Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions sociales Lettre Ouverte - Appel d'Entreprise du BTP aux Fédérations du BTP
Pétition

Lettre Ouverte - Appel d'Entreprise du BTP aux Fédérations du BTP

Lettre Ouverte - Appel d'Entreprise du BTP aux Fédérations du BTP Pétition
39 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Zenyo CERQUEIRA
Destinataire(s) :
Fédération Française du Bâtiment & Fédération Française des Travaux Publics
La pétition
Version PDF téléchargeable ci-dessous :

Lettre Ouverte -FFBTP - 23-03-2020

Cette Lettre Ouverte est destinée aux Fédérations du BTP, suite au Communiqué de Presse du 21 Mars 2020.


Lettre Ouverte du 23/03/2020 :



Messieurs les Présidents des Fédérations du BTP,


Depuis des mois, le monde fait face à une épidémie exceptionnelle faisant, à ce jour, 14.765 morts et 341.722 cas de contamination confirmés. La France n’y fait pas exception, et le pic n’a pas été encore atteint d’après les experts.


Lors des allocutions de notre Président de la République, les 12 et 16 Mars dernier, notre gouvernement, a dû prendre des mesures inédites dont celle de la restriction de déplacement, et ce pour endiguer cette pandémie.


Pour participer à l’effort collectif, le secteur BTP, et les entreprises qui le compose, ont pris l’initiative d’ajourner la quasi intégralité de leur chantier.


La Ministre du Travail, Mme. Muriel PENICAUD, s’est empressée, lors d’une interview, le 19 Mars 2020, sur la chaîne de télévision « LCI », d’accuser le manque de ‘civisme’ et le ‘défaitisme’ de nos entreprises du BTP.


Dans le courrier de la Fédération Nationale des Travaux Publics (FNTP), de ce 19 Mars 2020, nous étions pleinement satisfaits de la prise de parole du Président, M.  Bruno CAVAGNE, et ainsi endosser son rôle : soutenir et défendre ses entreprises du BTP. 


Malheureusement, cette joie ne fut que de courte durée.


Le 21 Mars 2020, lors d’un communiqué de presse, vous nous annoncez la trahison et le sacrifice du secteur pour adoucir la crise économique. 


Qu’en est-il de la ‘ crise sanitaire versus la crise économique ‘ ? 


En tant de guerre, et face à une Ministre du Travail qui semble privilégier le maintien de l’activité économique au détriment de la santé publique, vous êtes prêts à envoyer nos salariés au front !? 


Nous faisons partie des premiers acteurs nécessaires au fonctionnement de l’économie, mais nos activités sont-elles primordiales en cette situation de crise sanitaire ? 


Vous prévoyez, avec l’aide et l’appui de l’Organisme Professionnel de Prévention du Bâtiment et des Travaux Publics (OPPBTP), de mettre en place de bonnes pratiques et une série de recommandations pour assurer des conditions sanitaires satisfaisantes sur les chantiers et ainsi poursuivre les activités.



  • Devons-nous vous rappeler que des médecins, des infirmiers, des infirmières, des aides-soignants, se battent contre cette maladie avec très peu de moyens ?
  • Devons-nous vous rappeler la pénurie de masques de protection pour ces personnels soignants, parmi lesquels un médecin hospitalier a déjà payé le prix fort ?
  • Devons-nous vous rappeler la pénurie de gel hydroalcoolique pour ces chauffeurs routiers qui continuent à approvisionner nos magasins et nos hôpitaux ? 
  • Devons-nous prendre le risque d’envoyer nos futurs retraités et futures retraitées sur leurs lieux de travail, pour qu’ils augmentent le nombre de cas de contaminations ?
  • Devons-nous prendre le risque d’avoir des accidents sur la route ou sur chantier pour engorger davantage nos hôpitaux ?


  • Devons-nous « volontairement » réaugmenter les flux de personnes qui interagissent entre elles et se déplacent (véhicule et transports en commun); avec le risque de ne plus respecter les mesures prises par le Gouvernement ?
  • Devons-nous prendre le risque que les familles des éventuels futurs salariés infectés deviennent des dommages collatéraux à cette reprise d’activité?

Dans ces ‘devons-nous’, nous ne parlons même pas de l’aspect juridique et des responsabilités de chacun.

L’assouplissement sur les conditions d’exécution ne feront que décrédibiliser les futures missions de nos organismes de protection tels que l’Inspection du Travail et la Caisse Régionale d’Assurance Maladie (CRAM). Nos Maîtres d’Ouvrage, Maîtres d'Oeuvre et Coordinateurs en matière de Sécurité et de Protection de la Santé (CSPS) s'inquiètent et s’interrogent :



  • Comment suivre le respects de ces éventuelles consignes ?
  • Comment imposer des protections supplémentaires, dont un masque, à un ouvrier constamment en effort physique ?
  • Comment respecter les mesures de distance conseillées par le Gouvernement tout en ayant des salariés effectuant conjointement une même tâche?

Il est inconcevable pour nous comme pour eux d’être complices de ces actes et de contribuer à cette propagation.


S’il est certain que cette crise met à mal nos entreprises et laisse à craindre pour leur avenir, ce n’est pas en exposant délibérément nos salariés que la situation s’améliorera, bien au contraire.


Nous regrettons vos propos contradictoires, et le manque d’endurance face à cette pression économique.


Soyez de nouveau loyaux à votre fidèle dévouement au service de vos entreprises du BTP.

39 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
8 commentaires
Laëtitia - Le 23/03/2020 à 20:59:56
Laëtitia R
0
Chantal - Le 23/03/2020 à 21:29:28
Arrêtons de faire courir le virus. Tout ce qui n'est pas urgent doit être ajourné.
0
Le 23/03/2020 à 21:55:16
c'est normal il y a des choses plus urgentes que d'envoyer les ouvriers du BTP sans moyens de se protéger c'est a rien y comprendre avec ce gouvernement
0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions sociales Lettre Ouverte - Appel d'Entreprise du BTP aux Fédérations du BTP