vous êtes sûr ? Votre mobilisation est importante pour que les pétitions atteignent la victoire !
Sachez que vous pouvez vous désinscrire dès que vous le souhaitez.

Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
62 commentaires
Le 10/11/2021 à 08:23:59
Pour la liberté de déplacement ! Contre la dictature euro ecolo des nuisibles technocrates
1 0
Danielle - Le 11/11/2021 à 08:32:48
c'est abusif ! comme d'hab.
1 0
Marilyn - Le 09/11/2021 à 13:35:14
Je signe parce que cette loi est très inégalitaire et creuse l'écart entre pauvres et fortunés.
1 0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions sociales NON A UNE ZFE A TOULOUSE 24H/24 - 7 JOURS/7 QUI CREUSE LES INEGALITES