Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions sociales Pour une baisse des taxes sur le prix du carburant !
Pétition

Pour une baisse des taxes sur le prix du carburant !

Pour une baisse des taxes sur le prix du carburant ! Pétition
5.759 signatures
En moyenne, les pétitions victorieuses dépassent légèrement le palier des 10 000 signatures sur MesOpinons. On y est presque !
Auteur :
Auteur(s) :
Vadim Tutusaus
Destinataire(s) :
Emmanuel Macron (Président de la République)
Bruno Le Maire (Ministre de l'Economie et des Finances)
Jean-Baptiste Djebarri, Valérie Pécresse, Marine Le Pen, Éric Zemmour, Jean-Luc Mélenchon
La pétition
Ce début d'année 2022 est marqué, entre autres, par une hausse sans précédent des prix à la pompe. 

D'accord, le baril de pétrole brut se négocie à des sommes jamais atteintes . 
D'accord, la crise sanitaire, la guerre en Ukraine, le taux de change Euro/Dollars ont un impact sur cette inflation chez nous. 

Pourtant, un chiffre est à pointer du doigt. 
60%

60%, c'est en moyenne le pourcentage des taxes qui viennent s'ajouter au prix du pétrole brut, du raffinage et de la distribution. 

C'est là que le gouvernement pourrait agir en baissant ces taxes, voir les rendre "flottantes" en fonction du prix du baril... Si il le voulait. 

Bruno Lemaire s'y est opposé, évoquant un manque à gagner estimé à 5 milliards d'euros. 

C'est un calcul bien trop simpliste et donc erroné. 

L'argent que vous ne dépenseriez pas dans un carburant hors de prix, le conserveriez-vous jalousement sous un matelas ou iriez-vous le dépenser ailleurs ? 

Ces économies à la pompe, ce sont des achats en plus chez nos commerçants. Des dépenses dans des loisirs, bar, restaurants et autres artisans qui ont d'ailleurs pour beaucoup bien besoin de remonter la pente après 2 années de restrictions sanitaires et donc de manque à gagner.
Bref, vos dépenses, telles qu'elles soient, c'est déjà de la TVA au bénéfice de l'État, mais ce sont également des impôts sur les revenus de ces professionnels, qui profitent également à l'État

Peut être que cela ne compense pas les 5 milliards évoqués par B. Lemaire, mais l'un des leitmotivs de notre président n'est-il pas le "quoi qu'il en coûte" plus que jamais d'actualité depuis quelques années ?

Vous allez dire peut être que ça n'est pas le moment de parler de ça, qu'il y a plus important, en Ukraine...
Et si les économies que vous feriez à la pompe vous permettaient de faire un don en faveur d'un pays en guerre, par exemple?

Les réseaux sociaux sont saturés de publications d'internautes alarmés, dépités par les chiffres ahurissants affichés sur les panneaux des stations de carburant. 
Il est donc évident que nous sommes une très grande majorité à être impactée, surtout en milieu rural, car tributaires de nos véhicules afin de nous rendre sur notre lieu de travail, et ce, malgré l'essor du covoiturage, des véhicules électriques ou hybrides ou autres alternatives. Pire encore pour les professionnels de la route, comme Évelyne, par exemple gérante d'une auto-école, qui expliquait hier sur la page Facebook de sa société qu'elle n'avait pas le choix de retranscrire le prix du carburant sur le tarif de ses prestations.
Je pense également aux infirmières à domicile, aux artisans, taxis, ambulances, aux routiers, compagnies d'autocars etc, dont ces dépenses supplémentaires ont un impact considérable sur leur chiffre d'affaires...

Je lance un pavé dans la marre. Je ne sais pas si cela aura un impact futur mais qui ne tente rien n'a rien et ce n'est malheureusement pas en postant une photo sur des réseaux ou en de lamentant devant sa télé que les choses évolueront. 
Il y a 2 ans et demi , Priscilla Ludowski avait lancé pétition similaire qui avait recueilli presque 1,3 million de soutiens, dans laquelle Emmanuel Macron avait répondu en annonçant certaines mesures en faveur du pouvoir d'achat. (Et de la transition énergétique).
Associée au mouvement des Gilets Jaunes dans ses débuts, il avait été concédé, (entre autres) de geler le prix des carburants pendant 6 mois. 

Je garde donc ce petit espoir (peut être avec naïveté) d'être entendus, dans une période où plusieurs candidats se proposent à être à la tête de la France. 

Et je compte sur vous toutes et tous pour signer et partager cette pétition. 

Vadim ,
40 ans, marié, 2 enfants,
Gérant de société/Artisan à Queudes (51) 
5.759 signatures
Signez avec votre email
En moyenne, les pétitions victorieuses dépassent légèrement le palier des 10 000 signatures sur MesOpinons. On y est presque !
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
107 commentaires
Marie-line - Le 11/03/2022 à 19:13:25
Que l'état baisse leurs salaires cela comblera les augmentations, et les grands sportifs IDEM.
Mais eux ne connaissent pas tout cela.... Que dire, il y a temps de milliardaires sur cette terre et c'est toujours les ouvriers qui trinquent !
C'est une honte on nous manipule.
Les élections arrivent et entre la guerre et l'essence ils vont jouer sur cela pour voter pour eux en donnant des primes, mais les primes ne feront pas arrêter tout cela !
Il y en a marre... l'état se gave sur notre dos !
14 0
Reine - Le 10/03/2022 à 19:02:48
Ras le bol !!
10 0
Le 10/03/2022 à 10:40:14
On ne peut continuer d'alimenter la hausse des taxes .l'état doit trouver une alternative aux restrictions faites contre la Russie.
9 1
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions sociales Pour une baisse des taxes sur le prix du carburant !