Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Mise à jour de la pétition

Nuisances sonores causées par les petits avions de l'aéroport Lyon-Bron

Pétition : Nuisances sonores causées par les petits avions de l'aéroport Lyon-Bron Mise à jour de la pétition

Nuisances sonores causées par les petits avions de l'aéroport Lyon-Bron

310 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Patrick et Patricia
02/11/2020

Compte rendu de la réunion par le service environnement

Voici le compte rendu de la réunion du 18/09/2020 de

Jeanne GOBILLIARD

Responsable du Service Environnement

et Développement Durable

CR rencontre riverains, aéroport et Mairie – Vendredi 18 septembre 2020 à 17h
Présents :
 Riverains :
- BUGIN Cécile
- BERTRAND Rita
- BOUSSAHA Patrick
- CARRETTA Patricia
- COCHET Alain
- IMBERT Monique
- LAVALETTE Michel
- MOUGIN Pierre
- REY Paul
 Aéroport :
- BRACHET Nathalie (aviation civile)
- LASSAGNE Lionel (Directeur du Développement Durable et de l’immobilier chez la société Lyon Aéroport)
- MARNOTTE Pierre (Directeur de l’aéroport chez la société Lyon Aéroport)
 Mairie :
- SELLES Jean-Jacques (Maire et Conseiller Métropolitain)
- LORNAGE Annie (Huitième adjointe au Développement économique et commerces de proximité)
- GONACHON Françoise (Directrice de l’Aménagement et du Développement Durable)
- GOBILLIARD Jeanne (Responsable du Service Environnement et Développement Durable)
Absents :
- GROS Patrice
- MELOT Jean-Claude
- STURM Jean-Claude
- TARDY Bernard


Propos introductifs de l’aéroport :
Parle-t-on d’aéroport ou d’aérodrome ? A priori plutôt d’aéroport car les vols sont internationaux, même si les termes sont assez similaires et que l’on peut dire l’un ou l’autre. Dans le même registre, l’aviation civile parle d’aéronef, alors que l’aéroport d’avion, et les deux termes sont justes.
L’aéroport de Bron accueille plusieurs types d’aviation :
- l’aviation légère, c’est à dire les écoles de pilotage. A l’aéroport de Lyon-Bron il y a 5 aéroclubs, 2 écoles privées ainsi que des écoles non basées c’est à dire des avions venant d’ailleurs. La chartre précise que l’aéroport ne cherche pas à accueillir de nouvelles écoles.
- l’aviation d’affaire, c’est à dire les vols commerciaux
- les vols de service public comme la gendarmerie ou les vols sanitaires (transport d’organes par exemple)
Pendant le confinement, l’aéroport est resté ouvert pour accueillir les vols sanitaires.
Une diminution de 33% du trafic de l’aviation d’affaire a été observée depuis le début de l’année 2020, et de 50 à 60% depuis le confinement.
Pour l’aviation légère, une petite augmentation a été observée en août, car les écoles ont rattrapé leurs cours de pilotage annulés pendant le confinement. Sur l’année, c’est une diminution de 25% qui a été observée.
Depuis les mois de mai-juin, l’aéroport accueille des avions plus petits qu’avant car les périmètres géographiques sont beaucoup plus limités, à cause des restrictions de vols entre pays. Ces avions de 6-8 places font un peu moins de bruit que les autres.
Il n’y a pas d’altitude minimale à respecter pour le décollage et l’atterrissage, par contre pour les tours de piste l’altitude est de 1 500 pieds, et entre 2 000 et 2 400 pieds pour les entrées et arrivées. Un avion doit atteindre 1 500 pieds avant de faire un virage sinon il se trouve en danger.
De manière générale, l’altitude de vol peut varier selon les jours en fonction de la météo, des appareils et du niveau des pilotes.
Les radars de l’aéroport ne peuvent pas voir les trajectoires précises. A noter que Chassieu n’est pas une zone interdite mais une zone à éviter.


Echanges et réponses aux demandes des riverains :
- Les riverains attirent l’attention sur le fait que ce n’est pas l’aviation d’affaire qui pose problème, mais l’aviation légère. Les pilotes des écoles d’aviation ne respecteraient pas la charte, passeraient trop souvent au-dessus de leurs maisons, ce qui est censé n’être qu’une exception. Par exemple, les avions sont censés tourner avant le rond-point René-Cassin, mais dans les faits la majorité d’entre eux effectuent leurs virages après et donc au-dessus des habitations.
- Les riverains demandent la réalisation de contrôles de gendarmerie
- A noter qu’il y a peut-être un relâchement vis-à-vis de la charte et donc un besoin de se réaligner avec elle par une sensibilisation des pilotes via les représentants de l’aéroclub.
- Les riverains demandent la communication de 8 indicateurs :
1) Les tableaux de bord annuels et mensuels distinguant les différents types de vols : Oui, cela est possible pour les tableaux de bords annuels, mais pas possible mensuellement. M. Marnotte va communiquer à la Mairie les CR des 3 dernières CCE ce qui donnera l’ensemble des chiffres.
2) Bilan des équipements silencieux : Oui, cela est possible avec la classification Calypso
3) Bilan du classement des avions par rapport aux groupes acoustiques : Oui, idem cela est possible avec la classification Calypso
4) Bilan des anomalies de trajectoires (trajectoires de référence et médiane) : Oui, cela est possible mais attention aux différentes interprétations du terme « anomalie » entre le langage courant et l’aviation civile. Nathalie Brachet pourra communiquer sur les anomalies avérées (c’est à dire des erreurs), pas sur les trajectoires non préconisées mais pas interdites.
5) Bilan de l’altitude médiane au passage du Boulevard Kaufman (2 400 ft en entrée et 2 000 en sortie) : Non, cela n’est pas possible car il n’y a pas d’enregistrement de ces données
6) Bilan des sensibilisations aux pilotes (nombre, type etc) : Oui cela est possible, à voir avec l’aéroclub lors de la seconde réunion et une réunion est en cours d’organisation par M. Marnotte.
7) Bilan sur les manquements pour réduire les nuisances : Oui cela est sera à travailler avec l’aéroclub lors de la seconde réunion
8) Bilan sur les sanctions présentées à la commission de discipline : Non, ce n’est pas possible car confidentiel


Suites à donner :
- une deuxième réunion avec les aéroclubs est à monter (en attente d’une date par l’aéroclub)
- transmission par l’aéroport des informations demandées par les riverains puis la Ville transmettra les informations aux riverains
- les riverains feront remonter les anomalies et l’aéroport contrôlera avec la charte
- l’étude d’une campagne de mesures à mener avec Acoucité  Faisabilité à préciser lors de la seconde réunion

 

310 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
— 1 réponse de l'auteur
- Autre(s) Actualité(s) de la pétition -
Voir plus d'actualités