Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions sociales Pour garantir les Droits Fondamentaux des mineurs de l'UEHC de Rosny sous Bois
Pétition

Pour garantir les Droits Fondamentaux des mineurs de l'UEHC de Rosny sous Bois

Pour garantir les Droits Fondamentaux des mineurs de l'UEHC de Rosny sous Bois Pétition
135 signatures
Plus que 365 signatures pour que cette pétition soit diffusée dans la newsletter MesOpinions !
Auteur :
Auteur(s) :
CGT PJJ 93 / SUD Santé-Sociaux 93 / CGT Action Sociale 93
Destinataire(s) :
Préfet de Seine-Saint-Denis
La pétition

LETTRE OUVERTE


NOUS TRAVAILLEURS SOCIAUX DÉNONÇONSLES CONDITIONS D’ACCUEIL À L’UEHC DE ROSNY-SOUS-BOIS


Éducateurs à la Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ) ou éducateurs spécialisés exerçant en Seine-Saint-Denis, nous ne pouvons continuer à taire les dysfonctionnements institutionnels rencontrés par l’Unité Éducative d’Hébergement Collectif de Rosny-sous-Bois, foyer appartenant au Ministère de la Justice. 


Tous les éléments relatés ci-contre témoignent de nos observations de terrain ou du récit de jeunes placés dans cette structure, dont nous assurons le suivi éducatif en milieu ouvert. 


Ces dysfonctionnements ont aussi bien des impacts sur la prise en charge éducative des jeunes accueillis que sur les conditions de travail des agents y exerçant leurs missions !


_________________________________________________________________


A travers quelques questions, nous avons souhaité témoigner de l’état des lieux actuel de ce foyer PJJ, accueillant des mineurs en difficultés.



  • Comment demander aux jeunes placés à Rosny-sous-Bois d’investir leur lieu de placement alors que ces derniers sont accueillis dans des conditions indécentes ?

 Actuellement, cette structure n’est pas en état de recevoir du public au quotidien. En effet, suite à des défauts de plomberie et de canalisation récurrents, il y a des fuites d’eau dans le foyer y compris dans les chambres. Certains lavabos fuient ou sont constamment bouchés, et ce, tout comme les sanitaires et sont donc inutilisables. Pendant l’été, ce sont les douches qui ont lâché. L’équipe éducative s’est retrouvée contrainte à accompagner les jeunes à la piscine municipale afin qu’ils puissent prendre leurs douches !


A ce jour, une seule douche et un seul WC fonctionnent pour un foyer ayant une capacité d’accueil de 12 jeunes. Le tout dépourvus complètement de lumière. De même, la chaudière dysfonctionne, ce qui entraîne régulièrement des coupures de chauffage et d’eau chaude. 



  • Comment demander aux jeunes placés à l’UEHC de Rosny-sous-Bois d’être respectueux de leur environnement lorsque tout est dégradé et non remplacé ?

En effet, quand les jeunes ou les professionnels que nous sommes rentrons dans ce foyer, il est impossible de faire fi de l’état de dégradation de la structure malgré la bonne volonté des agents y exerçant leurs missions pour lui redonner vie. Les meubles sont cassés et/ou abimés. Il y a des trous dans certains murs. Une chambre double a été incendiée et, pendant de longs mois, elle est restée en l’état. De même, les débris de cet incendie ont été laissés une longue période dans la cour de la structure ; rappelant sans cesse aux jeunes et aux agents cet évènement. Le tout entraînant une forte odeur nauséabonde dans toute la structure.  



  • Comment demander aux agents de s’impliquer dans leurs missions alors même qu’ils subissent ces mêmes dysfonctionnements, impactant par conséquent leurs conditions de travail et les mettant dans une situation de souffrance au travail ?

Du fait de conditions de travail particulièrement dégradées, l’équipe éducative connaît un important turn-over. En même temps, qui accepterait volontiers de travailler dans cette structure au vu des difficultés qu’elle rencontre ? L’équipe éducative se retrouve donc fréquemment en situation de sous-effectif, due à un manque de candidatures ou par épuisement des professionnels. Les agents accumulent une grande fatigue, liée aux nombreux services effectués. Cet état d’épuisement peut amener une certaine désorganisation : référents éducatifs non identifiés par les jeunes et les travailleurs sociaux, confusion des places dans l’équipe, oublis de certains rendez-vous en lien avec la prise en charge des jeunes, déclarations tardives des fugues.


Ces professionnels n’ont plus le temps de réfléchir à leur cœur de métier, à l’action éducative qu’ils souhaitent mener ; ils se retrouvent contraints à n’agir que dans l’URGENCE !



  • Comment offrir un cadre sécurisant aux jeunes accueillis lorsque l’équipe psycho-éducative est elle-même insécurisée ? Comment veiller à la sécurité des jeunes dans ce contexte ?

Cette équipe étant insécurisée par l’absence de soutien, de cadre posé et l’absence de temps laissé à l’élaboration d’un projet de service, ne peut se projeter sereinement dans l’exercice de ses missions. Comment poser une règle, offrir un cadre sécurisant à un jeune quand cela ne peut être discuté en équipe ?  Les jeunes placés à l’UEHC de Rosny-sous-Bois savent comment s’engouffrer dans les failles, ils en jouent ; cela fait partie de leurs difficultés à intégrer le cadre et la Loi. Ils réussissent même à imposer leur propre règle : consommation de cannabis dans les parties communes du foyer de manière ostentatoire, non-respect des horaires de retour au foyer, livraison de repas et de matériel audiovisuel, vol et même conduite d’un véhicule pendant un camp.



  • Comment permettre à l’équipe psycho-éducative d’assurer l’accueil et l’accompagnement éducatif des mineurs qui leurs sont confiés ? Cette équipe peut-elle faire face à ces débordements si on ne lui laisse pas d’espaces de réflexions et la possibilité de repartir sur de nouvelles bases ?

 Aujourd’hui, Nous, éducateurs PJJ ou éducateurs spécialisés exerçant nos missions sur le territoire de la Seine-Saint-Denis, ne pouvons que dénoncer les conditions d’accueil actuelles des mineurs à l’UEHC de Rosny-sous-Bois et nous demandons au Préfet du département de se saisir de cette situation et ce de façon urgente. A cet effet, nous rappelons l’Article 3 de la Convention internationale relative aux droits de l’enfant : “Les Etats parties veillent à ce que le fonctionnement des institutions, services et établissements qui ont la charge des enfants et assurent leur protection soit conforme aux normes fixées par les autorités compétentes, particulièrement dans le domaine de la sécurité et de la santé et en ce qui concerne le nombre et la compétence de leur personnel ainsi que l’existence d’un contrôle approprié.”


 


Nous demandons au Préfet d’ordonner une suspension temporaire d’activité à l’UEHC de Rosny-sous-Bois dans le but de :


1- Remettre l’UEHC de Rosny-sous-Bois aux normes dans le but d’offrir des conditions d’accueil décentes aux jeunes et aux professionnels,


2-  Laisser le temps et l’espace aux professionnels d’élaborer les bases de leur action éducative commune


3- Constituer un nouveau groupe de jeunes n’ayant pas connus ces multiples dysfonctionnements institutionnels.  


 


Pour les mineurs accueillis, nous sommes déterminés à obtenir cette suspension d’activité temporaire et nous n’hésiterons pas à user de tous les moyens mis à notre disposition pour y arriver !


 


COMMENT AGIR À NOS CÔTÉS ?


Participer au rassemblement du 17 octobre 2017 à 11h devant la Préfecture de Seine-Saint-Denis


 


Contacts :


CGT PJJ IDF => cgtpjj.idf@gmail.com
CGT Sauvegarde 93 => cgt.sauvegarde93@gmail.com
Sud Santé Sociaux => contact@solidaires93.org 

135 signatures
Signez avec votre email
Plus que 365 signatures pour que cette pétition soit diffusée dans la newsletter MesOpinions !
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
26 commentaires
F@bien - Le 03/10/2017 à 11:11:06
je ss de Coeur avec vous...
0 0
Lyes - Le 02/10/2017 à 21:32:50
Ancien enfant placé, Membre du collège des personnalités qualifiée au Conseil National de la Protection de l’Enfance, apprenti éducateur spécialisé.
0 0
Aurelie - Le 05/10/2017 à 19:04:10
Solidaire
0 0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions sociales Pour garantir les Droits Fondamentaux des mineurs de l'UEHC de Rosny sous Bois