Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

Dénoncer Le Manque d’Accessibilité de la Cité d'Orthez (64)

Dénoncer Le Manque d’Accessibilité de la Cité d'Orthez (64) Pétition

Dénoncer Le Manque d’Accessibilité de la Cité d'Orthez (64)

470 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Maëva BOURLON
Destinataire(s) :
Monsieur Le Maire d'Orthez
La pétition
Actualité(s)

Lassée par ses difficultés au quotidien à circuler en ville à bord de son fauteuil roulant, Maëva Bourlon lance une pétition pour dénoncer le manque d’accessibilité de la cité. Les premiers signataires sont attendus ce mercredi.
Pour une cité Fébus plus accessible, Maëva Bourlon lance la chasse aux signatures.


Quotidiennement confrontée à des difficultés lorsqu’elle circule avec son fauteuil roulant, cette Landaise d’origine et Orthézienne depuis deux ans a en effet décidé de lancer une pétition pour protester contre le manque d’équipements adaptés en ville. Un document qu’elle prévoit de faire signer uniquement lors de permanences physiques. Deux sont déjà annoncées au Corral Café ce mercredi de 16h30 à 18h45 et au marché samedi 26 janvier de 9h à 12h. Un tour des boutiques et d’autres rendez-vous suivront enfin dans des lieux encore à définir. Aucune date de clôture et d’envoi de la pétition à la ville n’est arrêtée pour l’instant.


Du boulot avec les trottoirs
« Ici, il y a plein d’endroits où on est en difficulté. Cette pétition, c’est pour les personnes en situation de handicap, mais aussi pour les gens avec des poussettes et les personnes âgées », explique celle qui a été convaincue de la nécessité d’agir par son éducatrice du service d’accompagnement à la vie sociale. « Elle m’a dit d’écrire une lettre. Mais j’ai lu un article dans lequel une personne en fauteuil disait avoir écrit à une mairie et n’avoir jamais reçu de réponse. J’ai préféré faire une pétition. »


Entre les rampes absentes, les trottoirs étriqués, cabossés, pentus voire simplement absents, la jeune femme ne manque pas d’arguments. Ni d’exemples. « Je sais bien qu’Orthez est une ville historique, mais ils pourraient faire un effort sur les trottoirs : ils ne sont vraiment pas très larges », constate la pétitionnaire, avant de lister quelques embûches tirées de ses pérégrinations. « Pour aller au centre socioculturel, je suis obligée de passer sur la route. Vers le centre médico-psychologique (NDLR : rue Lapeyrère), il y a une sorte de poteau sur le trottoir. Pour arriver à passer, il faut aller tout doucement », note-t-elle.


Afin de marquer les esprits, Maëva Bourlon a par ailleurs décidé d’étayer sa pétition avec un support plus graphique. « Une personne m’a proposé de me prendre en photo lorsque je suis face à une situation difficile », explique-t-elle, en invitant chacun à reproduire son exemple pour nourrir le dossier. Soit une démarche inspirée par celle menée en 2015 par des résidents de la maison "CordeYa", qui avaient fait appel à une photographe professionnelle afin de monter une exposition détaillant leurs déboires.


Annoncée en fin de semaine dernière sur les réseaux sociaux, la démarche de la jeune femme s’est aussitôt taillée un joli succès. Lundi, elle comptait déjà 47 signatures. Sans parler des encouragements et promesses de paraphes.


47 Signatures dès le Premier Jour

« Je signerai avec grand plaisir. Rien de mieux qu’une mise en situation. Un tour de ville des élus en fauteuil roulant ou en promenant une poussette peut faire prendre conscience de la réalité », réagit une internaute. « Papa a 84 ans. Atteint de Parkinson, il se déplace avec un déambulateur. Depuis que le centre-ville a été refait, les promenades sont un peu plus simples. Maintenant il reste tous les autres quartiers... ce qui me fâche, c’est toutes les voitures qui stationnent sur les trottoirs... Il me semblait que ceux-ci étaient pour les piétons et les rues pour les voitures... je suis partante », abonde une autre. Reste cependant désormais à donner un tour plus concret à ces soutiens virtuels. Par exemple avec une signature et plein de photos !


Orthez, 9e au baromètre 2018 de l’accessibilité dans le 64
Afin d’évaluer les progrès en matière de prise en compte du handicap et d’encourager les communes retardataires à se mobiliser, le collectif Handi 64 réalise chaque année son « Baromètre de l’accessibilité ». Un classement réservé aux 22 communes du département comptant plus de 5000 habitants, dans lequel la cité Fébus a obtenu la 9e place en 2018. Aujourd’hui dans le ventre mou, la ville revient cependant de loin. En 2015, elle était en effet bonne dernière, en raison notamment de l’ampleur des travaux nécessaires pour rendre accessible le vaste et vieillissant parc immobilier municipal. La rénovation du cœur de ville et la création d’une commission municipale d’accessibilité ont depuis permis de grappiller quelques points. Idem avec la rénovation de la mairie, qui a notamment permis de rendre plus faciles les visites dans certains services, tel le service Culture installé en haut d’un escalier à l’époque de la mairie annexe. S’il traduit une tendance, l’importance de ce classement reste toutefois à relativiser : la collecte des informations est en effet basée sur l’envoi de questionnaires à remplir par les mairies et non sur une enquête de terrain.

470 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
- Actualité(s) de la pétition -
88 commentaires
Leboeuf - Le 15/01/2019 à 18:20:54
Courage
0
Jérémy - Le 15/01/2019 à 19:29:54
Je signes cette pétition car il encore honteux de devoir se battre pour amélioration du handicap
0
Martine - Le 15/01/2019 à 19:30:36
Je trouve inadmissible qu'en 2019 les handicapes ne peuvent pas circuler comme tout en chacun
0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs