Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

L'autorisation du port des cheveux crépus (afro, nattes, tresses) dans nos établissements scolaires et sur les lieux de travail

L'autorisation du port des cheveux crépus (afro, nattes, tresses) dans nos établissements scolaires et sur les lieux de travail Pétition

L'autorisation du port des cheveux crépus (afro, nattes, tresses) dans nos établissements scolaires et sur les lieux de travail

90 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Les élèves et habitants de la Côte-d'Ivoire
Destinataire(s) :
Alassane Ouattara (Président de la République de Côte-d'Ivoire)
La pétition
Monsieur le Président de la République de la Côte-d'Ivoire, 

Chers Ministres,

Membre du gouvernement,

Parents, amis et connaissances,

comme vous le savez, certaines coiffures telles que l'afro, les nattes, les tresses, les dreadlocks ne sont pas autorisées dans les établissements scolaires ivoiriens alors que ce sont des coiffures nobles qui favorisent et mettent en valeur nos cheveux crépus.

Cela est une injustice car les filles ont le droit de laisser pousser leurs cheveux et nous, les garçons, nous sommes obligés de les raser. Le cheveu crépu est un casque qui protège notre crâne des rayons UV du soleil et empêche ainsi la surchauffe du crâne et au même moment notre cerveau de brûler, car je vous le rappelle qu'une insolation à plus de 40°C est nocive voire mortelle pour l'homme.

Donc, en gardant nos cheveux, nous assurons notre santé, car les cheveux (coiffés en afro) agissent comme un brumisateur en retenant l'eau (la sueur) permettant, ainsi, à notre cerveau et notre crâne de se rafraîchir tout en le protégeant des rayons UV du soleil. 

Concernant l'idée que nous nous faisons du cheveu crépu, à savoir que ce n'est pas propre, que certaines coiffures sont pour des bandits, des voyous, nous tenons à dire que cette idée reçue est complètement fausse.

En effet, avant l'arrivée (l'envahissement) des européens sur nos terres et avant qu'ils nous dénigrent, et par la même occasion qu'ils dénigrent nos cheveux, nos cheveux, au temps de nos ancêtres occupaient une place primordiale dans notre vie et chaque coiffure symbolisait quelque chose voire définissait un statut social.

Par exemple, au Rwanda la coiffure Amasunzu était une coiffure réservée aux hommes célibataires. Les dreadlocks étaient une coiffure portée par les Rois dans le Royaume Mandingue mais aussi dans le Royaume Kémet (Égypte ancienne) et les artefacts du Royaume de Koush le démontre clairement. Cette réputation a donc changé avec l'esclavage et cette réputation est que le cheveux crépu est sale et cette réputation est restée et à perdurer pendant plus de 3 siècles.

Et pour l'effacer cela a commencé par les raser. Par ailleurs, le but étant d'effacer notre identité, de nous assouvir et pour empêcher toute révolte car la coiffure symbolisait un statut social donc par la coiffure on pouvait reconnaître un chef d'État à un habitant lambda et pour masquer cette idée reçue, ils l'ont donc associé au fait que le cheveux crépus rasés était une marque de responsabilité et de sérieux.

Nous tenons à vous préciser chers parents et monsieur le Président que LE FAIT DE GARDER NOS CHEVEUX NE VEUT EN AUCUN CAS DIRE QUE NOUS NE SOMMES PAS RESPONSABLES OU QUE NOUS NE TRAVAILLONS PAS, bien au contraire comme le dit un adage que nous connaissons tous :"l'habit ne fait pas le moine". 

Pareil pour les dreadlocks qui sont associés aux drogues et personnes "fainéantes". Cette image a été popularisé, tout comme la coiffure, par le chanteur de Reggae feu Bob Marley. Ces images fumant son joint, jouant au foot ou étant a la plage ont été pour dénigrer cette coiffure malheureusement. J'aimerais attirer le fait qu'il y a une discrimination entre nous, élèves noires du système ivoirien et d'autres étrangers blancs du système ivoirien car ceux-ci ont le droit de laisser pousser leur cheveux naturellement, et pas nous, cette discrimination est aussi vue par rapport aux élèves du système français. Si, eux, ils ont le droit de garder et de laisser pousser leur cheveux alors nous aussi parce que, étant sur le sol ivoirien, ils ne doivent pas bénéficier de différences entre nous et eux et ils doivent se conformer à certaines règles du pays. 

Le fait que nous ne gardons pas nos cheveux et que certains sont renvoyés parce qu'ils les gardent, que ce soit dans les écoles ou dans les bureaux, est de la discrimination.

Et si nous voulons être considérés et respectés par les autres, il faut commencer chez nous en valorisant notre culture et tous ce qui fait partie de notre culture, que ce soit les cheveux les vêtements, la musique pour être véritablement émergents et indépendants. 

En somme, nous voulons, nous souhaitons, nous aimerions, Monsieur le Président, avoir le droit de laisser pousser nos cheveux car cela favorise et met en valeur notre culture et nous-même.

Cher Parent, veuillez nous aider dans notre combat car ceci nous tiens à coeur nous voulons un changement et le changement c'est maintenant. 

Veuillez agréer Monsieur le Président, Ministres, membres du gouvernement de la République de Côte-d'Ivoire et cher parents l'expression de notre profond respect. 

Lien de la vidéo pour comprendre notre combat :  https://youtu.be/RsPozfgQm1k (source: grandeurnoire)
90 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
27 commentaires
Le 28/05/2020 à 14:28:56
C est une belle initiative
0
Yohan - Le 28/05/2020 à 15:24:13
Parceque je veut garder mes cheveux a l'école ahi
0
Marie - Le 28/05/2020 à 15:32:03
On soutient nos frères
0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs