Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires COVID-19 Lancer une pétition
Pétition

Non à la fermeture de l'unique centre de vacances pour déficients visuels à Arvert.

Pétition : Non à la fermeture de l'unique centre de vacances pour déficients visuels à Arvert. Pétition

Non à la fermeture de l'unique centre de vacances pour déficients visuels à Arvert.

7.386 signatures
Auteur(s) :
Marc Merli, au nom des résidents et du personnel
Destinataire(s) :
l'Association Valentin Haüy - Paris
La pétition
L'unique Centre de vacances adapté aux non-voyants est en danger de fermeture.

Qu'est ce qu'un centre de vacances adapté ? C'est un lieu sécurisé et aménagé spécialement pour les personnes en situation de handicap en général et visuel pour ce qui concerne la résidence Le Moulin du Cassot.

Cette Résidence est unique en France. Elle peut accueillir confortablement une vingtaine de résidents, elle est entièrement de plain pied et comprend en son sein une piscine chauffée. Elle est classée depuis peu "Handi-Tourisme" et a obtenu récemment ses 4 étoiles. Elle permet aux résidents de s'y déplacer en toute autonomie grâce à des aménagements spécifiques, ce qui constitue un atout majeur pour les déficients visuels.

Ce lieu propose aux mals et non-voyants des séjours thématiques d'une semaine, de nature très différentes : tourisme et découverte de la région charentaise, aquagym et balnéothérapie, cours de chant ou d'anglais, initiation aux sports nautiques ou autres...

La prise en charge des handicapés est totale pour les repas, le ménage et l'accompagnement des sorties : ils peuvent venir seuls sans avoir à trouver par eux-mêmes une personne pour les guider, ce qui n'est pas le cas dans les autres associations de ce type !

De plus, c'est un petit paradis pour les chiens guides qui peuvent y gambader en toute liberté et sécurité puisque l’endroit est parfaitement clos.

Alors, pourquoi fermer ce centre ?

En effet, depuis quelques mois, le bruit court que l'Association Valentin Häuy, en difficulté financière, voudrait fermer prochainement ce centre, régulièrement en déficit. Il semblerait que le "bien-être des aveugles" ne pèse pas lourd face aux problèmes d'argent. Ce déficit n'est pas nouveau. Mais alors pourquoi avoir investi dans l'amélioration constante du site, jusqu'à installer, il y a deux ans, une pompe à chaleur pour chauffer la piscine, quand on connaît le prix de ce type de matériel ? C'est un investissement qui ne peut être rentabilisé que sur une longue durée.

Ce déficit s'explique sans doute par le fait que, depuis 2007, la nouvelle équipe dirigeant ce lieu l'a transformé en véritable centre de vacances ouvert d'avril à octobre, selon les modalités expliquées plus haut. Avant cette date, il n'était ouvert qu'en juillet et août, sans aucune proposition de sortie ou d'activité.

On dit aussi que l'Etat ne subventionne plus l'AVH et que, vu le contexte économique, les dons et legs ont sérieusement diminués : dont acte. Mais la crise a commencé en 2008. On peut s'interroger sur les choix et prévisions budgétaires de l'association qui était auparavant réputée très riche. Une bonne gestion implique que lorsqu'un poste est déficitaire, d'autres postes doivent être bénéficiaires pour obtenir l'équilibre financier : que s'est t-il passé? Quels choix ont été faits ? La fondation Valentin Haüy ne pourrait-elle pas prendre le relais de l'association ?

Et maintenant, ce sont les déficients visuels qui vont en payer les conséquences en étant privés d'un lieu auquel ils sont attachés, où ils apprécient les qualités humaines d'accueil et les compétences du personnel, un lieu de rencontres et d'échanges entre eux-mêmes dans lequel ils ont plaisir à se retrouver ou à se faire de nouvelles relations, et tous apprécient également la grande qualité des sorties et loisirs proposés.

Humainement parlant, la fermeture d'un tel centre peut avoir pour conséquence, pour beaucoup d'entre eux, un retour à l'isolement, à un sentiment d'exclusion et un repli sur soi. En effet, il faut comprendre que cette résidence constitue pour eux la possibilité de sortir de chez eux, de découvrir des lieux et des activités qu'ils n'auraient jamais connus par ailleurs.

Elle leur donne l'opportunité d'échanger sur leur handicap, d'apprendre des autres, de s'apercevoir par eux-mêmes qu'ils sont capables d'être finalement des individus à part entière. N'est ce pas là une des missions essentielles de l'AVH ?

Cette résidence, que l'on considère simplement comme un simple lieu de vacances n'a-t-elle pas, par l'intermédiaire de son personnel, un rôle à jouer dans cette mission? N'est-ce pas, également, un endroit ou, grâce aux activités organisées, toute personne handicapée visuelle peut s'ouvrir à la connaissance, à la culture ?

Malheureusement, ceux, parmi personnes à la tête de l'association, qui n'ont pas chercher à découvrir la valeur de cette résidence, ne semblent pas en mesure d'appréhender les conséquences de la fermeture d'un tel lieu. Le problème actuel, c'est que l'AVH, co-propriétaire du terrain avec le Conseil Départemental de la Charente-Maritime, ne communique pas sur l'avenir de cette résidence et laisse les déficients visuel concernés dans un total désarroi.

Cette omerta vis-à-vis des personnes qu'elle est censée aider ne peut amener qu'à des interrogations suspicieuses sur la gestion honnête de l'association ou sur les compétences des responsables ce qui est négatif pour son image.

De ce fait, on est en droit de s'interroger sur la façon qu'a finalement l'AVH de considérer les déficients visuels, qui sont des adultes méritants un peu plus d'attention et de respect.

Il faut savoir également, qu'à l'origine, cette propriété a été léguée par testament juste après la guerre à l'AVH par une personne mal-voyante sous condition qu'elle en fasse bénéficier exclusivement des mals et non-voyants. Sous réserve de clauses particulières, que nous ne pouvons connaître, il nous semble donc qu'elle a un devoir moral à continuer cette œuvre de bienfaisance et, sinon, si sa situation financière ne le permet plus, à tout mettre en oeuvre pour confier la charge à une autre institution capable d'y maintenir l'activité actuelle dans des conditions semblables.

La fermeture de ce centre constituerait un véritable gâchis humain et matériel et un signal d'échec pour l'AVH avec, à la clé, 5 licenciements.  


NOTA BENE : l'auteur de cette pétition tient à informer les signataires ainsi que les destinataires que le personnel actuellement en place n'a pas été mis au courant de cette pétition avant sa parution. Il s'agit, ici, d'une volonté des résidents de sauvegarder les emplois.


D'autre part, il est injuste d'indiquer que personne n'a tenté de venir sur place pour voir ce qu'il en était. Toutefois, force est de constater que rien ne semble bouger.

7.386 signatures
Signez avec votre email
Partager avec vos amis Facebook
Partagez la pétition avec vos amis :
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Partagez cette pétition avec vos amis
Je signe avec un autre email
665 commentaires
Patricia - Le 05/08/2016 à 20:26:15
Je connais bien la résidence d'arvert pour y être allée de nombreuses fois. Je suis évidemment désolée de cette menace de fermeture. Je tenais à préciser que cette résidence ne serait pas ce qu’elle est aujourd’hui sans ce personnel et ces bénévoles dynamiques agréable et surtout qui prend à cœur de nous accueillir chaleureusement.
Un grand merci à eux, ils ont su attirer chaque année de plus en plus de personnes en situation de handicap.
Le cœur serré je dis merci !!
6
Daniã¨le - Le 20/09/2016 à 10:16:24
Tout d'abord un grand merci à tous les signataires, près de 7200 à ce jour, qui nous ont apporté leur soutien.Nous avons obtenu, après trois semaines d'attente, un rendez-vous au siège de l'Association avec son trésorier et un de leur administrateur le mardi 20 septembre à 17 heures.
Nous regrettons évidemment que le Président et son secrétaire général ne puissent (ou ne souhaitent) pas nous rencontrer.
Nous serons trois ou quatre déficients visuels pour cette rencontre de la dernière chance.
Même si l'on nous dit que la décision n'est pas définitive, des signes inquiétants semblent montrer que l'AVH maintient son objectif de fermeture de la Résidence du Moulin du Cassot à Arvert.
Alors pour continuer à nous aider à défendre ce centre unique en France, nous vous proposons d'envoyer tous un petit mail le jour de l'entretien "20 septembre" avec les responsables de l'association , juste pour leur montrer que nous ne sommes pas seuls dans cette avanture, à l'adresse suivante :

avh@avh.asso.fr

OU poster directement un commentaire sur leur compte facebook et tweeter sur leur site :

www.avh.asso.fr

Vous pouvez également téléphoner au : 01.44.49.27.27. et demander le service des séjours de vacances adaptés.

Nous ne manquerons pas de vous tenir informés des suites de cet entretien.

Avec tous nos remerciements pour votre engagement à nos côtés
Le collectif MDC

( Ce texte est créé par le collectif et le créateur de la pétifion :Marc MERLI) et sera intégré à cette pétition dans les plus brefs délais .

MERCI DE PARTAGER SVP

http://www.mesopinions.com/…/fermeture-unique-centre-…/24062
5
Aziliz - Le 24/08/2016 à 01:15:26
Il y a très peu d établissements en France pour les handicapés et aux mal ou non voyants. Fermer un tel site serait à la fois catastrophique pour les résidents, le personnel qui y travaille avec passion et pour les familles. Si seulement il y avait en France autant d établissements comme celui-ci, cela faciliterait le quotidien de certaines familles (ayant déjà eu l'expérience avec plusieurs membres de ma famille). Et si, l'Etat prenait aussi en considération toutes les personnes qui ont besoin d aide à la fois financièrement et psychologiquement. Respectez les tous comme il se doit, ils sont humains avec certes, un souci de santé mais agréablement courtois et gentils.
4
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs