Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions sociales Stop aux bavures policières, notamment dans les quartiers défavorisés
Pétition

Stop aux bavures policières, notamment dans les quartiers défavorisés

Stop aux bavures policières, notamment dans les quartiers défavorisés Pétition
58 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
MoiQuiProteste
Destinataire(s) :
Christophe Castaner (Ex Ministre de l'Intérieur)
La pétition
Depuis des années, les banlieues, les quartiers défavorisés et les cités de nos villes françaises souffrent de violences policières, extrêmes pour certaines, et non justifiées.

Hier, à Valence, dans ma ville, un jeune du quartier de Fontbarlettes s'est fait tabasser pas deux de vos agents de police, alors qu'il était au sol.

Certes, durant cette nuit, un acte de délinquance a eu lieu, mais ce n'est pas une raison valable pour clouer un mineur au sol, de le frapper, de l'étrangler, de lui parler comme s'il n'était qu'un moins que rien.

Malheureusement, des actes comme celui-ci, il y en a tous les jours.

Ne pensez-vous pas que, des actes de délinquances, et non pas "criminels" comme l'affirme Hugues Moutouh, préfet de la Drôme, ont un sens ? Si ces jeunes, pour la plupart aux peaux colorées et origines diverses, pourtant bel et bien français, se manifestent, c'est parce qu'ils ont quelque chose à dire ?

On ne naît pas délinquant, on le devient.

Un mineur qui tend vers la délinquance, notamment envers les forces de l'ordre est un individu qui se révolte, qui veut s'exprimer et dénoncer les différentes injustices qui ont lieu quotidiennement.

Ils souhaitent se faire entendre et non pas gifler.

Apprenez à les connaître et vous verrez de l'espoir en eux. 

A la naissance, tout enfant est innocent. Prenons l'exemple de deux nourrissons née à la même époque: l'un vivra dans un beau quartier parisien, et l'autre dans un quartier à risque des banlieues parisiennes. Qu'est ce qu'il va déterminer ce qu'ils seront ? Leur éducation. Vous comprenez bien qu'un enfant qui grandit dans la peur, la haine constante, voyant les grands de son quartier se faire contrôler, violemment souvent, pour la seule raison qu'ils sont colorés, en survêtement Lacoste, TN aux pieds et sacoche LV, soit un individu qui tend à devenir délinquant, une personne qui sera contre les forces de l'ordre. A l'inverse, l'enfant qui aura grandi dans un cadre idyllique, qui aura toujours vu les forces de l'ordre de son côté, c'est-à-dire de le défendre, il aura une image d'eux étant les gentils, ne développera pas une haine envers eux. 

Par la suite, la qualité des institutions d'enseignement diffère énormément, notamment dans les grandes villes. Notre cher enfant de banlieue, fréquentera des institutions de banlieues, à l'heure des inscriptions aux études supérieures il aura une jolie étiquette "LYCEE DE BANLIEUE" affichée sur son dossier à vie. Alors qu'au contraire, notre cher petit enfant des beaux quartiers aura une belle fiche avenir, un beau dossier, avec la mention "PRIORITAIRE" aux "banlieusards" même si ses résultats sont moins bons que ses collègues de quartier. 

LIBERTE-EGALITE-FRATERNITE, aucun des termes de notre devise n'est respecté. Comment voulez vous qu'ils s'intègrent et sortent de la misère si vous ne leur offrez aucune chance et ne leur donnez pas les moyens de réussir ? 

Ces jeunes sont des personnes discriminées.

L'année dernière encore, c'est 1175 élèves, avec une majorité parisienne et une bonne partie issue de banlieues qui n'ont pas été affectés ayant leur baccalauréat en poche.

Par ailleurs, un climat hostile règne depuis toujours entre les forces de l'ordre et les jeunes de cité.

Ces jeunes sont stigmatisés. De plus, aux yeux des dirigeants et des gouvernants ils ne sont rien d'autre que des voyous, des dealers.

L'Etat ne fait rien pour eux, ils les laissent s'entasser dans des blocs, des appartements microscopiques, avec des infrastructures laissées à l'abandon, pire, dans certaines villes les bâtiments sont à la limite de l'effondrement. 

Encore une fois, si le gouvernement leur offrait plus de chance de s'intégrer à ce pays, qui est le leur, par le biais d'une meilleure qualité éducative, plus homogène, dans un meilleur environnement, il y aurait beaucoup moins de violences ainsi que d'actes de délinquance.

Malheureusement, ces jeunes ne sont pas écoutés, leur seul moyen de se faire entendre est celui de brûler des voitures et autres débris... Là encore, au lieu d'engager un dialogue pour essayer de comprendre la situation, vos agents vont les "massacrer", notamment les plus faibles, ce qui, aux yeux de la France les décrédibilisent, en les faisant passer par des voyous mal élevés, méchants et sans respect. Au fond, s'ils font ça c'est qu'ils en ont marre. Ils passent pour des "racailles" sans éducation au yeux des autres, donc logiquement personne ne veut d'eux. L'écart social entre eux et les autres se creuse.

Je souhaite que cela cesse, que les "bavures" policières cessent, que les auteurs de violences sur mineurs soient punis plus sévèrement, que les forces de l'ordre soient moins protégés, ce sont des êtres humains comme tout le monde.
58 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
17 commentaires
Cassandra - Le 29/05/2020 à 17:14:04
Car je partage un avis similaire
1
Assia - Le 29/05/2020 à 17:18:04
Car je partage pleinement son avis!
1
Numidya - Le 30/05/2020 à 01:14:50
Tout est dit
1
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions sociales Stop aux bavures policières, notamment dans les quartiers défavorisés