Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

TOUCHE PAS A MON INFIRMIÈRE DE L'ÉDUCATION NATIONALE !

Pétition : TOUCHE PAS A MON INFIRMIÈRE DE L'ÉDUCATION NATIONALE ! Pétition

TOUCHE PAS A MON INFIRMIÈRE DE L'ÉDUCATION NATIONALE !

44.062 signatures
Pétition soutenue par un Super contributeur
Auteur :
Auteur(s) :
INFIRMIÈRES EN COLERE !
Destinataire(s) :
SNICS-FSU
La pétition
SI VOUS ETES :

Collégien.nes,
Lycéen.nes,
Étudiant.es,
Professionnel.les,

SOUTENEZ NOUS EN SIGNANT CETTE PETITION, 

A MAINTENIR POUR NOS JEUNES, 
POUR LEUR SANTÉ AU QUOTIDIEN,


DES CONSULTATIONS INFIRMIERES
(DIPLOMEE D ETAT, SOUMISE AU SECRET MEDICAL ET PROFESSIONNEL),

GRATUITEMENT, 
EN LIBRE ACCES AU SEIN DES ETABLISSEMENTS.

GRANDE MOBILISATION LE 26 janvier 2021 !

VENEZ NOMBREUX !

www.snics.org



Communiqué de presse SNICS-FSU du 17/12/2020,

Décentralisation de la santé à l’Ecole, pour le SNICS FSU, c’est toujours NON !

Le SNICS FSU s’oppose au projet de loi 4D et plus particulièrement à l’annonce de décentralisation de 
la santé en milieu scolaire de l’Education nationale vers les collectivités territoriales faite par la Ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, sans dialogue social ni concertations.

Ce transfert de compétences ne permettra pas d’accroître la performance de la santé scolaire grâce à un pilotage départemental et nuirait gravement à l’objectif ambitieux posé par la loi pour une École de la confiance : celui de la réussite scolaire de tous-tes les élèves.

Dans l’entretien au journal « les Echos », la Ministre justifie ce projet en s’appuyant sur les compétences 
des collectivités territoriales en matière de santé et adhère à l’objectif de guichet unique en matière de 
santé en direction des jeunes. 

Cette orientation va à l’encontre des politiques menées depuis plus de 40 ans qui n’ont eu de cesse de renforcer et de réaffirmer l’importance et l’impérieuse nécessité d’accroitre la responsabilité du Ministre de l’Education nationale en matière de promotion de la santé, et par là même l’adhésion et la participation de l’ensemble de la communauté éducative au premier rang de laquelle se trouvent les familles. 

Ce projet ne rencontre pas l’adhésion des infirmier.es de l’Education nationale qui sont attaché.es au cadre ministériel et au caractère national de la santé à l’Ecole car ce cadre donne l’assurance d’une équité territoriale, et surtout répond aux besoins des élèves et de l’ensemble de la communauté éducative, traduits par 18 millions de consultations infirmières réalisées chaque année à leur demande.

Parce que la santé des élèves est un des déterminants majeurs de la réussite scolaire, la politique éducative sociale et de santé en faveur des élèves doit rester une mission de l’Ecole, colonne vertébrale de la République. 

Le SNICS-FSU refuse un scénario de décentralisation de la santé à l’Ecole qui s’entendrait sur la totalité du champ, médecins et infirmier.es y compris dans les établissements scolaires. 

Les infirmier.es de l’Education nationale doivent continuer à exercer au sein des établissements scolaires au service des élèves et de leur réussite, sous la responsabilité et la gouvernance du Ministère de l’Education nationale et non sous celle des départements.

Si leur rôle dans le cadre de la protection 
maternelle et infantile a toute sa pertinence, l’étendre à l’Ecole n’est pas « la suite logique » 
contrairement à ce que prétend la Ministre. 

La santé à l’Ecole doit rester l’affaire de toute la communauté éducative, au service de la réussite 
scolaire.

www.snics.org
44.062 signatures
Signez avec votre email
Pétition soutenue par un Super contributeur
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
5.115 commentaires
Eric - Le 23/12/2020 à 12:09:04
C'est inadmissible, les infirmières scolaires ont toujours été présentes dans le milieu scolaire, et la encore des nazes qui font du zèle, les infirmières sont en première ligne pour être à l'écoute des enfants si il y a un moindre problème, et aussi en cas de problème au sein de l'école, elles sont les premières à intervenir en attendant les secours, les retirer c'est une grave erreur monumental
13
Marc - Le 23/12/2020 à 11:12:58
Et ce sont des gens bourré de diplômes qui casse tout en france,quant allons nous les arrêter.
11
Le 23/12/2020 à 12:20:12
Parcequ'il faut être proche de la jeunesse surtout dans le contexte actuel
10
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs