Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions sociales La ville appartient à toutes et tous
Pétition

La ville appartient à toutes et tous

La ville appartient à toutes et tous Pétition
5.852 signatures
En moyenne, les pétitions victorieuses dépassent légèrement le palier des 10 000 signatures sur MesOpinons. On y est presque !
Auteur :
Auteur(s) :
Collectif Strasbourg Ville Zéro Sans Abri
Destinataire(s) :
Maire de Strasbourg Monsieur Roland Ries
La pétition

Le maire de Strasbourg, vient de prendre un arrêté censé répondre aux besoins de sécurité et tranquillité des habitant.e.s et usager.e.s occasionnel.le.s du centre-ville.


Nous nous interrogeons sur l’utilité de cet arrêté anti-mendicité.


S’il s’agit de délits, de crimes, ou plus généralement de troubles à l’ordre public, l’arsenal législatif existant est déjà bien fourni et permet de prendre l’ensemble des mesures nécessaires. Mais ici, ce n’est pas cela qui est visé. Cet arrêté ne veut qu’éloigner d’un secteur prédéfini des personnes présentes « de manière prolongée » dans la rue, au risque de les stigmatiser comme marginales ou dangereuses, renouant ainsi avec un imaginaire discriminatoire que nul.le ne devrait revendiquer dans une ville se voulant hospitalière.


Parmi les cibles visées par ce texte, on dénombre des personnes pauvres, parfois sans-abri. N’oublions pas qu’ils et elles sont des centaines qui dorment chaque soir dans nos rues, qui y meurent parfois. Car à Strasbourg, une personne sur quatre, vit en dessous du seuil de pauvreté. S’il y a une violence à combattre, c’est bien celle-là !

Nous, citoyen.ne.s, associations, militant.e.s, élu.e.s, dénonçons l'arrêté anti-mendicité publié et signé par le Maire de Strasbourg. En effet il s'agit là d'une atteinte à la liberté de jouissance des personnes, et en particulier des plus précaires. Il n’aura pour résultat que de générer encore plus de discrimination et d’animosité.


Nous demandons au maire de Strasbourg de revenir sur sa décision et d’annuler cet arrêté, que nous considérons comme une faute politique.


Nous appelons à la constitution d’une coalition pour une ville hospitalière et zéro sans-abri, afin d’engager dans notre ville un dialogue ouvert de nature à apaiser les tensions et à renforcer la cohésion, pour un partage de l’espace public basé sur le vivre ensemble et non sur la peur ou l’exclusion de l’autre, en s’appuyant sur des politiques qui ne soient pas pour le confort de quelques-un.e.s., mais au service du bien-être et de la sécurité de toutes et tous.


La violence et les troubles ne se résolvent pas par le rejet et la force brute. Luttons contre la pauvreté, hébergeons les personnes sans-abris.


La ville appartient à toutes et tous !


Premiers signataires

Citoyen.ne.s engagé.e.s: Jean Christophe ANNA (entrepreneur et citoyen engagé), Gayem ARAS, Sendegül ARAS (avocate), Danièle BADER (ancienne directrice d’Ithaque et responsable nationale sur les questions de toxicomanie), Sébastien BAGUEREY, Céline BALASSE, Louise BATTISTI (militante de l’éducation populaire), Esther BAUER, Cathy BENAYED, Lorédane BESNIER, Marie BISMUT (Médecin Interniste), Anne BISCHOFF, Chloé BOURGUIGNON (LaboCitoyen), Serge BLOCH, Julie BOHNER (Avocate), Lola BRINGUIER, Anne BUHR, Sevil CAKMAK (Labo Citoyen), Pierre CASPAR, Michel CHARTON (architecte d'intérieur), Daniel COCHE (réalisateur), Cécile F. DABO (artiste plasticienne), Alice DEBAUCHE (maîtresse de conférences en sociologie), Laurane DETOLLE, Céline DUVAL, Souad EL MAYSOUR (artiste plasticienne), Vincent FAUCHEUX, Noémie FLAGEUL (artiste plasticienne), Simone FLUHR (réalisatrice), Thierry FOEHRENBACHER, Jean Luc FOURNIER, Thomas FRITSCH, Jean-Louis GEISS (médecin généraliste à la retraite, bénévole à Médecin du Monde), Mine GÜNBAY (militante féministe), Liselotte HAMM-HUMMEL, Suzanne HAAR, Michel HASSELMANN (professeur de médecine, président de l’association Ithaque), Sébastien HEITZ (Labo Citoyen, collectif des Parents Strasbourg), Jean Michel HITTER (ancien président de la Fédération d’Entraide  Protestante), Jean-Marie HUMMEL, Françoise HURSTEL (professeur Honoraire de l’UDS, psychanalyste), Juliette JEANNEL (Médecin hospitalier aux HUS), Emilie JUNG (Directrice d’association Migration Santé Alsace), Hanane KARIMI (sociologue), Guillaume KELLER-RUSCHER, Dominique KIPPELEN (artiste plasticienne), Aurélien KLOPP, Jean-Marie KRAUTH, Thierry KUHN (Directeur Emmaüs Mundo), Brigitte LAGADIC, Fleur LARONZE (maîtresse de conférences UHA-UDS) Mathilde LECOMBLE (psychologue), Monique MAITTE (poétesse), Anna MATEOLLI (juriste), Jacqueline MAURY (Sociologue), Georges-Henri MELENOTTE (psychiatre , psychanalyste), Halima MENECEUR (militante de l’éducation populaire) Michel MEYER, Cynthia MONTIER (artiste), Sylvie MOSSER-LUTZ (cadre de santé), Jean François MUGNIER, Anne MULLER (médecin généraliste, administratrice de Migration santé Alsace), Françoise NASSANY, Aurélie ODJO, Sophie PARISOT (Labo Citoyen), Élodie PEREZ (avocate), Ariane PINEL (Artiste), Nicolas POULIN, Luc PRIVÉ, Christian PRUD’HOMME (infirmier anesthésiste, syndicaliste), Jean Luc QUILING (enseignant), Gabrielle RIPPLINGER, Murielle RONDEAU (médecin hospitalier aux HUS), Véronique SCHMELLER (orthophoniste), Nadine SCHMITT (Labo Citoyen), Catherine SCHMITT (médecin généraliste), Myriam SCHMITTHAUSLER, Stéphanie SPECHT, Brigitte SPENNER (ancienne coordinatrice  de la plateforme santé précarité et de ALT), Malika SOUCI (citoyenne et entrepreneure engagée), Laetitia SOVRANO, Nathalie SUZANNE, Nora TAFIROULT (militante associative), Mathieu TREMBLIN (artiste chercheur et enseignant), Marianne VILLIERE (artiste), Georges YORAM FEDERMANN (psychiatre gymnopédiste), Grégoire ZABÉ (Labo Citoyen), Simon ZARA (artiste-chercheur doctorant),Caroline ZORN (avocate).
Collectifs citoyens : Le Labo Citoyen Strasbourg, D'Ailleurs Nous Sommes d'Ici 67, Collectif Sdf Alsace, La Ligue des Droits de l’Homme, La Maraude du Cœur.
Associations : La CIMADE, Collectif des Morts de la Rue 67, Grains de sable, Maison MIMIR, MRAP 67, Renaissance Alsace, Solidaires Alsace, Parole Sans Frontière, La Vie Nouvelle.
Organisations syndicales : CGT67, FSU 67, UNSA 67, Sud Éducation Alsace.
Partis : EELV Strasbourg Eurométropole, DIEM 25, FI Strasbourg Eurométropole, NPA 67, PCF 67, PP 67.
Elu.e.s et responsables politiques : Syamak AGHA BABAEI  (conseiller municipal et Vice-président de l’Eurométropole) Jeanne BARSEGHIAN (conseillère municipale et métropolitaine) Véronique BROM (référente PP 67, candidate aux élections européennes), Marie-Dominique DREYSSE (adjointe au maire), Alexandre FELTZ (adjoint au maire), Michaël KUGLER (Co-secrétaire EELV Alsace), Alain JUND (adjoint au maire), Pierre OZENNE (conseiller municipal), Abdelkarim RAMDANE (conseiller municipal et métropolitain), Françoise SCHAETZEL (conseillère municipale et métropolitaine), Éric SCHULTZ (a)djoint au maire), Hülliya TURAN (Secrétaire départementale - PCF 67, Françoise WERCKMANN (conseillère municipale), Jean WERLEN (conseiller municipal et métropolitain).


5.852 signatures
Signez avec votre email
En moyenne, les pétitions victorieuses dépassent légèrement le palier des 10 000 signatures sur MesOpinons. On y est presque !
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
154 commentaires
Philippe - Le 23/05/2019 à 11:53:19
Monsieur le maire de Strasbourg doit prendre en considération la pétition du Collectif Strasbourg Ville Zéro sans abri. A l'heure où bon nombre de personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté dans un pays aussi riche que la France, il est inconcevable d'accepter un arrêté censé répondre aux besoins de sécurité et de tranquillité des habitants et usagers du centre ville. Il serait préférable de combattre le crime, le délit sexuel, le viol, l'escroquerie, la maltraitance sur les enfants, les personnes âgées, les handicapés, les animaux qui sont de réelles menaces pour notre pays et chaque ville. Monsieur Emmanuel MACRON avait promis plus de SDF fin 2017, or, sa promesse n'a pas été tenue, comme tant d'autres. Sa politique a démontré qu'il a enrichi les plus riches et appauvri les plus précaires. La baisse des APL a entraîné des manques de paiement de loyers et conduit à des expulsions. Il est intolérable de constater que dans notre pays des droits de l'homme, des personnes meurent de faim et de froid, parce qu'ils sont privés d'un toit et d'un emploi????? Une politique injuste sur le plan social et fiscal et un désengagement du MEDEF et du Patronat n'ont fait qu'aggraver la situation. CHOMAGE = PRECARITE = EXPULSION : LA RUE. La Constitution des Droits de l'Homme stipule pourtant : "tout le monde a le droit d'avoir un toit, un emploi, pouvoir vivre des fruits de son travail, et circuler en toute liberté, et ce, afin de privilégier sa santé mentale : tout le monde a le droit d'aimer et de créer. Il est du devoir de nos élus de combattre l'exclusion, l'injustice et de non de persécuter celles ou ceux qui sont les victimes d'un système politique défaillant. Il est également inacceptable d'avoir constaté que des Maires ont mis des dispositifs anti SDF dans leur ville. Cet argent aurait dû servir à l'investissement de petits logements sociaux. C'est pourquoi, nous vous demandons de surseoir à cet arrêté qui n'a aucun intérêt et qui pourrait vous mettre dans l'embarras lors des prochaines élections, ce serait regrettable.
0 0
Louise - Le 20/05/2019 à 04:19:35
Par solidarité citoyenne!
0 0
Mireille - Le 18/05/2019 à 08:32:03
Moi non plus, je n'aime pas voir des gens couchés et sales sur les trottoirs, et moi non plus, je n'apprécie pas que le pays soit envahi de migrants. Et je suis persuadée que le premiers n'aiment pas être sales et couchés par terre, et que les seconds préfèreraient rester dans leur pays avec leur famille. Donc: que l'État loge et nourrisse TOUS les pauvres, et que l'Europe arrête de bousiller l'économie de l'Afrique, par exemple (voir l'émission passée il y a peu sur ARTE: "Pauvres poulets", très instructif, au-delà de la maltraitance animale). C'est la société "économique" du monde entier qu'il faut changer.
0 0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions sociales La ville appartient à toutes et tous