64 682 581 personnes agissent sur MesOpinions.com

Pétition - Social

Signez la pétition

Déjà 201 signatures

  Partager avec vos amis Facebook  Partager avec vos amis Facebook

Sauvegarde en cours...
Pétition : Une maison pour les Vacances de Noël pour qu'une maman SDF puisse revoir ses enfants dont elle est séparée depuis 7 mois!

Une maison pour les Vacances de Noël pour qu'une maman SDF puisse revoir ses enfants dont elle est séparée depuis 7 mois!

Auteur : Véronique ou Gabrielle Derouineau

Créé le 25/11/2017  

Mise à jour

À l'attention : des élus de l'Agglomération Nantaise et La Sénatrice, Michèle Meunier

UN MIRACLE POUR NOËL !


 


Depuis 7 mois, jour pour jour, le 25 mars dernier, Véronique a été chassée de chez elle, en Ariège, suite à une agression de son fils aîné, influencé par son mari, manipulateur pervers narcissique, voulant se débarrasser d’elle ! Au foyer depuis 7 ans, elle s’est retrouvée, à 55 ans, à la rue, coupée de ses 5 enfants : David 35 ans (papa depuis le 21 juin), Ruben 26 ans (seul aujourd’hui, à la soutenir et à la comprendre), Jade 17 ans, Héliodore 15 ans et Opale 13 ans !


Elle a subit depuis :


Un internement abusif en psychiatrie de 3 semaines :dossier médical à la clef, elle dénonce l’utilisation de ce genre de pratique dans les procédures de divorces et dénonce la complicité des psychiatres avec les prédateurs stigmatisant les victimes, pire qu’une sortie de prison puisque dérangées psychologiquement ! (son mari ne prendra plus aucun contact avec elle, utilisant les enfants pris en otages depuis le début)


Un abandon total de son mari et de toue sa famille au foyer depuis 7 ans, elle ressortira de l’Hôpital sans ressources, sans vêtements, sans téléphone, sans que personne ne se soucie de ce qui lui arrivait, elle vivra la rue, l’horreur du 115 saturé, 2 mois dans un CHRS et des accueils de fortune chez des gens qu’elle ne connaissait pas !


Une impossibilité à 6 reprises de pouvoir porter plainte enlèvement d’enfant, disparition, manipulation mentale et emprise sur les enfants, abandon de famille, fausses déclarations à la banque, menaces de mort… Autant de déclarations à la Police et à la gendarmerie, qui rejetteront ses demandes et lui répondront : « Votre mari a tous les droits ! »


Une rupture et surtout une destruction des liens d’avec ses 5 enfants orchestrées pour lui faire du mal, elle a sauvé sa vie, maintenant, elle tente de sauver celle de ses enfants et pouvoir les vivre et guérir les traumatismes vécus depuis 4 ans surtout ! (suivie par le service de victimologie et psycho traumatologie à St Jacques, elle fait la lumière sur l’état des dégâts psychiques subits par elles et les siens!)


Destituée arbitrairement, par son mari, de toute Autorité Parentale, sans être encore passée devant le Juge de Affaires Familiales : Depuis 7 mois, elle n’a plus aucune maîtrise et informations concernant tous les domaines de la vie de ses 3 filles ! Refusée d’accès à l’Ariège physiquement, refusée de les recevoir en vacances, tout a été mis en place pour qu’elle ne puisse plus suivre la santé, la scolarité, le quotidien de Jade 17 ans, Héliodore 15 ans et Opale 13 ans !(Pour la première fois : sa fête des Mères, son anniversaire, la naissance de son petit fils, les anniversaires de ses 3 filles se vivront seule loin de tous!)


Un harcèlement administratif dans la reconstruction de sa nouvelle vie à Nantes, elle ne peut prétendre aux avantages d’une mère de famille au regard du logement, de la scolarité, des transports etc. puisque reconnue seule ici ! Son mari refusant le partage des allocations familiales, et un double domicile, tant que le juge ne le décide pas, sans l’accord du conjoint, elle ne peut prétendre qu’à un RSA de personne seule !


Aucune protection pour les femmes dans sa situation Muriel Salmona dénonce le manque de protection des femmes victimes (elles ne peuvent vivre au grand jour, tant que la Justice ne finalise pas la situation). Obligée de ne pas donner son adresse, domiciliée au CCAS, sans possibilité de se loger et de travailler comme tout le monde ! Véronique a organisée seule sa protection depuis 7 mois ! Il est urgent de créer des lieux au profit de ses femmes victimes de harcèlement ! Comment pouvoir voir ses enfants dans de telles conditions, ce n’est pas possible ! La déchirure pour la mère et les enfants est sans commune mesure !


L’impossibilité de pouvoir prétendre à l’Aide Juridictionnelle La victime d’un Manipulateur Pervers Narcissique doit fuir loin de son prédateur ! La procédure ayant été lancé par le mari en Ariège, l’aide juridictionnelle, ne pouvant qu’être au profit d’un avocat là-bas, commis d’office, elle ne pouvait pas traiter une telle réalité, sans un avocat de confiance et surtout spécialisé dans le domaine de la violence conjugale . Après 4 refus d’avocat, c’est Maître Tomasini (avocate de Jacqueline Sauvage) qui a accepté de la défendre et de se déplacer de Paris en Ariège pour cette procédure). Véronique a dû emprunter 4800 Euros (3000 au CCAS, 1000 auprès d’ SOS Famille Emmaüs et 800 Euros d’aide de la personne qui l’héberge) pour pouvoir, seule solution pour elle, être représentée par de telle Avocates !


Pour toutes ses raisons, elle a fait une demande de soutien exceptionnel, le temps que sa situation se régularise avec ses Avocates, concernant l’attribution d’un logement pour accueillir ses filles aux vacances de Noël ! Demande faite aux Élus de l’Agglomération Nantaise et à Michèle Meunier Sénatrice de Loire Atlantique. Par votre signature, soutenez sa demande !


Merci pour elle et ses enfants, vous ne le regretterez pas !