Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Mise à jour de la pétition

Alerte défaillances moteurs Renault-Nissan...

Pétition : Alerte défaillances moteurs Renault-Nissan... Mise à jour de la pétition

Alerte défaillances moteurs Renault-Nissan...

20.978 signatures
Auteur
Auteur(s) :
Casse moteurs 1.2 Renault-Nissan
02/04/2021

Rejets de NOx des moteurs Renault 1.2 TCe et Nissan 1.2 DIG-T

En 2017 le DVSA (Driver and Vehicle Standards Agency, UK) publiait un rapport faisant état d'anomalies dans les rejets de NOx (Oxydes d’Azote) en conditions réelles du moteur équipant le Nissan Qashqai 1.2 DIG-T testé à l’été 2016.

Depuis, ces anomalies ont fait l'objet d'une plainte collective, engagée en juin 2020 par le cabinet Harcus & Parker en Angleterre.

Nous souhaitons porter à l'attention de tous les éléments dont nous disposons et qui nous laissent "perplexes".

Voici l'historique que nous avons pu retracer de ces rejets de NOx, et si les tests sont peu nombreux en fait (3 à notre connaissance), ils peuvent nous donner une certaine lecture tout de même ;

- L'organisme Allemand TUV Nord avait en septembre 2013 eu l'occasion de tester une Renault Megane 3 1.2 TCe 115 et n'avait alors rien trouvé d'anormal.

- En 2015, Renault et Nissan ont modifié la calibration de leurs moteurs suite aux défaillances dont étaient victimes ces derniers en lien avec des consommations d'huile excessives (Renault Actis Solution 10575 et Nissan TB EM 15/05 et 15/05b).

- Cette nouvelle calibration a été appliquée au plus tard en mai 2016 sur les nouveaux véhicules.

- A l'été 2016, puis en janvier 2018, le DVSA et l'organisme indépendant Emissions Analytics ont testé un Nissan Qashqai 1.2 DIG-T avec des rejets plus qu'étonnants, ce que Nissan a confirmé sans s'en expliquer outre mesure (à l’époque ces véhicules n’étaient pas testés en conduite réelle, seulement en banc de test)...

Nous avons demandé au Service de surveillance du marché des véhicules et des moteurs (SSMVM)  Français s'ils pouvaient nous donner plus d'informations sur cette motorisation, et savoir s'ils se contentent des tests d'homologation et des explications des constructeurs ou s'il avaient enquêté ou mené des tests afin de vérifier s'il peut y avoir eu des irrégularités.

Nous avions eu une réponse de leur part en novembre 2019 mais ils ne s'exprimaient pas sur les éventuelles anomalies concernant les rejets de NOx...nous les avons relancés en Mars 2021 à ce sujet.

Notre sentiment est qu'il y a quelque chose qui n'est pas clair et qui ressemble à s'y méprendre à ce qui a mené à l'information judiciaire ouverte en 2017 contre Renault dans le cadre de son "dieselgate"...soupçons largement confirmés depuis par les investigations menées par l'ISAT.

En juillet 2019, sur l'antenne de RMC, le journaliste spécialisé Jean-Luc Moreau dénonçait à son tour des irrégularités ayant mené Renault a désactiver des organes de dépollution afin de tenter de fiabiliser ce moteur...

S’il était avéré que ces rejets de NOx ont été « manipulés », cela poserait de réelles inquiétudes sanitaires pour les possesseurs de ces véhicules !

Le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire se doit désormais de faire toute la lumière sur ces informations et diligenter les enquêtes permettant de lever les doutes nés de ces rapports !

20.978 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
Jaknoray - Le 13/01/2022 à 04:25:24
Bonjour, pour témoigner mon expérience, comme beaucoup d'autres personnes en victimes ,de la scandale motorisation défectueuse Renault Nissan je suis concerné aussi .Par un véhicule conception du moteur défectueux ,surconsommation d'huile après avoir monté au dessus de 2000 tr min bruit étrange au niveau du moteur etc . Donc mon véhicule actuel c'est une Nissan Juke 1.2 DIG-T 115 Année 2015 toutes mes révisions préconisées par le constructeur faites périodiquement chez Nissan . Après plusieurs demande faites par moi même pour une prise en charge par le constructeur chez Nissan, bien sur il sont minimisé le problème et pourtant un problème majeur,et très dangereux pour d'autrui, enfin il sont fini par accepter faire une reprogrammation cartographie du moteur a mes frais bien entendue, a un prix de 111 € la facture à l'appui hors, d'après les témoignages des victimes. Chez Renault Nissan En sachant gravité de problème il y aurait une note interne qui dit que si nécessaire faire une reprogrammation et minimisé la chose .
0
— 1 réponse de l'auteur
Neo - Le 04/04/2021 à 15:53:16
Combien de temps qu'on va laisser ses affaires non jugés et laissé encore des responsables irresponsables qui cachent des choses ?? L'Etat en ne faisant rien devient complice lui aussi à protéger les gros poissons comme Renault qui se croit tout permis comme ce volkswagen et que l'état allemand lui aussi protège !! UN SCANDALE INACCEPTABLE pour la population, la nature pollué et enfin les clients lésés que tout ce petit monde s'en fiche royalement !!
0
— 1 réponse de l'auteur
Voir tous les commentaires
Commentaires
Valider
Votre commentaire a bien été enregistré
— 1 réponse de l'auteur
- Autre(s) Actualité(s) de la pétition -
Voir plus d'actualités