Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires COVID-19 Lancer une pétition
Pétition

Aidez-moi à obtenir un AVS à l’université

Pétition : Aidez-moi à obtenir un AVS à l’université Pétition

Aidez-moi à obtenir un AVS à l’université

Victoire de la pétition
20.871 signatures
Auteur(s) :
Tangi Meston
Destinataire(s) :
Brigitte Macron, Première dame de France et de Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale, de Frédérique Vida et de Sophie Cluzel
Victoire
La pétition
Mises à jour

Bonjour à tous,

Après trois mois d'efforts et de négociations avec les différents services du département d'Ille-et-Vilaine, et après un changement d'établissement, j'ai réussi à obtenir mon auxiliaire de vie à l'université mais le fonctionnement est un peu différent.

L'auxiliaire de vie n'est pas recruté par le rectorat d'Ille-et-Vilaine, comme c'est le cas jusqu'au lycée, mais par une association prestataire, elle-même rémunérée par le conseil général vient son service de paiement des prestations de compensation du handicap (PCH). Mon auxiliaire et moi formons un excellent binôme, sans elle je ne sais pas ce que je deviendrais aujourd'hui.

Merci du fond du cœur à toutes et tous pour votre soutien et vos messages qui me vont droit au cœur. Malheureusement, même si le problème est réglé pour moi, il ne l'est pas pour les autres familles qui sont, elles aussi, dans l'impasse face aux difficultés de l'administration.

Je compte vraiment faire changer la loi sur les aidants à l'université, C'est la prochaine étape, l'affaire est donc encore à suivre.

Merci à tous pour votre soutien et à bientôt,

Bonjour,

Je m’appelle Tangi, j’ai 20 ans et je suis étudiant en première année de licence de lettres modernes et de communication à Rennes.
Voici mon histoire :

Né grand prématuré à 31 semaines et cinq jours, j’ai été pris en charge très rapidement dans un service de néonatalogie. Après une échographie de mon crâne, les médecins ont diagnostiqué une leucomalacie péri-ventriculaire, autrement dit une lésion de la matière blanche, si étendue que le pronostic médical était extrêmement défavorable, associant troubles moteurs, sensoriels et cognitifs. Mes parents ne pensaient même pas que je puisse être un jour capable de lire.

Et pourtant, j’ai fait tout mon parcours dans des établissements classiques de la maternelle à la terminale, non sans difficultés et j’ai obtenu mon bac littéraire avec la mention bien.
Suite à cette réussite, une journaliste de Ouest France m’a consacré l’article que voici: Lire ici

Cet article a été relayé par de nombreuses associations de famille d’enfants autistes. Et grâce à ce papier, Mouloud Achour, l’animateur de l’émission Le Gros Journal sur Canal+, m’a consacré une émission (qui a d’ailleurs été tournée devant l’Agence France Presse) parce que mon rêve le plus fou est de devenir journaliste.




Son équipe m’a proposé de réaliser le reportage que voici sur l’accessibilité de la ville de Paris.
Voir le reportage

Pour réaliser ce rêve, j’avais trouvé des conditions d’études optimales : une université chaleureuse, accueillante et très bien équipée, un directeur et une équipe pédagogique à l’écoute de mes difficultés.

Malheureusement, il me manque l’élément le plus important : l’auxiliaire de vie scolaire, ou AVS. C’est une aide humaine qui m’est aujourd’hui indispensable. En effet, malgré mes bons résultats, je ne suis pas autonome pour aller aux toilettes ou pour porter mon plateau repas.
Cette aide qui est mise en place de façon quasi automatique du CP jusqu’au lycée disparaît du jour au lendemain dès qu’un élève handicapé souhaite postuler dans un établissement d’enseignement supérieur.
Aujourd’hui, je suis obligé de demander à des étudiants de réaliser ces tâches, mais je sais très bien que ce n’est pas leur rôle et que cela représente un investissement trop lourd pour eux.

Pour les devoirs surveillés et les épreuves d’examen, je suis obligé d’avoir recours à une société de services à la personne à ma charge sans aucune aide financière.

C’est pour cela que j’ai décidé de lancer aujourd’hui cette pétition pour alerter les pouvoirs publics sur l’urgence de cette situation. Je sais bien que je ne suis pas le seul dans ce cas et que je ne pourrai pas faire bouger les choses moi-même.
Je compte beaucoup sur vous pour que cette pétition circule et pour que les mentalités changent.

Aujourd’hui, je suis totalement démuni face à une administration qui botte en touche et qui refuse systématiquement toutes mes demandes d’aide. L’aide humaine est indispensable dans la vie de n’importe quel élève ou étudiant en situation de handicap: c’est un droit.
Comptant sur votre soutien,

Cordialement,
Tangi

Le 26/02/2018 :

Bonjour à tous,

Après trois mois d'efforts et de négociations avec les différents services du département d'Ille-et-Vilaine, et après un changement d'établissement, j'ai réussi à obtenir mon auxiliaire de vie à l'université mais le fonctionnement est un peu différent.

L'auxiliaire de vie n'est pas recruté par le rectorat d'Ille-et-Vilaine, comme c'est le cas jusqu'au lycée, mais par une association prestataire, elle-même rémunérée par le conseil général vient son service de paiement des prestations de compensation du handicap (PCH). Mon auxiliaire et moi formons un excellent binôme, sans elle je ne sais pas ce que je deviendrais aujourd'hui. 

Merci du fond du cœur à toutes et tous pour votre soutien et vos messages qui me vont droit au cœur. Malheureusement, même si le problème est réglé pour moi, il ne l'est pas pour les autres familles qui sont, elles aussi, dans l'impasse face aux difficultés de l'administration.

Je compte vraiment faire changer la loi sur les aidants à l'université, C'est la prochaine étape, l'affaire est donc encore à suivre.

Merci à tous pour votre soutien et à bientôt,

Victoire de la pétition
20.871 signatures
2.245 commentaires
Le 11/02/2018 à 17:05:25
Parce qu'il est anormal qu'un garçon intelligent et volontaire n'est pas le droit de faire ses études dans de bonnes conditions. La ville, les services et l'éducation doit être accessible à tous et tout le temps. C'est ça la civilisation.
18
Lucile - Le 24/02/2018 à 21:09:53
Je suis enseignante et je suis sensible à cette ténacité et ctte volonté qui mérite d'être récompensée
14
Estelle - Le 16/01/2018 à 18:34:34
Etudiante en orthophonie je suis grandement sensibilisée à cette cause et à l'importance cruciale de l'accompagnement des jeunes en situation de handicap. Il est temps que l'état prenne ses responsabilités pour leur permettre de suivre les etudes qu'ils souhaitent embrasser.
9
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs