Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

Comment est-il possible de respecter aussi peu les valeurs humanistes qui ont façonné les valeurs de la France et de toute l’Europe ?

Comment est-il possible de respecter aussi peu les valeurs humanistes qui ont façonné les valeurs de la France et de toute l’Europe ? Pétition

Comment est-il possible de respecter aussi peu les valeurs humanistes qui ont façonné les valeurs de la France et de toute l’Europe ?

1 signature
Auteur :
Auteur(s) :
Hubert LEVAUFRE en qualité de simple citoyen sans parti politique, formé aux valeurs humanistes des Compagnons du Devoir et du Tour de France
Destinataire(s) :
Citoyens
La pétition
Le moment est venu d’assumer le risque d’être qualifié de « complotiste » termes désignant ceux qui critiquent ou challengent la pensée unique.

Cette pétition ce veux être un point de vue global pour cesser d’être hypnotisé par la politique de la peur: « car enfin, le peuple semble être en marche pour retrouver sa liberté et exiger un meilleur fonctionnement de la démocratie ! »

Le Président de la République Française, lors d’une allocution télévisée récente annonçant le re confinement, nous prédisait pas moins de 400.000 morts, il a sans doute raison, il tient bien ses chiffres d’experts qui ont consciencieusement fait ses calculs.

Pourtant même si il faut bien entendu être très prudent, très vigilant et ne rien négliger des gestes essentiels, l’épidémie régresse et n’a pas entraîné l’apocalypse dans le domaine que l’on prédisait mais plutôt dans le domaine des peurs psychologiques et entrepreneuriales plus mortifères que le virus lui-même. La dynamique des courbes de mortalités témoigne ce que certains sages avaient prédit et de l’adaptation du virus à l’homme et est aussi le reflet de l’immunité collective qui progresse dans la population ce qui selon certains spécialistes pourrait nous protéger naturellement.

Selon certains experts, les souches de virus qui circulent actuellement auraient perdu de leur virulence ? Les autorités s’en rendent compte mais le mal psychologique et économique est commis et beaucoup de familles et d’entreprises ne sont pas prêtes de s’en remettre.

« Est-ce que ne rien faire, ne rien dire, ne serait pas une forme de cautionnement de la débâcle actuelle ? »
« Une thérapie doit s’engager dès maintenant, pour retrouver confiance dans les valeurs de " cette République ” qui en aura laissé beaucoup trop dans le désarrois le plus absurde ! »

Pour tourner cette page dramatique de notre histoire, nous ne pouvons plus rester immobile, continuer de faire semblant et faire croire à nos enfants que ce que nous venons de vivre est une normalité ?   Allons-nous continuer à faire confiance à ces faiseurs de peurs ou allons-nous réagir en faisant l’inventaire de tous nos désagréments ?Je vous invite donc à laisser vos témoignages et compléter cette longue liste qui apportera des preuves supplémentaires à toutes ces informations que j’ai tenté de sourcer et qu’il faudra continuer d’identifier : · Santé, citoyenneté et état d'urgence sanitaire -

Les dirigeants européens et Français ont tardé à protégé dans des délais raisonnables, ont-ils failli à l’obligation de protéger leurs populations ? Sont-ils coupable d’avoir repris à la lettre les déclarations des autorités chinoises quand l'épidémie a débuté et cela alors que les services secrets ont dû être informés des causes de l’épidémie ? Il semble invraisemblable que personne n’ait fait la moindre enquête, ni même une esquisse de vérification ? Cela semble impossible qu’il y ait eu une confiance aveugle et totale aux informations données par la Chine ? 

Quel est la crédibilité des lanceurs d’alertes - Sous couvert « d’une prétendue naïveté » l'OMS (l'Organisation mondiale de la santé) aurait affirmé que le nouveau coronavirus n'était pas transmissible de façon interhumaine directe, mais seulement de l'animal à l'homme. Était-il envisageable de faire confiance pour quelque chose d'aussi déterminant aux autorités Chinoises ? 

Si un pays n’est pas excusable c’est bien la France - Le 9 Février 2020 étaient déjà comptabilisés plus de morts que le SRAS. Car cette situation n’est pas sans rappeler la propagation du syndrome respiratoire aigu sévère, plus communément nommé SRAS en 2003. Cette maladie infectieuse des poumons est équivalente au Covid 19 apparu pour la première fois en Chine en novembre 2002, qui a provoqué une épidémie à partir de Mai 2003 dans 29 pays.

La coopération franco-chinoise - En 2003 les autorités chinoises avaient alors demandé l’aide de la France —reconnue experte en la matière– dans la construction d’un laboratoire de haute sécurité biologique, appelé P4* et destiné à maîtriser et lutter contre une série de virus mortels tels qu’Ebola ou le virus H5N1.. La coopération franco-chinoise en recherche n’a cessé de se développer, pour apparaître aujourd’hui aussi dynamique que diversifiée, avec près de 2 900 chercheurs et plus de 600 unités de recherche, équitablement répartis entre les deux pays. Donc en France plus particulièrement, tout le monde avait bien les réseaux pour être bien informé de la situation. Les autorités Françaises entretiennent avec la ville et les laboratoires de Wuhan des rapports privilégiés ;  il y aurait-il eu accumulation de ruses, de demi-mesures, de mensonges qui auraient retardé les mesures barrières dès le début de la pandémie ? 

« L’état de guerre, l’état d’urgence, la responsabilité » Voilà les mots qui devraient être réservés à la parole de ceux qui combattent, mais plus seulement : Plus précisément selon le Washington Post, en janvier 2018, des membres de l’ambassade américaine visitent les locaux et alertent Washington de l’insuffisance des mesures de sécurité prises dans un lieu où l’on étudie les coronavirus issus de chauves-souris.·       l’Académie des sciences chinoise a toujours affirmé qu’ils souhaiteraient combattre les épidémies mondiales. Mais à côté de ça, les services de l’Etat Français savaient parfaitement qu’ils invitaient des chercheurs développant des programmes offensifs et qu’il pouvait y avoir le risque d’armes bactériologiques. Il semble clair que les craintes ont toujours persisté sur l’utilisation de ce laboratoire à des fins militaires.

" Il est clair que côté français, il y a toujours eu un sentiment de gâchis quant à ce P4 et à son utilisation" 

Quand le 23 janvier 2020, Agnès Buzyn annonçait allouer 2,5 millions d’euros supplémentaires pour accompagner la recherche, elle déclaré « Le risque d’introduction est faible mais ne peut pas être exclu » disait-elle la vérité ?

 Alors que des informations précises circulaient dés la mi-Janvier, est-ce que l’équipe gouvernementale n’était-elle pas plus préoccupée des élections municipales et du 49.3 des retraites que de la gravité de ce virus ?». Il y a t’il eu des actions et des discours contradictoires qui ont conduit durant quatre mois à multiplier les pénuries ?La chaîne de commandement avait-elle été respectée: « le chef de l’Etat aurait-il profité de cette opportunité pour s'attribuer des pouvoirs presque absolus ? » Ce n’est que le 13 avril en annonçant que le confinement serait prolongé jusqu’au 11 Mai, que le Président reconnaissait des « ratés » dans la gestion de la crise. Et, c’est seulement le 27 avril que la vente de masques était enfin autorisée en pharmacie. ·     

 Pourquoi des réactions aussi tardives - Pourquoi les hôpitaux, cliniques privées et entreprises qui on proposé leur aide et leur savoir-faire ont eu beaucoup de difficultés à être entendues « cela nécessite des témoignages et d’être compris pour ne pas être reproduit ! ».

La justice française de façon isolée aura-t-elle le droit de faire correctement son travail, alors qu’un tribunal international devrait être nommé par une communauté représentative -

En Octobre des perquisitions ont commencé dans le cadre d'une information judiciaire ouverte par la Cour de justice de la République (CJR) sur la gestion de la crise du coronavirus. Des perquisitions ont été réalisées par les gendarmes de l'OCLAESP (Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique) et des policiers de l'OCLCIFF (Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales). Les auditions des plaignants, parmi lesquels des représentants du collectif de médecins C19, ont démarré début Septembre. Ceux-ci fustigent l'incohérence des mesures prises au sommet de l'Etat ou encore l'absence  d'application des recommandations de l'OMS. De son côté, le parquet de Paris a reçu plusieurs dizaines de plaintes ciblant des responsables de l'administration. 
Le 9 Juin une vaste enquête préliminaire a été ouverte notamment pour "homicides involontaires" et "mise en danger de la vie d'autrui".   

« Est-ce qu’il y aura une enquête sur le comportement Français et sur le P4 de Wuhan, ce laboratoire où a été identifié le virus ? »

 Trop d’accumulations de négligences traumatisent les Français, dont certains ont perdu confiance en leurs dirigeants, en la politique, en nos institutions: « cela est d’une gravité extrême contraire à l’équilibre de notre démocratie ! » Le 17 mars 2020 — Nous sommes en guerre. » A six reprises, Emmanuel Macron avait utilisé la même expression. Un ton martial, visant à sonner la « mobilisation générale » contre un « ennemi (…) invisible, insaisissable ».Six fois « nous sommes en guerre » brandit comme un appel au courage par le Président de la République, alors que ce fût l’image d’une débâcle où une grande majorité de français ont fait valoir d’innombrables droits de retrait ;Il y a-t-il eu atteinte aux valeurs de la République ? 

« Liberté, égalité, fraternité » ont-ils été dévoyé dans des inégalités d’enfermement, dans des situation mortifère d’’abandon ?

« Peut-on dire que la République a protégé les plus faibles en généralisant certaines conditions d’isolements ? »

Le droit constitutionnel a t’il été bafoué, alors que le Conseil de Défense présidé par le chef de l’Etat prenait les décisions programmées bien avant les Conseils des Ministres ? Des Assemblées Parlementaires jusqu’aux plateaux de radio-télé, les formules comme celles du « domaine réservé », du « je décide, il exécute » ou du « Premier Ministre Collaborateur », aussi éprouvées et normalisées soient-elles, n’en restent-elles pas attentatoires à la Constitution du 4 octobre 1958 ?Certains membres du gouvernement et de la haute administration ont-ils commis l'infraction d'abstention volontaire de combattre un sinistre ?Il y a t’il eu des comportements d’abandon ou de lâcheté complices, parmi la plus haute autorité, et à chaque niveau de la hiérarchie chacun n’aurait-il pas a rendre des comptes ?

Pourquoi des réactions aussi tardives pour mettre l’ensemble des hôpitaux, et cliniques privées au service de cette pandémie ?

Pourquoi persécuter nos très jeunes enfants derrière des masques, alors cette situation reste encore à ce jour incompréhensible ?

Pour quelles raisons dans les chiffre de morts communiqués ne sont pas détaillés les comorbidités, alors que Santé publique France dans une étude de fin Avril démontrait « qu’au moins 81 % de personnes mortes avaient des comorbidités » ?
Tous ces chiffres pour que les Français réclament un vaccin. Or quel est l’intérêt d’un vaccin généralisé pour une maladie dont la mortalité est d’après les dernières études proche de 0,05% ? Cette vaccination de masse est-elle bien inutile ? De plus, les risques de la vaccination ne seront-ils pas, plus importants que les bénéfices ?

 Un procès contre la corruption doit façonner une justice internationale :

Plusieurs milliers de morts des causes indirectes de la corruption généralisée à travers le monde seront démontrables, c’est pour cette raison que je vous propose de soutenir cette pétition pour qu’un tribunal international puisse un jour juger ce que nous venons de vivre.
La création d’un Tribunal international social Covid19 est nécessaire, car il s'agit bien là, de ne pas laisser impunis les crimes perpétrés à l'encontre des populations. 

S’il est un lobby qui n’a aucun intérêt à lutter contre la corruption, c’est bien celui de ceux qui prospèrent en corrompant largement. Et ce lobby est naturellement bien plus puissant que les tribunaux Français qui vont juger cette affaire.

Nous devons être beaucoup plus déterminé à soutenir notre justice, le monde de l’après-Covid ne devra plus être gouverné de cette manière.

Le temps est donc venu d’agir: Merci de soutenir cette PÉTITION 
qui doit transcender les valeurs humanistes de la France de façon INTERNATIONALE.

https://mrmondialisation.org/loms-dans-les-griffes-des-lobbyistes/
1 signature
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs