Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions sociales Que les examens de fin d'années pour les étudiantes et étudiants se déroulent sur leur lieu d'études.
Pétition

Que les examens de fin d'années pour les étudiantes et étudiants se déroulent sur leur lieu d'études.

Que les examens de fin d'années pour les étudiantes et étudiants se déroulent sur leur lieu d'études. Pétition
18 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Jean-Philippe Quenderff
Destinataire(s) :
Le Président de la République, le Ministre de l'Education, les deux Chambres
La pétition

Pétition concernant les examens de fin d'études en dehors de la conscription.


L'urgence de la décision était pour hier, et demain il sera trop tard !


Etre assez demeuré pour demander à des étudiant(e)s ayant réalisé leurs études dans une ville, quelle qu'elle soit, mais ayant les structures suffisantes pour assurer les cours des différentes disciplines, et exiger, de ces mêmes étudiant(e)s, d'aller passer certains sujets des examens à Pétaouchnock, sans même tenir compte des conditions sanitaires actuelles, demande de la part des décideurs, une absence totale de discernement. Ajoutés à cela, des déplacements, parfois à des distances allant au-delà de 500 km, et ce à plusieurs reprises, le tout sans tenir compte de l'accueil hôtelier, plus ou moins maintenu, tout en oubliant les frais engendrés, notamment pour certaines familles au budget restreint, notamment par l'impact engendré sur les salaires par madame Covid19. Ce n'est plus de l'incompétence, ça s'appelle de la démence destructrice !


Jean d'Ormesson parlait d'inaptocratie, comme tout évolue, je pense aujourd'hui que le terme peut être remplacé par parasitocratie, par ailleurs, néfaste et dévastatrice.


Nous sommes en droit de nous poser une question, nos gouvernants, et leurs sbires, celles et ceux chargés de proposer ou d'entériner leurs prises de positions, ont-elles et ont-ils été livrés avec un cerveau, ou, à l'image des autruches, ont-ils leur œil plus grand que leur cervelle, ce qui expliquerait leur manque total de logique et de discernement ?


Il est évident que notre jeunesse, dans sa grande majorité, se trouve impactée, non pas par l'incurie, ce serait leur trouver des excuses, mais par l'incompétence avérée de ces adeptes de la parasitocratie !


Il convient, de ce fait, de demander aux membres de l'Exécutif et par conséquent à notre Président, de faire le nécessaire pour mettre fin à ces aberrations que même un mongolien aurait été incapable de proposer !


Il est vrai, qu'il est beaucoup plus facile de demander aux étudiantes et étudiants, convoqués à Pétaouchnock ou ailleurs, pour un examen oral d'une demi-heure, et ce à une semaine d'intervalle, de se déplacer selon leurs possibilités, tant concernant leur moyen de locomotion, que financier. Fusionner les deux épreuves sur une même journée ne leur est même pas venu à l'esprit, vu l'absence de ce dernier. ...


Tant qu'à la possibilité qu'offre, aujourd'hui, la visioconférence, laquelle aurait pu être organisée dans les mêmes lieux que les examens locaux, par exemple, ceci afin d'éviter toute possibilité de triche ou de fraude ; tout comme ce qui précède, cela ne les a même pas interpellé.


Les membres des deux Chambres appartenant ou affiliés à LaREM, ainsi que les personnalités de l'Exécutif, concernés par le sujet, ont déjà été sollicités. Et bien évidemment, comme à leur habitude, personne n'a levé le petit doigt. Il est plus facile de se pencher et de légiférer sur la couleur des chaussettes de l'équipe de foot de Trifouillis-les-Oies, que de regarder, en face, le problème posé et de lui apporter une solution rationnelle.


Pensons à nos étudiantes et étudiants que cette absurdité impacte, et qui vont, pour la plupart,  perdre un an, pour n'avoir pu assumer les exigences débiles qui leur sont imposées !


Tant que nous y sommes, pourquoi ne pas demander aux jeunes de tout sexe, y compris les transgenres, de se rendre en Angleterre, pour les épreuves incluant l'anglais, ou encore en Théorie, pays souverainiste inventé par Pierre Desproges, où tout est si simple , notamment et surtout, pour trouver des réponses aux examens, sur les hypothèses hypothétiques, ou encore de répondre à des questions tellement stupides qu'il ne peut y avoir aucune réponse !


Trêve de plaisanterie, que la légion des incompétents soient bien rangés dans l'endroit qui leur sied le mieux, la poubelle, et que les décisions susceptibles d'impacter notre jeunesse fassent l'objet de réflexion et non de décisions aussi débiles que leur(s) initiateur(s).


Cette pétition n'a qu'un but : arrêter de dispatcher les examens lorsqu'ils peuvent avoir lieu sur les sites où les cours ont été dispensés. Et, que le(s) décideur(s) réfléchisse(nt) avant de faire part de ses (leurs) prises de position et surtout de décider, sans se soucier de l'impact destructeur que ses (leurs) décisions entraînent !

18 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
4 commentaires
Le 10/05/2021 à 10:01:03
Etudiante sage-femme, je suis d'accord que les frais et les déplacements occasionnés sont parfois lourds pour les étudiant.e.s.
0
Céline - Le 10/05/2021 à 18:02:55
Oui tout à fait d’accord avec cette pétition !!!C’est aberrant d’envoyer les étudiants dans des académies lointaines pour passer des oraux qui dure une demi-heure et ce, à une semaine d’intervalle.ce qui fait faire 1200km aller retour.
C’est honteux !!!
0
Le 10/05/2021 à 23:14:49
Difficultés de déplacement
0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions sociales Que les examens de fin d'années pour les étudiantes et étudiants se déroulent sur leur lieu d'études.