Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires COVID-19 Lancer une pétition
Pétition

Pas de femmes enceintes à la rue dans le Bas-Rhin

Pétition : Pas de femmes enceintes à la rue dans le Bas-Rhin Pétition

Pas de femmes enceintes à la rue dans le Bas-Rhin

14.772 signatures
Pétition soutenue par un Super contributeur
Auteur(s) :
Acpervie-sos-maternité/SOS-femmes enceintes.
Destinataire(s) :
Monsieur le Président du Conseil Départemental du Bas-Rhin.
La pétition
Mises à jour
Monsieur le Président,

Le code de l’action sociale et des familles prévoit, dans son article L221-2:

Le département organise sur une base territoriale les moyens nécessaires à l'accueil et à l'hébergement des enfants confiés au service. Un projet de service de l'aide sociale à l'enfance est élaboré dans chaque département. Il précise notamment les possibilités d'accueil d'urgence, les modalités de recrutement par le département des assistants familiaux ainsi que l'organisation et le fonctionnement des équipes travaillant avec les assistants familiaux, qui en sont membres à part entière. Le département doit en outre disposer de structures d'accueil pour les femmes enceintes et les mères avec leurs enfants.

Notre Association, qui a un numéro d’appel « SOS Femmes Enceintes » (Ernolsheim) a remarqué que les appelantes, femmes à la rue ou menacées de l’être, ignoraient cette ressource, même après avoir vu une assistante sociale.

Le promotion d’un numéro vert, tant sur internet que dans les bulletins municipaux et départementaux, permettrait à ces femmes de trouver aide et assistance sans devoir papillonner entre un 115 saturé et les différentes associations privées qui s’échangent les mêmes adresses, et sans attendre un rendez-vous au CCAS, qu’elles n’ont pas toujours l’idée de demander.

Mais ces centres, dotés de quelques places, sont en permanence saturés et les malheureuses sont très souvent renvoyées à leur sort. Malgré les restrictions budgétaires imposées par l’État, il s’agit d’une urgence sociale qui justifierait de doubler, voire tripler, les capacités d’accueil.

Ceci n’est pas pour nous défausser. Bien entendu, nous restons à la disposition de toutes pour orienter, rassurer, informer et aider dans la mesure de nos moyens.

Recevez, Monsieur le Président, nos respectueuses salutations.

Le 02/03/2020

Chers signataires,

Les municipales sont en vue grandeur nature. C'est le moment de repèrer les femmes à la rue dans votre ville (enceintes ou non: difficile à savoir). À plus forte raison si vous avez connaissance d'une femme enceinte à la rue ou menacée de l'être. Signalez au CCAS de votre Mairie (en mentionnant le prénom si vous voulez suivre l'affaire).


Le 12/01/2020

Bonne Année, en particulier pour les femmes enceintes abandonnées.

À Paris, l'une d'elles a été recueillie sous le porche d'une église. Elle vient d'accoucher d'un garçon. En sécurité.


Le 12/12/2019

La municipalité de Toulouse a mis un ancien EHPAD de 54 place à la disposition de femmes à la rue (enceintes ou non).

C'est une bonne idée si on ne veut pas leur ouvrir l'Hôtel de Ville, comme à Paris.

Une suggestion à soumettre à Monsieur le Maire de Strasbourg (ou d'une autre ville).

Le 12/04/2019

Paris vient d'ouvrir son 5ème centre d'accueil pour TOUTES LES FEMMES à la rue. Les femmes enceintes à la rue sont moins nombreuses: quelques places supplémentaires à Strasbourg, on peut le faire?

 

https://www.paris.fr/actualites/une-halte-de-nuit-pour-femmes-dans-le-5e-arrondissement-6694?sfns=mo


Le 15/03/2019

200 signatures. Les femmes enceintes à la rue sont invisibles, sauf des assistantes sociales. Voici le témoignage de l'une d'elles:

Étant assistante sociale j'ai été souvent contactée par des femmes enceintes à la recherche d'hébergement. Certaines avaient du fuir le domicile familial à cause de violences conjugales, d'autres jeunes étaient mises dehors par leurs parents.

Corinne - Strasbourg Le 11/03/2019 à 17:19:05

Le 24/02/2019

Alors que nous avons 3 365 signatures pour le Val d'Oise, nous plafonnons à 273 pour le Bas Rhin.

Certes, il ne doit pas y avoir de femmes enceintes à la rue dans les villages.

On ne pourrait jurer qu'il n'y en a pas dans le Grand Strasbourg. Une jeune enceinte nous avait été signalée en Gare. Mais nous n'avons pu la repérer. 


Le 15/02/2019

Bonjour,

Déjà 105 signatures. Dans les commentaires, on lit souvent le souhait qu'il n'y ait AUCUNE femme enceinte à la rue. C'est l'objet d'une pétition lancée il y a quelques semaines et a recueilli plus de 374000 signatures. Dont la nôtre (!)

À la suite de quoi, la Maire de Paris a ouvert des places à l'Hôtel de Ville. Des mairies l'ont suivie. C'est évidemment un bon début.

Mais ici, il s'agit de souligner une obligation pour les départements de réserver des hébergements pour les femmes enceintes. Ces hébergements sont saturés. Il faut donc les agrandir. Cette pétition a vocation d'être présentée par chacun de nous au Président du Conseil Départemental de son domicile. Diffusons la le plus possible.


Le 15/02/2019

Bonjour,

Déjà 105 signatures. Dans les commentaires, on lit souvent le souhait qu'il n'y ait AUCUNE femme enceinte à la rue. C'est l'objet d'une pétition lancée il y a quelques semaines et a recueilli plus de 374000 signatures. Dont la nôtre (!)

À la suite de quoi, la Maire de Paris a ouvert des places à l'Hôtel de Ville. Des mairies l'ont suivie. C'est évidemment un bon début.

Mais ici, il s'agit de souligner une obligation pour les départements de réserver des hébergements pour les femmes enceintes. Ces hébergements sont saturés. Il faut donc les agrandir. Cette pétition a vocation d'être présentée par chacun de nous au Président du Conseil Départemental de son domicile. Diffusons la le plus possible.


Le 15/02/2019

Bonjour,

Déjà 105 signatures. Dans les commentaires, on lit souvent le souhait qu'il n'y ait AUCUNE femme enceinte à la rue. C'est l'objet d'une pétition lancée il y a quelques semaines et a recueilli plus de 374000 signatures. Dont la nôtre (!)

À la suite de quoi, la Maire de Paris a ouvert des places à l'Hôtel de Ville. Des mairies l'ont suivie. C'est évidemment un bon début.

Mais ici, il s'agit de souligner une obligation pour les départements de réserver des hébergements pour les femmes enceintes. Ces hébergements sont saturés. Il faut donc les agrandir. Cette pétition a vocation d'être présentée par chacun de nous au Président du Conseil Départemental de son domicile. Diffusons la le plus possible.

14.772 signatures
Signez avec votre email
Pétition soutenue par un Super contributeur
Partager avec vos amis Facebook
Partagez la pétition avec vos amis :
Pétition soutenue par un Super contributeur
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Partagez cette pétition avec vos amis
Je signe avec un autre email
391 commentaires
Denise - Le 15/12/2019 à 11:25:32
il y a URGENCE pour tous ceux qui sont à la rue bravo pour toutes ces initiatives!
0
Henri - Le 15/12/2019 à 16:46:28
vie meilleurs pour tous
0
Lynda - Le 15/12/2019 à 22:45:12
Pas de femmes enceintes à la rue
0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs