Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

Alors que les problématiques en lien avec le psychisme, l'écoute et l'éducation affective et sexuelle n'ont jamais été si fortes, le métier de Conseillèr(e) conjugal(e) et familial(e) continue de s'exercer en périphérie des autres métiers de l'écoute.

Alors que les problématiques en lien avec le psychisme, l'écoute et l'éducation affective et sexuelle n'ont jamais été si fortes, le métier de Conseillèr(e) conjugal(e) et familial(e) continue de s'exercer en périphérie des autres métiers de l'écoute. Pétition

Alors que les problématiques en lien avec le psychisme, l'écoute et l'éducation affective et sexuelle n'ont jamais été si fortes, le métier de Conseillèr(e) conjugal(e) et familial(e) continue de s'exercer en périphérie des autres métiers de l'écoute.

2 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Pour une reconnaissance du métier de Conseiller(e) Conjugal(e) et Familial(e)
Destinataire(s) :
Olivier Véran - Jean Michel Blanquer
La pétition
Le Président Macron a reconnu récemment l'importance de l'écoute et de l'accompagnement des jeunes en cette difficile période d'épidémie, instaurant pour eux la possibilité d'une prise en charge psychologique pour les enfants et les adolescents.  

Cette offre d'un espace d'écoute et de quête de sens devrait être élargie à toute la population, mais pour les adultes, la pénurie de place oblige parfois à attendre 6 mois pour obtenir un rendez-vous auprès d'un psychiatre, seul professionnel pris en charge par la sécurité sociale ce qui garantie l'égalité face aux soins.

Nous, conseillers conjugaux et familiaux  pourrions jouer un rôle primordial dans cet accompagnement alors que nous restons sous exploités et relégués à une place hors du champ professionnel.

J'ai été formé 3 ans à l'Université sur des problématiques psychiques, affectives et sexuelles, sur l'écoute et la recherche de lien, pour accompagner jeunes en difficulté ou en questionnement face aux relations, personnes seules ou couples dans des situations parfois très lourdes.
J'ai pu par la suite travailler durant plusieurs mois à l'hôpital dans une Centre de Planification et d'Education Familiale ou une grande partie de mon travail consistait en l'accompagnement vers la démarche d'IVG.

Je ne comprend pas pourquoi, après des années de lutte et de demande de reconnaissance par de multiples associations, mon métier n'est toujours pas reconnu comme partie intégrante du dispositif d'accompagnement notamment par son inscription dans le référentiel des métiers mais également par son extension à un plus large domaine d'action.

Le conseil conjugal conjugale et familial ne doit pas être cantonné à l'accompagnement de la démarche vers l'IVG ou à quelques rencontres avec les élèves pour discuter en seulement une heure trente de problématiques primordiales touchant leur vie.
Ni psychiatre, ni psychologue, ni infirmier, ni sages femmes, nous sommes au croisement de ces métiers, faisant des liens entre différentes problématiques pour aider à la prise de recul et à l'apaisement des tensions.
Ce métier est d'une incroyable richesse et peut se décliner dans tous les aspects de la vie : accompagnement vers l'accouchement ou les difficultés liées à la procréation, deuil ou séparation mais également suites d'opérations invalidante et perte d'autonomie etc.

Je lance cette pétition afin que les Ministres chargés de la Santé et de l'éducation Nationale donnent l'impulsion nécessaire à la reconnaissance du métier que j'exerce. Pour un référentiel sanctionnant des études universitaires ou une équivalence quand le diplôme est obtenu dans une association.
Pour une professionnalisation de ce métier qui est d'utilité publique et dont le périmètre s'étend bien au-delà du "conseil" mais ouvre réellement la voie à une réflexion salutaire, complémentaire des autres métiers de l'écoute et tournée vers le lien entre individu, famille et relation avec les autres.

Si vous aussi vous pensez que la non reconnaissance du métier de Conseiller(e) Conjugal(e) et Familial(e) est un gâchis de compétences et que nous devrions être partie prenante d'un dispositif de grande ampleur tourné vers l'accompagnement dans toutes les structures (Hôpitaux, Institut Médicaux Educatifs, Maison de retraite etc...)

Signez cette pétition…
Merci à vous
2 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs