Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions sociales Nous disons non aux délinquants du bruit
Pétition

Nous disons non aux délinquants du bruit

Nous disons non aux délinquants du bruit Pétition
206 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Valérie et Alexandre « toit et joie »
Destinataire(s) :
Monsieur le Maire
La pétition
Actualité(s)

Nous n'avons rien contre les enfants et les adolescents qui, de toute façon, prennent exemple sur les adultes qui les entourent.


De plus, les jeunes personnes qui sévissent (entre autres) sous nos fenêtres ont de 3 à 13-14 ans, et sont abandonnées, là, par leurs parents partis se promener, etc., entièrement livrés à eux-mêmes, et ce, pour des heures durant, ou une après-midi, voire une journée.


Cela fait 3 générations d'enfants que l'on voit ainsi devenir des délinquants du bruit, voire pire.


Certes, il faut que ces enfants et adolescents jouent, s'amusent, se défoulent, c'est normal, c'est humain. C'est même indispensable à leur développement. Mais, ce qui est tout aussi indispensable à tout être humain, c'est l'apprentissage du respect de soi et de l'autre.


Il y a donc un temps et un lieu pour tout dans la vie. Sinon, ce n'est plus un être humain, mais quelqu’un qui  nous explose à la tête et fait tout pour se faire passer pour la victime :


- sur son lieu d'habitation (dans le privé) 
- à l'école (harcèlement jusqu'à la dépression, voire le burn-out, voire le suicide) ;
- puis devenu « adulte » au travail (harcèlement jusqu'à la dépression, voire le burn-out, voire le suicide).


Parce que 83% des français ont déjà subi ou subissent des nuisances sonores, et ce souvent en toute impunité malgré les lois en vigueur.


Ainsi, déjà malade du coeur, j'ai en plus des arythmies cardiaques très graves, de l'hypertension et je suis épuisée à cause de tout ce vacarme et de cette violence. Nos voisins me font risquer une CRISE CARDIAQUE et un AVC. Je leur ai donc dit et écrit. Or, adultes comme enfants, cela les fait rire et ils s'acharnent, surenchérissent (ex : 14 portes d'entrée de logement, blindées donc bien lourdes, dans le bâtiment, qui claquent à chaque entrée et sortie des grands comme des petits nuit comme jour, jeux, cris, coups, courses dans cage d’escalier ; meubles tirés nuit et jour, foot, pétanque, vélo dans logement au-dessus ; attroupements très bruyants sous nos fenêtres en rez-de-façade avec injures, etc.). Or, je ne peux pas vivre à l'hôtel, ou chez les autres, en attendant un relogement qui n'arrive pas. J'en suis au 3ème médicament, toujours plus fort, qui ne me protège cependant pas à 100% !!


Nous avons donc énormément de bruit au-dessus, en dessous, à côté, et sous nos fenêtres de notre habitation : nous sommes littéralement assiégés ! En arrêt maladie car complètement épuisée, ils ne me permettent pas de faire ni une nuit complète, ni une sieste ! C'est l'ENFER à domicile ! A-t-on le droit de TUER ses voisins par le BRUIT ?

Ainsi, mon fils, en plus d'avoir été victime enfant de nuisances sonores graves chez lui, et violences liées, a aussi été persécuté sur le chemin du collège, et jusque dans le collège. Ensuite, il n'a pas pu réviser son bac chez lui. Maintenant étudiant, il ne peut pas travailler ses cours. Et ayant travaillé à temps partiel en horaires décalés l'été, il ne pouvait pas se reposer non plus !


Enfin, pour ce qui est de la barbarie au travail actuellement, chacun en est bien conscient maintenant.

Parce que les bailleurs sociaux sont les premiers remparts contre la délinquance, le 1er niveau de recadrage et de responsabilité sur place. Leur vocation est de loger les personnes à revenus modestes, et non de laisser les délinquants s'épanouir.

Parce que cela fait des années que cela dure et que Toit et Joie continue d'ignorer nos doléances, et donc de ne rien régler, pire de soutenir nos agresseurs !(preuves écrites).


Dernier exemple en date : cela fait plus d'1 mois que nous subissons des bruits assourdissants de nuit qui ressemblent à l'essorage d'une énorme machine à laver, provenant semble-t-il de la chaufferie. Le problème n’est toujours pas réglé non plus !


Parce qu'avec la crise du logement, c'est double peine pour les victimes (demande de re-logement en Urgence qui n'a rien donné !). Parce que nous avons des droits, et nos bailleurs des obligations.


Parce que les irresponsabilités des uns deviennent toujours, si on ne fait rien, les responsabilités des autres ;


Parce que nous avons des lois pour nous protéger, il faut qu'elles soient appliquées … sinon elles ne servent juste qu’à faire rire les délinquants !


Parce que ce n'est pas à nous de nous adapter aux délinquants, mais aux Autorités de les recadrer et de les encadrer !!


Pour que la France reste le pays de Droits de l'Homme, et ne devienne pas celui des délinquants en tous genres !!


Nous disons donc « non » !


Non aux agressions sonores : bruits de comportements, cris, hurlements, jeux très bruyants : foot, rollers, basket … (alors que nous avons une aire de jeux aux normes dans la résidence non utilisée, une forêt à côté, des terrains de foot, de basket (accès libre à 10 minutes à pieds)), attroupements sous fenêtres, représailles sonores (foot sur mur mitoyen de la chambre de mon fils à 23h30, perceuse à la même heure ...).

Confer Code de Santé Publique à propos du bruit et de son impact sur la santé - articles R1334-31 et R1337-7 du Code de Santé Publique en matière de bruit :


* Aucun bruit particulier ne doit, par sa durée, sa répétition ou son intensité, porter atteinte à la tranquillité du voisinage ou à la santé de l'homme, dans un lieu public ou privé, qu'une personne en soit elle-même à l'origine ou que ce soit par l'intermédiaire d'une personne, d'une chose dont elle a la garde ou d'un animal placé sous sa responsabilité.


* Est puni de la peine d'amende prévue pour les contraventions de la troisième classe le fait d'être à l'origine d'un bruit particulier, autre que ceux relevant de l'article R. 1337-6, de nature à porter atteinte à la tranquillité du voisinage ou à la santé de l'homme dans les conditions prévues à l'article R. 1334-31.
* et confer le Guide du Maire : Le bruit porte atteinte à la santé de chacun et est un élément perturbateur de la vie publique :


« Occupation paisible des immeubles » article L 126-3 du Code de la Construction,


« Agressions sonores » article 222-16 du Code Pénal, ...


Non aux incivilités : moqueries, « emprunts » d'objets, grillage découpé entre résidences, eau prise dans communs résidence La Forêt à côté pour laver vélos, burn-out scooters dans résidence Les Lilas, portes entrée bâtiment et communs systématiquement laissées grandes ouvertes nuit et jour, été comme hiver; ordures, mégots, cendres jetées par fenêtres (avec rats sous fenêtres ensuite), ordures glissées dans notre boîte aux lettres ...


Non à la délinquance : squat bruyant et consommations drogue et alcool dans entrée bâtiment, et ailleurs (jour comme nuit), dégradations matérielles (vélos, voitures, œufs jetés sur fenêtres et façades …), vols, provocations en tout genre, injures, humiliations, harcèlement, menaces de coups et blessures, menaces d'agressions sexuelles, menaces de mort, agressions verbales et physiques … (plaintes déposées)


NB : Attention vos chiens et chats de race les intéressent beaucoup, car revendus cela leur fait de l’argent rapidement.


Voir principe de la « vitre cassée » / police de New York : toute infraction est sanctionnée sur le champ, avec amende et/ou travaux d'intérêts généraux. Il y a donc une chute rapide et durable de la délinquance !


Ces personnes ne veulent pas avoir de limites. Et bien, nous allons leur en mettre :


Nous disons « non » pour protéger notre sécurité, dont celle de nos enfants, notre santé, la sécurité et la valeur de nos biens, ainsi que notre qualité de vie !


Merci de signer notre pétition s’il vous plaît, parce que les citoyens ont des droits, et les bailleurs des obligations. Parce que nous ne sommes pas un cas unique : ce genre de cas explosent en ce moment, des familles, et même des retraités, ayant travaillé toute une vie, se voyant assiégés comme nous, y compris dans le privé !


Merci de nous transmettre vos témoignages, s’il vous plaît. Nous vous proposons de mettre en place une veille active tous ensemble.


Valérie et Alexandre, résidence "Toit et Joie", 78 390 BOIS d'ARCY

206 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option

Vous êtes sûr ? Votre mobilisation est importante pour que les pétitions atteignent la victoire !
Sachez que vous pouvez vous désinscrire dès que vous le souhaitez.

Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
- Actualité(s) de la pétition -
37 commentaires
Elisabeth - Le 19/03/2017 à 12:01:09
bien etre santé
2 0
Isabelle - Le 16/03/2017 à 17:12:54
TOUT EST DIT!!! DES ANNÉES QUE L'ON SUPPORTE DES NUISIBLES AU NOMBRE TOUJOURS GRANDISSANT! NOUS SOMMES EN GRANDE SOUFFRANCE!LES HONNÊTES GENS VONT FINIR PAR SE FAIRE JUSTICE EUX-MÊME ET CE SERA LÉGITIME!!!!!!!!!!
1 1
Chantal - Le 17/03/2017 à 10:27:36
& aussi ces machines infernales qui poussent les feuilles et ont une nuisance sonore infernale
1 0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions sociales Nous disons non aux délinquants du bruit