Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Mise à jour de la pétition

Application intégrale et immédiate de la loi handicap

Pétition : Application intégrale et immédiate de la loi handicap Mise à jour de la pétition

Application intégrale et immédiate de la loi handicap

41 signatures
Auteur
Auteur(s) :
Association nationale pour l’Accessibilité des Personnes a Mobilité Réduite

Le 15/11/2019

Bonjour,

Nous vous informons que nous sommes candidat à l'élection du Conseil National Consultatif des Personnes Handicapées pour la mandature 2020/2023. Donc n'hésitez pas, faîtes nous part de vos revendications.

Solidairement et cordialement

A.CORNU

Président Fondateur


Le 24/10/2019

Je bénéficie de l'épicerie sociale au Carrefour des Solidarités à LIMOURS.

Lors du dernier accompagnement le 12 septembre 2019, j'aurais soi disant manqué de respect au chauffeur et aurai menacé avec ma canne une des administrés, voici ma réponse au courrier et au rapport que j'ai reçu du CCAS signé du Maire avec copie à Madame KARNAY Elue au Service Social et à Madame BIANCHI Responsable du Service Social. 

RAPPORT

Objet : Manque de respect, de civisme et d’humanisme, mise en état de stress maximum de la part de Mme Marie-José NDA administrée au même titre que moi et de Monsieur Serge MERCIER pourtant chauffeur au Service Social transportant des personnes démunies et handicapées.

Lors de l’accompagnement à l’épicerie sociale de Limours le 12 septembre et non le 6 septembre 2019 comme vous l’avez écrit, Mme Marie-José NDA et Monsieur Serge MERCIER ont manqué de respect, de civisme et d’humanisme envers les handicapés, et ont mis Monsieur Alain CORNU en état de stress maximum alors que ce monsieur est handicapé porteur d’une cervicarthrose, discopathie et myélopathie dégénératives qui nécessitent normalement ses déplacements en fauteuil roulant et aucun stress qui peut entraîner une paralysie totale et définitive, mais vu que personne ne respecte la Loi Handicap qui exige l’accessibilité partout, il est obligé d’y aller à pied avec sa canne.

En effet, Mme Marie-José NDA à chaque fois se précipite à l’accueil de l’épicerie pour être la première à avoir le premier numéro de passage alors qu’elle sait très bien que les handicapés sont prioritaires dans les files, salles et espaces d’attente. D’ailleurs, elle fait la même chose au Secours Populaire, cette dame arrive, passe devant tout le monde choisie et se sert ses fruits et légumes toute seule se croyant seule au monde alors qu’il y a un bénévole pour servir (je suis bénévole également). Je lui ai donc fait la remarque, elle m’a répondu textuellement : « Vous pourriez me demander pour passer devant moi et je lui ai répondu, je n’ai pas à vous demander puisque vous savez très bien que je suis handicapé donc prioritaire dans les files d’attente portant ma carte bien en vue ». Elle a persisté, je lui ai demandé d’arrêter lui expliquant qu’il me fallait aucun stress vu mes problèmes neurologiques, ce qu’elle sait déjà d’ailleurs, elle a quand même continuée à persister, ce qui m’a mis en colère jusqu’à en avoir des fourmillements dans tout le corps, des vertiges et proche d’un malaise. Donc, à aucun moment elle n’a voulu m’aider comme l’écrit Madame BIANCHI du CCAS mais bien au contraire. J’ai demandé aux autres dames présentes de la calmer mais en vain. Le conducteur de la navette s’en est mêlé et cela a dégénéré. A son sujet, à chaque fois que l’on revenait de l’épicerie, je lui demandais d’éviter les nids de poule afin d’éviter le tassement de mes vertèbres vu ma cervicarthrose, discopathie et myélopathie, il déposait d’abord ces dames. Un jour en revenant, je me suis senti mal, je lui ai demandé de s’arrêter pour demander un verre d’eau, il a pratiquement refusé, il a fallu que j’insiste plusieurs fois pour qu’il se décide enfin de s’arrêter au Centre de Vacances des gens de la RATP au Château de Briis sous Forge. Et après tout cela, vous avez le toupet de me parler d’incivilités, c’est l’hôpital qui se fout de la charité !

Selon la Loi : Tout individu doit assistance aux handicapés et personnes en danger. Effectivement, nous ne devrions pas à avoir à demander de l’aide cela coule de source et de bon sens, mais où sont nos valeurs ? C’est une marque d’incivilité et de non-assistance aux handicapés. De plus, l’’handicap est l’affaire de tous, cela n’arrive pas qu’aux autres.

Si je suis bien connu de votre service comme procédurier comme vous l’écrivez si bien, c’est parce que j’ai et nous avons mes collègues handicapés (12 millions soit 1/5 de la population chiffres INSEE 2019) trop souvent à faire à des gens comme vous, des handiphobes. Il n’y a qu’à voir l’état des voiries, le non-respect de l’Article R417.11 du Code de la Route « Stationnement très gênant », l’inaccessibilité des espaces publics, etc… D’ailleurs, au lieu de solliciter la présence de la police municipale pour le départ du prochain accompagnement le 17 octobre, qu’elle fasse enlevée les véhicules sur les interdictions et les stationnements très gênants pour que l’on puisse circuler sur les trottoirs. Je ne comprends pas que ces personnes ne déposent  pas plainte si elles sont bien dans leurs droits ! Si je fais des incivilités comme vous l’écrivez, vous vous faîtes des discriminations, de l’in humanisme, votre comportement est inacceptable et intolérable. Vous n’avez pas le droit de faire justice vous-même.

Fait pour servir et valoir ce que de droit à La Ville du Bois le 11 octobre 2019

 


Le 05/10/2019

Message à Monsieur MACRON,

Puisque vous teniez temps à faire de votre quinquennat une priorité les handicapés, alors dans ce cas, arrêtez vos promesses et passez à l'action, continuez l'oeuvre de Monsieur Jacques CHIRAC qui lui, a agit !


Le 03/10/2019

Bonjour à toutes et à tous,

Voici la lettre que nous allons encadrer et déposer sur la tombe de notre très regretté Monsieur Jacques CHIRAC.

Monsieur le Président, du fond du cœur MERCI !

De toute notre Histoire, vous êtes le personnage qui s’est le plus préoccupé et occupé des personnes en situation de handicap et en perte d’autonomie.

Pour preuve trois dates emblématiques :

1971 Vous avez 39 ans quand vous créez la « Fondation Jacques Chirac » dont le but est le suivant : accueillir, éduquer, rééduquer,  former, insérer ou réinsérer, accompagner leur vie durant et jusqu’à la mort les personnes handicapées mentales, physiques ou atteintes de polyhandicaps graves. Le slogan de cette fondation est le suivant : "Pour que la différence ne soit plus un handicap."

1975 A 43 ans, vous êtes alors le Premier Ministre du Président Valéry Giscard d’Estain et, avec Simone Veil, votre ministre de la Santé, vous élaborez la PREMIERE loi HANDICAP de toute l’histoire de France (Loi n° 75-534 du 30 juin 1975 d'orientation en faveur des personnes handicapées).

2005 En tant que Président de la République, vous promulguez, le 11 février 2005, la Grande Loi handicap qui restera dans notre Histoire comme étant LA PLUS GRANDE LOI pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées C’est une loi qui a pour ambition de changer le regard de notre société sur le handicap.  Comportant plus de 100 articles et signée par 22 ministres, cette loi affirme la volonté de votre Gouvernement d'introduire un changement institutionnel et culturel majeur.

Avec vous, le handicap a réellement été la « priorité de votre quinquennat ».

Le soir du 2 septembre 2005, vous êtes pour la première fois de votre vie admis en urgence à l'hôpital du Val-de-Grâce à la suite de migraines et troubles de la vision. Les médecins diagnostiquent un Accident Vasculaire Cérébral (AVC). Preuve que Puissants ou Misérables, personne n’est à l’abri. Beaucoup de nos décideurs devraient en prendre de la graine...

Au fil des années, votre santé se dégrade petit à petit jusqu’à vous rendre prisonnier de votre propre corps. 

Qu’on le veuille ou non, à ce jour, «  Jamais un gouvernement n'en a fait autant pour les personnes handicapées ». que vos DEUX gouvernements de 1975 et 2005. JAMAIS AUCUN AUTRE !

Car, depuis 2005, vos successeurs  n’ont cessé de détricoter ce que vous avez patiemment élaboré en plus de 40 ans. Aujourd’hui, nous pouvons affirmer qu’à ce jour :

Vous avez été le premier et le dernier artisan de la société inclusive.

Visionnaire, vous êtes la seule personnalité à avoir « mis le handicap au cœur de votre action », sans « chichi », sans élément de langage, sans communication outrancière mais avec l’empathie, la chaleur humaine qui vous caractérisent, toujours proche des plus fragiles. 

Le 26 septembre 2019, vous nous avez quittés. Vous voici désormais au Paradis des présidents ou vous rejoignez, entre autres, Charles de Gaulle. Vous y serez bien traité, soyez en sûr !

Nous ne vous oublierons jamais !

Monsieur le Président, nous ne saurons jamais assez vous remercier pour TOUT ce que VOUS avez fait pour NOUS.

Aujourd’hui, le monde du handicap et de la perte d’autonomie est orphelin … Pour longtemps, hélas !

                                                           A.CORNU

                                                           Président Fondateur

                                                           de l'APMR

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Le 02/10/2019

Bonjour à toutes et à tous,

Le mercredi 25 septembre 2019 vers 17H00 en revenant de promenade, je suis tombé sur la chaussée avec mon fauteuil roulant à cause d'un trottoir se terminant sans bateau pour en descendre. J'ai donc appelé "Au secours", et ce sont un automobiliste qui passait et les deux frères qui habitent la maison d'en face qui sont venus me relever sinon à cette heure je serais peut-être encore sur la chaussée car d'autres voitures sont passées sans s'arrêter.

On appelle cela de la "Non-assistance à personne en danger" passible de 3 à 5 ans de prison et 75.000 euros d'amende, mais il n'y a plus d'éducation, de respect, de valeurs. Je venais justement d'avoir deux minutes plus tôt une altercation avec un jeune qui était garer sur le trottoir comme beaucoup d'autres devant le stade et qui me reprochait de rouler souvent sur la chaussée.

Je lui fis remarquer que la limitation de vitesse en ville est de 30 km/h, que s'il respectait l'Article R417.11 du Code de la Route "Stationnement très gênant" Contravention de 4ème classe 135 euros d'amende mais pas à verser au Trésor Public mais aux associations d'handicapés, et que si les trottoirs étaient plus larges, sans véhicules garés en travers, sans nids de poule, sans poteaux, sans plots, sans poubelles disposées n'importe comment, nous n'aurions pas besoin de circuler sur les chaussées.

De tous ces faits, je reprends rendez-vous chez le neurochirurgien pour une nouvelle visite et de nouveaux examens puisqu'il m'avait dit qu'au moindre choc, je risquais la paralysie totale. Je fais également contrôler mon fauteuil roulant par le technicien de mon fournisseur car il a subi des chocs et des pièces sont tombées. Tout ceci va engager des frais que la commune, le déparement, la région et l'Etat vont devoir payer.

Entre l'accessibilité aux logements, aux voiries, aux transports, aux espaces publics, aux ERP, aux commerces…, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. J'ai donc vu mon assureur et j'engage une procédure à l'encontre de tous les acteurs concernés (bailleurs pour l'accessibilité aux logements; communes, communautés de communes, départements, régions, Etat pour les voiries et espaces publics; SNCF,RATP, sociétés de bus comme KEOLIS MEYER, réseau PAM pour les transports car je me suis également retourné à plusieurs reprises à cause de conducteurs qui abaissaient mal la rampe ou qui refusaient de me maintenir à l'arrière de mon fauteuil; ERP, commerces, etc...

Donc, si vous rencontrez ou un de vos proches, amis, voisins, etc... le moindre problème d'accessibilité, n'hésitez pas à nous en faire part, l'union fait la force. 

Nous exigeons également un permis de conduire et une assurance pour les trottinettes électriques comme pour nos fauteuils électriques. 

Monsieur Jacques TOUBON Défenseur des Droits est venu me serrer la main lors de l'hommage à Monsieur Jacques CHIRAC dimanche 29 septembre 2019 aux Invalides. Seul Président de la République a avoir fait quelque chose pour nous. Serait-ce un signe ?? Il y en a beaucoup qui devraient prendre exemple !

Le Président Fondateur

A.CORNU

 


Le 09/09/2019

Bonjour à toutes et à tous;

Le jeudi 30 et le vendredi 31 août 2019 se tenait HANDISPORT OPEN 2019 au stade Charlety à PARIS, c'était l'occasion pour nous de distribuer des tracts pour notre manifestation permanente. Un soi disant responsable sécurité qui ne m'a même pas dit bonjour, nous a viré et a refusé notre distribution même devant l'entrée.
C'est inadmissible, où est le RESPECT, LA SOLIDARITE HANDICAP, cet organisme est tout juste bon à faire du fric et des profits sur notre souffrance.

Nous demandons également l'application immédiate et intégrale de l'Article R 417-11 du Code de la Route "Stationnement très gênant" Contravention de 4ème Classe, Amende de 135 euros mais pas à verser au Trésor Public mais immédiatement aux Associations de Personnes à Mobilité Réduite puisque c'est surtout nous qu'ils gênent pour circuler sur les trottoirs. Monsieur MACRON et le gouvernement ne circule pas sur les trottoirs à ce que je sache !!

Le Président Fondateur

A.CORNU

 

 


Le 05/09/2019

Bonjour à toutes et à tous,

Le 20 août 2019 en allant distribuer des tracts pour notre manifestation, j'ai rencontré le nouveau Directeur d'exploitation de la société ALBATRANS à bord du bus 91.05 ligne MASSY/EVRY auquel j'ai fait part des problèmes d'accessibilité, il m'a promis de les résoudre rapidement.

Le vendredi 23 août 2019 en revenant de la MDPH d'EVRY, Il m'a falu prendre le bus 91.04 EVRY/ARPAJON parce que 3 bus successifs 91.05 étaient inaccessibles du fait que les rampes d'accès ou les télécommandes ne fonctionnaient pas ou n'étaient pas à leur place ?

Cela fait 2 ans et demi que je répète sans cesse que les conducteurs vérifient leur matériel avant de démarrer et qu'ils signalent au dépot lorsqu'il y a un problème. Un de ces jours, une roue arrière va nous dépasser et on va partir dans les décors, il en va de la sécurité des clients. Le vendredi 30 août cela a recommencé et le conducteur m'a menacé de me gifler, j'espère qu'il a un bon avocat ! Il en a plus que marre, donc la manifestation pour l'accessibilité aux transports (SNCF, RATP, sociétés de bus, réseau PAM...) que nous avons programmée commencera par la société ALBATRANS.

 

Le Président Fondateur

A.CORNU 


Le 03/08/2019

Bonjour à toutes et à tous,

Le mercredi 31 juillet 2019, je suis tombé sur mon palier du fait que je suis fatigué de monter et descendre les marches de mon immeuble avec la batterie de mon fauteuil roulant à recharger alors que je devrais monter au 3éme étage avec un ascenseur inexistant et que la minuterie de mon palier ne fonctionne pas depuis 2 mois environ.

J'ai demandé par plusieurs courriers à mon bailleur "Les Résidences Yvelines Essonne" de la réparer mais en vain. J'ai donc crié aux secours et déclenché ma téléassistance mobile "Mondial Assistance", ma vosine est sortie de chez elle et Mondial Assistance a alerté les pompiers. Ils ont appelé un médecin qui n'a pas jugé utile de me faire transférer aux urgences alors que je souffrais martyr. J'ai rendez-vous chez mon médecin traitant lundi, je lui demande une ordonnance pour une nouvelle IRM pour voir si ma myélophatie dégénérative ne s'est pas aggravée car mon neurochirurgien m'a dit que le moindre choc pouvait être fatal et que je pouvais être paralysé totalement.

De ces faits, j'ai demandé à Mondial Assistance et au SDIS 91 un rapport d'intervention car je dépose plainte pour handiphobie, non respect des normes PMR conformément à la Loi Handicap, etc... à l'encontre des "Résidences Yvelines Essonne.    

Toujours solidairement

A.CORNU

Président Fondateur


Le 27/07/2019

Bonjour à toutes et à tous,

La demande de la première manifestation programmée pour le mardi 17 septembre de 9H00 à 17H00 devant le siège du bailleur social "Les Résidences Yvelines Essonnes" à VERSAILLES a été adressée au Préfet des Yvelines hier. Nous vous tiendrons informé de la réponse.

Si vous rencontrez ou vos relations, des problèmes d’accessibilité ou autres avec votre bailleur, propriétaire, commune, communauté de communes, Conseil Départemental et Régional, SNCF, RATP, sociétés de bus, PAM, Etablissements Recevant du Public, commerces, etc... n'hésitez pas un seul instant, faîtes nous en part, nous organiserons une manifestation devant leur siège.

 

Toujours solidairement et cordialement

Le Président Fondateur

A.CORNU

Le 22/07/2019

Bonjour à toutes et à tous,

Vendredi 19 juillet 2019, j'ai pris le bus DM 17B de La Ville du Bois jusqu'à la gare RER d'Epinay sur Orge. Ils ont refait récemment l'arrêt de bus mais plutôt que d'en profiter de mettre le trottoir aux nomes PMR, ils l'ont laissés tel que, et le pire, ils ont mis des plots en bois, ce qu'il fait que vous ne pouvez pas descendre du bus en fauteuil roulant. Ils vont être obligé de le refaire ce qui va coûter doublement au contribuable.

En ce qui concerne la gare RER, d'un côté, elle est accessible (rampe d'accès, portillon automatique, ascenseur, etc...), mais de l'autre, ils ont oublié la rampe d'accès, il n'y a que des marches. Même motif, même punition.

Samedi 20 juillet 2019, en allant faire mes courses au Centre Commercial, une femme était entrain de téléphoner sans tenir le volant en passant un dos d'âne assez surélevé. Du coup, les roues avant ont tournées à gauche et elle a failli me renverser puisque je suis obligé de circuler sur la chaussée, les trottoirs n'étant pas assez larges, plein de nids de poule, avec des poteaux électriques et des plots. Les gendarmes qui sortaient d'un immeuble ont bien vu la scène, ils n'ont rien fait, en me doublant je leur est fait signe et leurs fenêtres étant ouvertes, je leur ai demandé de s'arrêter, ils ont continués leur route. J'adresse un courrier au Défenseur des Droits et au Procureur de la République pour non assistance à personne en danger et non respect de la Charte de Déontologie de la Gendarmerie Nationale.

Et c'est comme cela tous les jours, alors continuons le combat. A très bientôt pour de nouveaux évènements !

Solidairement et cordialement

A.CORNU

Le Président Fondateur 


Le 18/07/2019

Bonjour à toutes et à tous, 

Accès Plus Transilien, c'est zéro ! J'ai voulu aller sur la tombe de mes parents à CHAMPAGNE SUR SEINE 77, j'ai donc demandé un accès aux transports au départ de la gare d'ARPAJON, ils voulaient que je prenne le bus 91-04 de la société ALBATRANS dont les rampes électriques ne fonctionnent pratiquement jamais ou que le conducteur n'a pas la télécommande pour la faire fonctionner jusqu'à la gare d'EVRY, que je prenne le RER D jusqu'à la gare de CORBEIL-ESSONNES et que je prenne un Transport Routier Spécialisé (TRS) jusqu'à destination. Ce qui faisait près de 4 heures de trajet alors que le 21 juin, ils m'avait mis un TRS au départ de la gare d'ARPAJON et que j'ai mis 1 heure. Une fois, ils avaient noté mon retour pour le samedi soir au lieu du vendredi soir.

C'est pour cela que je suis en train de programmer des manifestations pour l'accessibilité partout. J'attends que le secrétaire de l'association est signé la demande de manifestation pour l'envoyer au Préfet pour lancer la première qui sera pour les bailleurs sociaux, les propriétaires et les promoteurs pour l'accessibilité aux logements. La deuxième sera pour les mairies, communautés de communes, Conseil Départementaux et Régionaux pour l'accessibilité aux voiries et espaces publics. La troisième sera pour la SNCF, la RATP, les sociétés de bus et PAM pour l'accessibilité aux transports. La quatrième pour l'accessibilité aux Etablissements Recevant du Public et les commerces. La cinquième pour le Secrétariat d'Etat aux Handicapés, les Ministères, Matignon et l'Elysée pour notre pouvoir d'achat.

Nous comptons sur votre présence, l'union fait la force.

Solidairement

Le Président Fondateur

A.CORNU 

41 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
Alain - Le 27/09/2020 à 07:12:44
Nous avons oublié le civisme, l'accessibilité de la scolarisation des enfants (structures adaptées ou au moins des enseignents formés capable de transmettre le savoir-être et faire aux élèves), l'AAH au SMIC ausii bien aux personnes seules que mariées, la simplification des démarches administratives (6 mois à 1 an pour avoir une réponse de demande à la MDPH, etc...). Cette pétition concerne également toutes les PMR et âgées.
0
— 1 réponse de l'auteur
Alain - Le 27/09/2020 à 07:56:20
Cette pétition s'adresse au Président de la République et à tous les Ministres sans exception
0
— 1 réponse de l'auteur
Voir tous les commentaires
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
— 1 réponse de l'auteur