Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions sociales POUR L’ACCUEIL INDIVIDUEL DES AMATEURS MAJEURS DANS LES ETABLISSEMENTS D'ENSEIGNEMENTS ARTISTIQUES
Pétition

POUR L’ACCUEIL INDIVIDUEL DES AMATEURS MAJEURS DANS LES ETABLISSEMENTS D'ENSEIGNEMENTS ARTISTIQUES

POUR L’ACCUEIL INDIVIDUEL DES AMATEURS MAJEURS DANS LES ETABLISSEMENTS D'ENSEIGNEMENTS ARTISTIQUES Pétition
13.194 signatures
Auteur
Auteur(s) :
Melody Rosdahl
Destinataire(s) :
Monsieur le Président de la République, Emmanuel MACRON, Monsieur le Premier Ministre, Jean CASTEX, Madame la Ministre de la Culture, Roselyne BACHELOT
La pétition
Actualité(s)

Fait le 14/03/2021

Au nom d’apprenants en souffrance, de professeurs révoltés et inquiets, de structures en danger

# UNE SITUATION INCOMPRÉHENSIBLE # 

Depuis le 1er novembre 2020, et ce malgré la mise en place dès le mois de juin 2020 d’un protocole sanitaire strict* dans les établissements d’enseignements artistiques en France (conservatoires, écoles de musique, centres associatifs artistiques…), une consigne persiste dans les décrets interdisant aux élèves amateurs majeurs de reprendre leurs cours individuels en présentiel.


#  DES CONSÉQUENCES SOCIÉTALES & ECONOMIQUES MULTIPLES # 

Avec le recul des mois qui ont passés, nous observons une multitude de conséquences, parfois irréversibles, tant pour les apprenants, les enseignants, que pour les structures associatives notamment.


Pour les élèves :
- apprentissage partiel, certains aspects ne pouvant être enseignés à distance
- sentiment d’incohérence de la décision de l'Etat de ne pas rouvrir les cours individuels dans ces établissements à tous
- frustration persistante, incompréhension, sentiment fort d’injustice
- perte de motivation 
- échec dans leurs parcours professionnalisants
- abandon des apprentissages  

Pour les professeurs :
- enseignement dégradé
- incompréhension
- fatigue nerveuse due aux cours en visio-conférence et leurs inconvénients techniques
- perte d’élèves avec impact économique (mise au chômage partiel)

Pour les établissements privés (type associatif) :
- gestion de chômages partiels avec risque de licenciements des professeurs perdant leurs élèves 
- perte d’adhérents
- impact sur la pérennité de chaque structure


#  POURQUOI SIGNER CETTE PÉTITION ? # 

Parce que des emplois et la survie des établissements associatifs sont en danger ! 

Parce que maintenir une pratique artistique, même individuelle, que l’on soit en professionnalisation ou en amateur, est hautement salutaire, qui plus est en cette période pesante.  


C’est pourquoi, NOUS DEMANDONS AU GOUVERNEMENT, pour le bien des apprenants, des professeurs, des structures, et de manière générale de la société, A CE QUE : 



  1. l’autorisation donnée aux élèves mineurs par l’article 35 alinéa 6 du décret du 14 décembre 2020, soit élargie à minima aux cours individuels suivis par les adultes amateurs des établissements d’enseignements artistiques dans le respect d’un protocole sanitaire strict* ;


  2. les collectivités garantissent l’ouverture des établissements privés utilisant les salles municipales pour que les cours des apprenants ayant une activité professionnelle en journée puissent s’y dérouler en soirée ;


  3. les apprenants majeurs des établissements d’enseignements artistiques soient autorisés à se déplacer munis d’une attestation de déplacement dérogatoire au couvre-feu, en cochant la case 1 du formulaire pour se rendre dans ces établissements.

 


*** GARDONS UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE & CÉRÉBRALE QUI NOUS PERMETTE DE FAIRE FACE A LA SITUATION ACTUELLE 
                                                                                        
*** POURSUIVONS NOTRE PROFESSIONNALISATION ET NOTRE ÉPANOUISSEMENT COMME DE DROIT ET DANS LE RESPECT DU PROTOCOLE SANITAIRE 
 
 
MERCI POUR VOTRE SOUTIEN & QUE CET APPEL SOIT ENTENDU !




* Protocole sanitaire :

port du masque, sens unique de circulation, gel dans toutes les salles et à l'entrée des bâtiments, jauge dans chaque salle, limitation stricte du brassage dans les couloirs, condamnation des espaces de repos (chaises, canapés), distance de minimum 2 m. entre le professeur et l'élève, pose de plexiglas dans les salles pour séparer les pratiquants de manière individuelle, aération pendant et/ou après chaque cours, désinfection des instruments sur place, pupitres et chaises après chaque usage.

13.194 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option

Vous êtes sûr ? Votre mobilisation est importante pour que les pétitions atteignent la victoire !
Sachez que vous pouvez vous désinscrire dès que vous le souhaitez.

Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
- Actualité(s) de la pétition -
1.062 commentaires
Gilles - Le 17/03/2021 à 11:56:36
La destruction des emplois intermittents par le gouvernement révèle une prise de position discriminatoire envers l'enseignement artistique pour des raisons disproportionnées qui servent de tremplin au gouvernement pour augmenter ses restrictions injustifiées. cette gestion sanitaire ne s'appuie pas sur des faits réels et cache des intentions étrangères au virus. Comme les salles de sport, il n'y a plus de possibilité de confirmer ses acquis et le ministère de la culture n'est pas à la hauteur des enjeux économiques et sociaux dégradés par cette main mise de l'Etat sur la culture. A force d'interdire les activités du monde de la culture, l'Etat commet des erreurs significatives d'un mauvais plan gestionnaire et met tout sur le compte de la crise virale pour s'attaquer aux libertés individuelles pour mieux régner. Cette crise qui perdure a un effet contraire aux objectifs souhaités et renforce le pouvoir de l'Etat pour augmenter ses restrictions sans apporter de visualité sur ses actions. Cette situation a assez duré dans le temps et d'autres solutions existent pour rouvrir tous les secteurs accueillant du public et l'Etat s'y oppose car il a peur des manifestations incontrôlables qui peuvent survenir et se met à l'abri des opposants éventuels. Après la campagne de vaccination manquée, le peuple se réveille et accuse le gouvernement de profiter de la crise pour faire passer ses réformes personnelles. Les politiciens veulent garder la maitrise de cette situation pour conserver leur fonction au détriment des acteurs de la culture et du tourisme, des métiers de bouche, hôtellerie, débits de boissons, salles de sports etc. en les privant de revenus et d'activités essentielles. Il faut rouvrir progressivement tous ces lieux fermés sans raisons apparentes et redorer le blason de la France et mettre fin à cette "mascarade gouvernementale" !!!! Les gestes barrières omniprésents justifient la réouverture des lieux publics et l'Etat ne peut s'y opposer autoritairement sans déclencher un tollé médiatique !!!!
8 0
Le 17/03/2021 à 09:31:59
Pour les jeunes professeurs qui se démènent, s adaptent, trouvent des solutions pour que les élèves continuent à avancer. A garder la motivation des uns et des autres.
6 0
Annie - Le 17/03/2021 à 11:40:10
Soutien à part entière à toutes ces associations par des professeurs , professeures diplômés pour maintenir tous ces cours amateurs pour l’equilibre mental , physique , sauver des emplois .donnons leurs places pour l’enseIgnement , ne privons pas tous ces enfants de cet épanouissement . La pratique de la danse classique jazz , doit être maintenue coûte que coûte pour tous ces professeurs , professeures qui enseignent leurs passions avant tout , cents comme si ont leurs arrachent leurs cœurs , cet envie de donner du baume , de l’espoir , il est temps avec les beaux jours de réouvrir toutes ces écoles de danse amateurs pour reculer la maladie mentale surtout pour les enfants .
5 0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions sociales POUR L’ACCUEIL INDIVIDUEL DES AMATEURS MAJEURS DANS LES ETABLISSEMENTS D'ENSEIGNEMENTS ARTISTIQUES