Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions sociales Université de Pau : résorber la précarité, pas les précaires !
Pétition

Université de Pau : résorber la précarité, pas les précaires !

Université de Pau : résorber la précarité, pas les précaires ! Pétition
85 signatures
Quand cette pétition atteindra 100 signatures, elle aura plus de chances de devenir virale sur les réseaux sociaux.
Auteur :
Auteur(s) :
Les syndicats CFDT, CGT, FO, SNASUB et SNESUP-FSU, SNPTES et UNSA de l'université de Pau et des Pays de l'Adour
Destinataire(s) :
Président de l'Université de Pau et des Pays de l'Adour
La pétition
Résorber la précarité, pas les précaires à l’université de Pau et des Pays de l’Adour

En plus des 12 suppressions de postes de personnels BIATSS prévues dans la campagne d’emploi (départs en retraite de titulaires non remplacés) s’ajoutent désormais, et ainsi qu’on le craignait, les suppressions de postes par non renouvellement de CDD.


L’UFR S&T de Pau vient d’en faire la triste expérience. La direction de l’université, via la Comrec (commission de recrutement composée du Président, des VPs et du DGS) a en effet notifié leur fin de contrat à deux des trois agents des services intérieurs de l’UFR malgré l’avis de la composante. Le SCD est dans la même situation pour au moins un collègue dont le contrat n’est pas renouvelé et un autre en attente de réponse. Les postes qu'ils occupent seront non pourvus. Combien d'autres encore dans les autres composantes ou services ?


Autre avatar de ce pas supplémentaire dans la politique d’austérité appliquée aux personnels, un troisième agent de l'UFR S&T de Pau qui hier aurait pu prétendre au CDI (car ayant plus de 3 ans d’ancienneté dans l’établissement) a échappé de peu à la perte de son emploi et a vu son CDD prolongé d’un an.


Un contractuel non renouvelé

C’est une épée de Damoclès sur la tête de chaque contractuel qui peut légitimement se demander ce qu’il adviendra au terme de son contrat.

C’est une épée de Damoclès sur la tête de chaque personnel, titulaire et contractuel, qui peut légitimement considérer qu’il pâtira de la réaffectation des tâches avec une augmentation de la charge de travail.

C’est une épée de Damoclès sur la tête des enseignants-chercheurs, chercheurs et enseignants qui peuvent légitimement considérer que cela dégradera encore la qualité de l’environnement administratif et technique.


Or, lors de son élection, le Président de l’UPPA s’est engagé dans son programme « à réduire les situations de précarité en les suivant avec attention et en planifiant des mesures menant vers une résorption pérenne » : résorber durablement la précarité, ce n’est pas envoyer les précaires au chômage !

Les soussignés demandent en conséquence :

- la mise en œuvre d’une réelle politique de résorption durable de la précarité, qui respecte les collègues,

- le réemploi immédiat de tous les contractuels dont le poste n’est pas repris par un titulaire par concours ou mutations,

- la CDIsation de ceux qui ont atteint 3 ans d’ancienneté dans l’établissement,

- l'ouverture des concours pour la titularisation sur tous les postes pérennes.

Les organisations syndicales CFDT, CGT, FO, SNASUB et SNESUP-FSU, SNPTES et UNSA
85 signatures
Signez avec votre email
Quand cette pétition atteindra 100 signatures, elle aura plus de chances de devenir virale sur les réseaux sociaux.
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
13 commentaires
Hélène - Le 19/06/2017 à 09:36:37
notre pays a besoin d'enseignants-chercheurs qui travaillent dans des conditions de stabilité personnelle et professionnelle de nature à libérer leur potentiel.
0 0
Mara - Le 28/06/2017 à 17:08:47
Je travail au SCD et je suis d'accord avec la pétition
0 0
Steven - Le 22/06/2017 à 12:43:42
par solidarité
0 0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions sociales Université de Pau : résorber la précarité, pas les précaires !