Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions sociales Plus de moyens pour lutter contre la délinquance et les incivilités à Quetigny
Pétition

Plus de moyens pour lutter contre la délinquance et les incivilités à Quetigny

Plus de moyens pour lutter contre la délinquance et les incivilités à Quetigny Pétition
7.489 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
ETIQ Ensemble Travaillons et Imaginons Quetigny
Destinataire(s) :
Sébastien KENCKER
La pétition

En matière de lutte contre l'insécurité et la délinquance, tous les élus ne sont pas sur la même ligne. Au niveau national comme au niveau local. A droite ou à gauche.


  •  Il y a les commentateurs qui "déplorent" chaque acte de délinquance et chaque incivilité sans proposer aucune solution.
  • Il y a les fatalistes qui pensent que, quoi qu'on fasse, on ne parviendra jamais à enrayer le phénomène.
  • Il y a ceux qui vous promettent monts et merveilles quand ils sont en campagne et qui sont atteints d'amnésie collective sitôt élus.
  • Il y a les élus locaux qui bottent systématiquement en touche et qui renvoient le mistigri à l'Etat, arguant que la lutte contre la délinquance n'est pas de leur ressort.
  • Il y a les angélistes qui vous serinent à longueur de journée sur les bienfaits de la prévention alors que c'est bien de répression dont on a besoin pour les actes les plus graves.
  • Il y a même les rêveurs qui nient un phénomène pourtant affiché chaque jour en gros titres dans nos journaux.

 


A Quetigny, la majorité de gauche cumule à peu près tous ces poncifs.


 Au sein du groupe ETIQ, nous nous insurgeons contre le fatalisme et l'inaction de la municipalité. Il existe de nombreux leviers pour agir et combattre les actes de délinquance et d'incivilités qui gangrènent notre commune, directement ou indirectement, en faisant appel à l'Etat.


Simplement, il faut être volontaire, ambitieux et réaliste. Autant de qualités qui manquent à l'actuelle majorité.


La municipalité ne sait pas comment faire ? Ce n'est pas un souci. Nous allons l'aider. C'est notre rôle au sein de l'opposition.


Car nous, nous avons de nombreuses idées, dont certaines sont très simples à mettre en œuvre. Elles s'appuient sur les deux volets indispensables à toute politique de lutte contre la délinquance, à savoir la prévention et la répression.


C'est l'objet de ce vœu. Nous réclamons plus de moyens pour lutter contre la délinquance et les incivilités à Quetigny. C'est un vœu plein de "bon sens" et réaliste.


Il a malheureusement été rejeté par la majorité municipale lors de la réunion du conseil municipal du mois de mai puis de juin.


Le maire et sa majorité préférant continuer à faire la politique de l'autruche et à nier un phénomène pourtant évident, c'est désormais à vous, habitants de Quetigny, que nous nous adressons à travers cette pétition pour réclamer plus de moyens pour lutter contre la délinquance et les incivilités dans notre commune.


Alors que la majorité refuse obstinément de dialoguer avec son opposition, peut-être qu'elle écoutera la voix du peuple quetignois.


Ce vœu, le voici dans son intégralité:


Plus de moyens pour lutter contre la délinquance et les incivilités à Quetigny


Depuis plusieurs semaines, notre ville connaît une recrudescence des violences et des incivilités. Il ne s'agit pas de sombrer dans le catastrophisme. Non, Quetigny n'est pas devenue Chicago en quelques mois. Simplement, il faut être réaliste : les agressions, les actes de délinquances et les trafics en tous genres, qui se multiplient, contribuent à pourrir la vie de tous ceux qui aspirent simplement à la tranquillité. A savoir 99,9% de la population quetignoise.


Mais avant de développer mon propos, je souhaite remercier l’ensemble des forces de l’ordre, la gendarmerie, la police nationale et la police municipale ainsi que les pompiers pour leur abnégation et leur engagement au quotidien pour nous protéger. Il est absolument insupportable qu'ils soient régulièrement pris pour cible alors qu'ils ne font que leur travail et que leur seule préoccupation est d'assurer notre sécurité.


Je veux qu’ils sachent qu’ils ont tout le soutien de notre groupe. Mais j’aimerais aussi que nous soyons un peu plus nombreux à les soutenir, élus locaux, élus nationaux, responsables politiques ou simples citoyens. Un soutien franc et massif. Sans ambigüité. Pas un soutien timide ou juste politiquement correct quand un policier se fait attaquer ou un camion de pompiers caillassés.


Les agressions et les actes de délinquance, qui font régulièrement la Une de l'actualité à Quetigny, montrent un changement de comportement de leurs auteurs. Lesquels, souvent très jeunes (de 13 à 16 ans), ne se cachent même plus, protégés par une impunité qu'ils pensent acquise.


Il n'est pas dans notre intention de jeter l'opprobre sur tous les jeunes. La majorité d’entre eux sont investis dans la vie de notre commune. Simplement, il faut agir pour qu'une minorité de jeunes délinquants ne mettent pas à mal la cohésion sociale de la cité et ne pourrissent la vie de nos concitoyens.


Surtout, il ne faut pas minimiser ces actes. Le climat s'est nettement dégradé depuis plusieurs semaines. Nous devons tous en prendre conscience.


Et nous devons aussi mettre des mots sur les maux. Ce n’est plus un "sentiment d’insécurité". Ce sont des faits réels et mesurables.


Le "sentiment d'insécurité", c'est l'élément de langage « politiquement correcte » utilisé par certains pour tenter de faire croire à nos concitoyens que non, décidément, il n'y a rien de grave, juste quelques personnes qui ont peur pour rien !


A Quetigny, on a dépassé le stade du "sentiment d'insécurité". L'insécurité est réelle. La situation est grave. Toute la ville est désormais concernée.


Et les Quetignois n’en peuvent plus. Ils ont peur. Ils le disent. Ils nous le disent. Et ils ne comprennent pas l'inaction de la municipalité. Résultat : Ils quittent notre ville.


Que fait la municipalité ? Elle commente. Elle regrette les actes. Elle minimise les faits. Mais quid en termes d'actions concrètes ? Rien.


Nous, membres de l’ETIQ, préférons les actes à la parole.


Le temps est à l’action et à la prise de décisions. Des décisions qui doivent être rapides et concrètes. Chacun des acteurs peut et doit agir. L'Etat et la ville.



L'Etat d'abord.


Il faut mettre plus de forces de l’ordre, des gendarmes en l’occurrence, sur le terrain. Pour montrer aux délinquants que Quetigny n'est pas une zone de non-droit.


Nous vous demandons de saisir Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, pour exiger des renforts immédiats de gendarmes pour la brigade de Quetigny.


Le gouvernement doit également prendre ses responsabilités en matière de justice. On ne doit pas entretenir le sentiment d'impunité des délinquants. Il est inadmissible que les délinquants soient jugés un an et demi voire deux ans après les faits pour lesquels ils ont été arrêtés.


C’est pourquoi nous vous demandons de saisir rapidement Éric Dupond-Moretti, ministre de la Justice, afin qu’il débloque au plus vite des moyens humains et financiers pour accélérer le traitement pénal des actes délictueux.


La Ville ensuite.


Le maire est le représentant de l’Etat dans la commune. A ce titre, le maire dispose de pouvoirs de police qui lui permettent d'agir en termes de sécurité et de tranquillité publiques. Les articles L2211-1 et suivants du Code général des collectivités territoriales lui donnent de nombreux moyens d'actions.


Une vingtaine de caméras et 5 agents de la police municipale ne suffiront pas à enrayer la recrudescence de la délinquance dans notre ville. Il faut agir davantage en termes de répression et de prévention.


C’est pourquoi nous demandons à la municipalité :


  • Dans le cadre d’un plan pluriannuel, de doubler le nombre de caméras.
  • De solliciter les services de "ON DIJON", notamment sur la télésurveillance.
  • D’augmenter les forces de police municipale et leur affecter de nouvelles missions toujours dans le cadre de la Police de la sécurité du quotidien (PSQ).
  • De favoriser la mise en place de la participation citoyenne, en lien permanent avec les habitants, les élus ainsi que les forces de l’ordre.
  • De faciliter le déplacement de nos services sociaux auprès des familles.
  • D'informer les familles sur l’ensemble des dispositifs existants permettant aux jeunes de se remobiliser.
  • De lutter contre le décrochage scolaire.
  • De créer des lieux de rencontre animés par des éducateurs spécialisés.

Il est important de mettre tous les moyens disponibles -ils sont réels et nombreux- afin que nos concitoyens, nos enfants, tous les Quetignois puissent vivre tranquillement dans notre belle ville. Il faut juste avoir la volonté politique d'agir !


Nous comptons sur votre participation pleine et entière.


Cette participation restera anonyme.






7.489 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option

Vous êtes sûr ? Votre mobilisation est importante pour que les pétitions atteignent la victoire !
Sachez que vous pouvez vous désinscrire dès que vous le souhaitez.

Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
244 commentaires
Le 04/10/2021 à 16:59:56
Je ne me suis pas toujours senti en sécurité dans ma ville de jour comme de nuit.
10 0
Gerard - Le 04/10/2021 à 16:54:00
On veut la sécurité. Le soir c’est couvre feux pour moi…
9 0
Jean-paul - Le 23/10/2021 à 14:45:41
Parce que j'en ai marre de payer des impôts pour ça ! Il faut casser la racaille de toutes manières possibles....
9 0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions sociales Plus de moyens pour lutter contre la délinquance et les incivilités à Quetigny