Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions sociales Dysfonctionnements et problèmes au Lycée Louis de Foix
Pétition

Dysfonctionnements et problèmes au Lycée Louis de Foix

Dysfonctionnements et problèmes au Lycée Louis de Foix Pétition
5 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Elus CA Enseignants Lycée Louis de Foix
Destinataire(s) :
enseignants.ca.ldf@gmail.com
La pétition
Êtes-vous en soutien du courrier rédigé ci-dessous ? 

Représentants des Agents Techniques Territoriaux de la Région Nouvelle-Aquitaine à Bayonne, le 03/03/2021
Représentants des Personnels Enseignants LGT
Représentants des Parents Conseil Local FCPE
du Lycée Louis de Foix
4 Avenue Jean Rostand
64100 Bayonne

À Mme la Rectrice
À M. l’inspecteur académique - DASEN
S/c Mme la Proviseure du Lycée Louis de Foix

Objet : Signalement de dysfonctionnements n°2

Madame la Rectrice, Monsieur l’Inspecteur académique-DASEN,

Un courrier du 10/09 de la part des représentants des personnels enseignants signalait à votre attention une
rentrée 2020 chaotique sans précédent subie par notre lycée, ses élèves et son personnel : difficultés de mise en place du
protocole sanitaire, retard de la phase 1 des travaux, déménagement/réaménagement des algécos en vue de la phase2
dans l’urgence en pleine rentrée des élèves, impréparation matérielle (manque de salles, de copieurs, de matériel, vols
dans l’été, dégâts aux accès, code d’accès non communiqué). Sur ces points nous vous assurions, bien qu’à rude
épreuve, bienveillance, capacité à s’adapter, à rassurer les jeunes et soutien aux équipes techniques.
Un problème inadmissible d’élaboration des emplois du temps touchant toutes les filières du Lycée sans
exception, cette fois indéfendable auprès des élèves et leur famille, vous était également relaté : des emplois du temps
(EDT) tardifs, non fonctionnels, irrespectueux des contraintes liées à la vie des élèves (absences de pauses repas, équité
entre groupes), liées aux travaux (salles non disponibles), liées à la pédagogie (enchaînements trop concentrés d’une
même matière, non conformités aux référentiels), liées à la sécurité (salles affectées trop petites au vu des effectifs,
classes prébac permises sur plateau technique réservé aux étudiants postbac et professeurs exclusivement formés aux
risques électriques). Sur ce point, les DDFPT industriels et tertiaires, les équipes enseignantes, les agents de laboratoire,
Mme la Proviseure adjointe se sont mobilisés pour trouver ensemble des solutions de secours, corrigeant par parties la
mouture de M. le Proviseur adjoint absent depuis mi septembre.
Depuis, nous, représentants des Parents, des Agents et des Enseignants des LGT et LP réunis, constatons que
les dysfonctionnements s’accumulent de manière inconcevable. Nous les listons ci-dessous et y associons nos
revendications :
- Les emplois du temps, bien que grandement corrigés, n’ont connu aucune phase d’optimisation : ils manquent donc
encore de logique, d’équité entre groupes d’une même classe, et comportent encore de graves erreurs. Une réunion
d'équipe Maths-Sciences soulève que la totalité des heures obligatoires de Sciences et SI ne sont pas planifiées. Il y a
donc non respect du Tableau de Répartition des Moyens par Disciplines (TRMD) prévu en CA juillet 2020. Les
colonnes Sciences (entre autres) y avait pourtant été visées, discutées référentiels à l'appui par les élus. Ces rattrapages
doivent être faits dans l'urgence.
► La maîtrise de l’outil de confection des emplois du temps ne suffit pas. Le travail préparatoire des conseils
d’enseignement par discipline, des DDFPT, l’expertise des responsables et agents de laboratoire ont été négligés. Les
nouveaux coenseignements mixant jusqu’à 3 disciplines (Maths-Sciences Physiques- SVT par exemple) doivent faire
l’objet d’une attention particulière pour que la complexité de leur mise en place soit anticipée. Les sessions de
rattrapage (y compris les stages annulés au printemps dernier) ne doivent plus être perturbées.
- L’AP désorganisé, attribué puis annulé entraîne mécontentement des élèves et de leurs familles qui perdent ces
moments précieux alloués à l’approfondissement, à la méthodologie et surtout à l’aide à l’orientation très attendue à
tous les niveaux pour comprendre les nouvelles spécialités, les options, les épreuves (formats, durées, coefficients)
régies par le nouveau Bac. Les enseignants notent le manque de clarté, la stratégie très tardive d’attribution de ces
heures, ne comprennent pas leur suspension.
► Une dynamique commune des enseignants d’une part travaillant en équipe sur les contenus des séances d’AP, rendue
possible par l’administration d’autre part au travers de la constitution de groupes spécifiques planifiés sur des créneaux
communs d’emploi du temps permettrait un accompagnement de qualité, en effectifs réduits, par niveau et la
satisfaction des familles. Ces dispositions étaient en place jusqu’en 2018.
- En CA, plusieurs pièces importantes, dont certaines soumises au vote, ne sont pas transmises aux Élus :

➢ les comptes-rendus des derniers CA pourtant remis à la direction ont été communiqués sur insistance des
représentants des parents
➢ La dernière convention Lycée-UPPA, votée par exemple trop rapidement, en partie à distance, sans être
présentée.
➢ le TRMD (Tableau de Répartition des Moyens par Discipline) effectif demandé depuis le début de l'année, qui
aurait permis de comparer les rectificatifs de droits proposés aux CP et CA de juin / juillet 2020 à la réalité
mise en place en septembre et d’alerter sur les incohérences.
➢ trop rares communications sur la situation sanitaire (taux de contamination, dégradation ou amélioration)
► Ces éléments doivent être transmis de manière plus systématique, comme nous pouvons tous l'exiger de n’importe
quel établissement public. Le vote de pièces absentes ne doit pas être proposé.
Sans ce problème de communication réglé, comme lors des CA du lundi 30/11, les Elus représentants Parents - Agents
- Enseignants hésiteront à siéger.
- Le quorum du CA du LGT, lundi 30/11 a d’ailleurs été atteint en récupérant l'unique signature manquante auprès d'un
agent suppléant présent au Lycée ce soir-là, alors qu'Élus Agents et Enseignants avaient fait le choix de ne pas siéger.
► Nous ne comprenons pas cette instrumentalisation du personnel.
- Le surplus d’activités des Agents Techniques Territoriaux de la Région Nouvelle-Aquitaine (Covid 19 et
restructuration) venant s’ajouter à «l’ambiance jugée mauvaise» (DRH-Rapport Louis De Foix-Nov 2018) entraîne une
quantité importante d’arrêts maladies. Ces agents sont ou ne sont pas remplacés selon la période d’activité, mais les
services fonctionnent toujours en sous-effectif horaire entraînant des difficultés palpables par toute la communauté
éducative. A ces absences s’ajoute le départ volontaire d’agents soit par mutation sur des postes choisis par défaut
(équipe mobile, éloignement, ...) ou par un départ anticipé en retraite, de lassitude.
► L’équipe en gestion doit à nouveau prendre la mesure de leurs difficultés, les appréhender et trouver des solutions
pour améliorer les conditions de travail des agents. Des moyens humains supplémentaires sont une évidence et une
urgence. Les cumuls d’activités liés à l’accueil d’étudiants extérieurs exigent des rémunérations.
- Un message Pronote de Mme la Proviseure nous informe le 10/12/2020 de l'absence du nouveau gestionnaire. Cette
annonce rappelle la situation 2019-2020 qui a également connu l'arrêt du précédent gestionnaire. A nouveau, plusieurs
agents administratifs déjà surchargés deviennent le relais.
► De nombreux arrêts sont donc notés à tous les niveaux : une proportion importante d’agents, l’ex gestionnaire, son
remplaçant 2020, infirmière, proviseur adjoint. Bien au-delà des problèmes techniques qui en découlent, l’état des
santés physique et mentale de tous les personnels nous inquiète au plus haut point. Le CHSCT académique doit être
saisi pour en comprendre les raisons et nous aider à y remédier.
- Le plan de restructuration du Lycée devait être accompagné d’un PPI qui reste à ce jour invisible. Les équipes
enseignantes, responsables et agents des laboratoires de tous les secteurs Sciences ont bien transmis leurs besoins au
service de gestion en juin et septembre 2019 mais il apparaît que le dossier qui devait être monté par le gestionnaire du
Lycée Louis de Foix n’a jamais été élaboré. Le mardi 2 mars, Le Coordonnateur de SVT accompagné d’une collègue se
sont présentés au RDV qu’ils avaient sollicité auprès de Mme la Proviseure au sujet de la restructuration du 2 ième
étage du Bât. F concernant une partie du pôle scientifique (Les documents avaient été mis à sa disposition via un mail
adressé le 8 février 2021). Mme Buttazzoni leur a dit qu’elle déposerait le dossier sur le bureau du Gestionnaire,
actuellement absent pour congé maladie, et qu’elle ne s’en chargerait pas. Elle a précisé que désormais, elle allait se
recentrer sur ses fonctions de Proviseure afin qu’il ne lui soit pas reproché «sa dispersion ». Comme il lui a été demandé
si cela signifiait que le dossier ne serait adressé à aucun service susceptible de le traiter, elle a confirmé que certes la
situation était regrettable, mais qu’elle ne voyait pas d’autre solution.
► Les nouvelles salles livrées ne disposent donc pas d’un mobilier neuf mais de l’ancien vieux de 40 ans, incomplet vis
à vis des agrandissements. Nous espérons vivement bénéficier d’un réel PPI reporté dans le temps pour cause, là encore,
d’absence de gestionnaire.
- Les effectifs prévus par le rectorat nous ont été projetés en réunion plénière du 07/01 initiant le travail sur la DGH
2021-22. En BTS 2ELT, il est prévu par exemple : 16 étudiants (30 places disponibles).
► Nous souhaitons comprendre ces calculs anormalement bas au vu des effectifs des années précédentes et espérons
vivement qu’il ne s’agit pas de fermeture de sections en prévision. Les effectifs de l’année 2020-21 ne peuvent être pris
en compte, puisqu’ils sont liés au confinement du printemps dernier, à l’interdiction des TP sur plateaux techniques en
présentiel, à l’annulation des visites d’entreprises annuelles essentielles à la motivation et aux problèmes financiers des
jeunes en découlant.

- Les représentants des parents et enseignants sont également très inquiets concernant le non remplacement d’un
professeur d’anglais, et ce depuis la rentrée de septembre 2020. Cela se traduira par des inégalités importantes
d’apprentissage, surtout pour les élèves de terminales.
► Nous souhaitons être certains que vous avez pleinement conscience de cette situation, et que vous trouverez
rapidement une solution acceptable par tous.
En résumé, depuis la rentrée 2019, nous constatons un accroissement exponentiel de dysfonctionnements que nous
n’avions jamais observés auparavant.
Nous sommes restés sans nouvelle à notre premier courrier. Aussi, nous vous remercions de l'attention que vous
porterez à cette nouvelle alerte, espérons vivement un retour de votre part, et vous prions de croire, Madame la Rectrice,
Monsieur le DASEN-Inspecteur académique en notre attachement au bon fonctionnement du Service Public
d’Éducation pour lequel nous nous engageons au quotidien.
CC : Monsieur le Questeur du Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine
Conseil Départemental FCPE 64
Mathieu BERGÉ, Conseiller Régional de Nouvelle Aquitaine
Lettre signée par les agents, les parents et les enseignants. Envoyée en LRAR vendredi dernier
5 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions sociales Dysfonctionnements et problèmes au Lycée Louis de Foix