Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

Il faut annuler les loyers des commerçants et petits entrepreneurs, et non les reporter !

Il faut annuler les loyers des commerçants et petits entrepreneurs, et non les reporter ! Pétition

Il faut annuler les loyers des commerçants et petits entrepreneurs, et non les reporter !

77 signatures
Auteur
Auteur(s) :
Sabine Patoux
Destinataire(s) :
Emmanuel Macron (Président de la République)
Edouard Philippe (Ex Premier Ministre)
Bruno Le Maire (Ministre de l'Economie et des Finances)
La pétition
Les loyers représentent généralement un poste de dépense parmi les plus importants pour les commerçants et petits entrepreneurs. 

Aujourd'hui, beaucoup d'entre eux sont fermés, ne peuvent réaliser que 10 ou 20 % de leur chiffre d'affaires, soit pour la plupart 0 !

Pourtant, dans la grande majorité des cas, il ne leur est proposé que d'échelonner ou de repousser ces dépenses.

Cela signifie que lorsqu'ils pourront redémarrer leur activité, sans pour autant connaître les conditions de cette reprise, ni son ampleur, ils auront déjà une dette conséquente à rembourser.

Autant dire que pour nombre d'entre eux, on hypothèque les chances de retour à la normale, voire diffère simplement de quelques mois leur échec. Tous seraient alors perdants: l'entrepreneur en premier lieu bien sûr. Mais aussi finalement le bailleur, ainsi que les clients et habitants des centre-villes où se situent la plupart de ces activités, durablement appauvries. Ce serait un échec lourd de conséquences et difficile ensuite à résorber.

Pourtant, l'épidémie qui sévit est indiscutablement un cas de "force majeure".

Ces entrepreneurs n'ont pas le choix, ils sont empêchés d'exercer leur activité, et ils n'ont aucune responsabilité dans cette situation.

Ce n'est donc pas un report, ni un échelonnement de ces loyers courants durant le confinement qui est nécessaire, mais bien une annulation.

Pour l'essentiel, ces locaux commerciaux sont détenus par des fonds d'investissement, des foncières majeurs, voire côtés en bourse, des assureurs, ou des bailleurs sociaux.

La rentabilité de ces placements est en général deux fois celle des logements locatifs. Il ne peut s'agir que des entreprises concernées par le fonds de solidarité ou d'une négociation au cas par cas dans des rapports de force nécessairement déséquilibrés entre bailleur et entrepreneur.

L’appel lancé en ce sens par Bruno Le Maire n’a pour l’instant aucune valeur juridique : Auchan, Icade ou Compagnie de Phasbourg ont déjà fait le choix d'une annulation.

Il est donc prioritaire d'aboutir rapidement à la généralisation de ces annulations, au minimum pour la durée du confinement et du mois qui suivra.


77 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
22 commentaires
Didier - Le 22/04/2020 à 19:24:46
Il faut sauver à tout prix les commerçants et les artisans
0
Christelle - Le 22/04/2020 à 19:58:47
Je suis commerçante et je suis fermée depuis le début du confinement.
Depuis 9 ans je m'autorise 15 jours de congés annuels pour faire perdurer mon entreprise. Je me bas au quotidien, comme beaucoup de petits commerces.
Sans aide concrète nous ne nous relèverons pas.
0
Véronique - Le 22/04/2020 à 20:59:41
Il est important dans une situation exceptionnelle d'agir de façon exceptionnelle. Les commerces sont la vie d'une commune. Indirectement nous protegerons aussi nos agriculteurs aussi en difficulté.
0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs