Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

Suppression de l'obligation du port du masque ailleurs que dans les hôpitaux et les transports en commun

Pétition : Suppression de l'obligation du port du masque ailleurs que dans les hôpitaux et les transports en commun Pétition

Suppression de l'obligation du port du masque ailleurs que dans les hôpitaux et les transports en commun

339 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
John Peters
Destinataire(s) :
Jean Castex (Premier Ministre )
La pétition
Actualité(s)
À cette étape de l'épidémie, le problème n'est plus le virus, mais la PEUR.
Comme l'effet placebo peut guérir, l'effet nocebo peut rendre malade.
Il y a aujourd'hui plus d'inconvénients que d'avantages au port du masque.

Vous faites peut-être parti des personnes qui croient que le port du masque est une bonne chose (parce qu’on vous l’a dit !!), comme le fait de boire trois verres de lait de vache par jour ou de se faire vacciner. Il est temps de se poser les bonnes questions.....


D’abord parce que l'efficacité du masque fait débat. Les études favorables à son utilisation ne sont pas forcément objectives. D’autres études mettent en cause son efficacité et pointent parfois son côté « nid à microbes » ou les dégâts écologiques provoqués par les masques jetables.


Coronavirus : et si les masques faisaient plus de mal que de bien ?


Coronavirus. Une inquiétante étude sur l’efficacité des masques chirurgicaux et en coton


C’est l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) qui a affirmé  « Il n'existe aucune preuve que le port d'un masque par des personnes en bonne santé puisse empêcher d'être infecté par des virus respiratoires »


Si les avantages sont incertains, quels en sont les inconvénients ?


1. Le masque est anxiogène. Or, la peur et le stress sont désastreux pour le système immunitaire.


2. On le sait, notre corps a besoin d'oxygène pour alimenter les mitochondries de nos cellules. Le masque présente donc la double peine – on limite son apport en oxygène et on respire son propre CO2.


3. Le message du masque est de dire « J’ai peur de vous, je me méfie de vous, vous représentez un danger pour moi ». Non, le danger ne vient pas de l’extérieur mais de l’intérieur et il existe de nombreux moyens simples de renforcer son immunité. Vous connaissez certainement la fameuse phrase de Pasteur sur son lit de mort parlant de son contemporain Antoine Béchamp : « Béchamp avait raison, le microbe n’est rien, le terrain est tout ».


4. On est de plus en plus nombreux à constater qu’à chaque crise, terroriste, sanitaire ou écologique, les autorités profitent de la sidération du peuple pour mettre en place des lois liberticides. Elles mènent une campagne de peur et une fois la terreur installée, c'est le peuple lui-même qui finit par les réclamer. 


Il est légitime de penser que la litanie du nombre de morts, l’obligation de porter le masque en fin d’épidémie, l’interdiction aux médecins de soigner librement, ne seraient que les premiers pas pour faire accepter la vaccination obligatoire. Il faut savoir que le seul vaccin développé depuis 20 ans est le vaccin contre la dengue. 10 ans de recherches puis un vaccin lâché dans le monde. En Afrique et aux Philippines c'est une catastrophe sanitaire. Le vaccin est retiré du marché et l’usine a dû arrêter la production. Alors que penser d’un vaccin produit à la va-vite en 1 , 3 ou 5 ans ? 

Alors, certains diront, « Mais il faut penser aux autres » !


Justement.


Il faut penser aux autres.


En portant un masque (inefficace?), en participant à la psychose générale, est-ce qu'on pense vraiment aux autres ?


Ne serait-il pas préférable, en laissant la liberté de ne pas porter le masque, de donner un message d’espoir, partager les sourires pour combattre la morosité, dire que la peur n’a pas droit de cité, proclamer que la vie est plus forte que tout? Même si cette pétition n'aboutit pas, votre signature sera utile pour encourager les autres à s'interroger.


Terminons par la belle phrase qui sert de titre au dernier livre de Michel Houellebecq :


« LA VIE L’EMPORTE SUR LA PEUR »

339 signatures
Signez avec votre email
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
- Actualité(s) de la pétition -
117 commentaires
Brigitte - Le 15/07/2020 à 18:09:28
CETTE PETITION EST MORTIFERE ET INCONSCIENTE.. LE MASQUE EST LA SEULE CHOSE QUI PEUT NOUS EVITER LE CORONA.. NE PAS LE PORTER, C'EST RISQUE SE CONTAMINER MAIS AUSSI CONTAMINER SA FAMILLE ET LES AUTRES.. NOUS NE SOMMES PAS DANS LIBERTE OU PAS LIBERTE. NOUS SOMMES DANS ETRE SENSES OU NE PAS L'ETRE
9
Anne-marie - Le 19/07/2020 à 00:07:49
OUI !!! D'accord à 1000% ! Si cette pétition n'existait pas, je l'aurais créée. OUI, le masque est un nid à microbes. Chez les personnes sensibles aux poussières dont je fais partie, il provoque et entretient des rhinites allergiques. Oui, il peut être suffocant jusqu'au malaise, particulièrement quand il fait chaud. Pour les porteurs de lunettes dont je fais aussi partie, il est carrément dangereux. Oui, il est anxiogène, autant pour ceux qui le portent que pour ceux qui le voient sur le visage d'autrui.
Oui, c'est un polluant supplémentaire qui risque fort de dépasser les sacs en plastique. Gretta ne va pas être contente!
Seul cas où il est drôle, c'est quand le modèle dit "grand public" est porté à l'envers par des "personnalités", pointe des plis vers le haut, creux vers le bas. Sibeth avait raison, porter un masque demande des compétences techniques visiblement pas à la portée de tout le monde. Oui, le rendre obligatoire est un pas de plus dans la dictature qui se propage plus vite que n'importe quel virus. Est-ce pour nous habituer bientôt au port du "voile" (prononcer "bâche")?
Par quel miracle ce qui était déclaré inutile, inefficace voire dangereux il y a trois mois, devient obligatoire? D'ailleurs, on n'ose même pas nous dire de porter un masque pour nous protéger nous-mêmes, mais pour protéger autrui. Par dessus la sinistrose, une dose de moraline et de culpabilisation. Comme je n'ai pas l'habitude de cracher au visage des gens que je croise,
JE NE LE PORTERAI EN AUCUNE CIRCONSTANCE, PAS PLUS QUE JE NE ME FERAI VACCINER, dans l'hypothèse où un vaccin serait trouvé. Pour un virus à ARN, heureusement, ce n'est pas gagné.
Vouloir se protéger de tout quand on n'est pas déjà atteint pas une grave pathologie ou simplement fragilisé par l'âge, c'est affaiblir ses défenses immunitaires et risquer d'attraper tout ce qui traîne.
Les conséquences psychologiques de cette épidémie seront sans aucun doute bien pires que le virus lui-même.
7
Philippe - Le 16/07/2020 à 18:47:46
Cette décision est prise pour contraindre le peuple encore une fois et aussi et surtout écouler les masques qui ont été commandés beaucoup trop tard. De plus il est consternant d'entendre dire que ce dispositif serait mis en place pour nous protéger alors que c'est tout le contraire, respirer son gaz carbonique à longueur de temps serait plutôt mortifère qu'autre chose.
3
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs