Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

NON au silence d'État sur la Maladie de Lyme !

NON au silence d'État sur la Maladie de Lyme ! Pétition

NON au silence d'État sur la Maladie de Lyme !

24.748 signatures
Auteur :
Auteur(s) :
Rodolphe Bacquet
La pétition

Une nouvelle crise sanitaire s’annonce...


...mais l’Etat français ne fait RIEN !!


La Maladie de Lyme ou “borréliose de Lyme” explose dans notre pays.


Plus de 50 000 cas ont été diagnostiqués l’an dernier. [1]


2021 s’annonce comme une année record en nombre de contaminations, pour 4 raisons :



  • Les tiques ont survécu à l'hiver doux ;
  • Lorsque les températures augmentent de 2°C, ce qui fut le cas en 2020-21, le nombre de cas de maladie de Lyme augmente de 20% environ ; [2]
  • Le ralentissement de l’activité industrielle à cause du Covid a augmenté le nombre de nids à tiques ;
  • Cet été, avec la fin du confinement, les personnes vont passer beaucoup plus de temps dehors, dans les jardins et forêts, hauts lieux de contamination.

Le mois dernier, Richard Ostfeld, un des plus grands spécialistes américains de la maladie de Lyme, a déclaré l’alerte rouge face à un triplement possible des infections cette année. [3] 


Allons-nous rester sans rien faire ?


La maladie de Lyme c’est “une horreur”, racontent les victimes. Cela contamine le cerveau, les articulations, le cœur, le système immunitaire… Être infecté par Lyme c’est subir [4] :



  • une fatigue chronique accablante
  • des troubles articulaires et/ou musculaires “sans raison”, parfois à longueur d’année
  • des maux de tête, de la fièvre, des nausées
  • des trous de mémoire, un brouillard mental
  • une perte d’ouïe ou une hypersensibilité au bruit
  • des troubles psychiatriques, de la dépression, une atteinte des nerfs

Le gouvernement américain a réagi rapidement en augmentant de 65% le budget consacré à la lutte contre cette maladie. [5]


Même chose au Canada, la Ministre de la Santé a octroyé 4 millions de dollars depuis 2017 pour la recherche sur la Maladie de Lyme. [6]


Par contre, en France... RIEN !


Aucun BUDGET, aucune CAMPAGNE D’URGENCE pour alerter les populations ! [7]


La priorité donnée au Covid ne justifie pas tout !


NOUS EXIGEONS LA FIN DE L’INACTION DE L’ETAT FACE À LA MALADIE DE LYME !


Monsieur le Ministre de la Santé, il vous appartient de : 



  • mettre en place de larges campagnes de communication à la télévision, à la radio, sur Internet, dans les journaux pour informer des dangers de cette maladie et enseigner les bons gestes pour se protéger. L’éducation de la population est la clé pour combattre l’épidémie.
  • prévoir d’ici fin mai 2021 la distribution de masse, à moindre coût, de produits répulsifs anti-tiques dans toutes les pharmacies de France. Et de s’appuyer sur des études sérieuses, comme celles du laboratoire de recherche Insect Services, pour choisir les répulsifs les plus fiables. [8]
  • de s’aligner avec les gouvernements américains et canadiens en débloquant un budget conséquent pour la création d’un réseau de recherche sur la borréliose de Lyme. Il y a urgence à acquérir de nouvelles connaissances et améliorer son diagnostic et son traitement.
  • de demander aux gens de protéger leurs enfants, y compris dans leurs propres jardins : 30 à 40% des piqûres de tiques ont désormais lieu dans les jardins ou aux alentours des logements
    [9]
  • de créer un site Internet destiné à éduquer les pharmaciens et médecins pour qu’ils puissent être des ambassadeurs de la prévention.

Des moyens de dépistage et de traitement efficaces existent !


La France est en queue de peloton dans le dépistage de la Maladie de Lyme. 


Si vous pensez être infecté, on vous prescrira au mieux un test de dépistage ELISA.


Or ce test ne détecte pas plus de 50% des malades : si le test est positif vous avez bien été infecté, mais s’il est négatif vous ne pouvez rien conclure…! [10]


De plus, ce test ELISA recherche seulement la présence d’anticorps, Vous ne pouvez pas savoir si la maladie est active ou non. [11]


Face au manque de fiabilité, les États-Unis ont abandonné cette technique de dépistage en 2017. [12]


Mais chez nous… l’Etat ne propose rien d’autre. Alors que des dépistages plus précis existent bel et bien.


Au Luxembourg et en Allemagne, on utilise notamment le test Elispot : il permet justement de savoir si le patient est infecté par une forme active de la maladie. [13]


Pour le traitement de la maladie, ce n’est pas mieux : l’association France Lyme estime que 300 000 personnes infectées par Lyme ne savent toujours pas, aujourd’hui, comment se soigner. [14]



  • Les médecins sont complètement dépassés, et préfèrent administrer des antidouleurs ou des anti-dépresseurs, inutiles pour traiter le problème en profondeur.
  • Les malades sont rejetés du système de santé, accusés d’être dépressifs, d’inventer leurs symptômes… certains sont même envoyés en psychiatrie !

Yannick, 12 ans, s’est fait mordre par une tique alors qu’il était en vacances avec ses parents. Pendant 11 mois il a vécu l’enfer, hospitalisé 5 fois, passant de 45 à 29 kilos, et finissant quasi tétraplégique. [15]


Laura, elle, aura dû attendre  6 ans et plus de 70 médecins pour être diagnostiquée. [16]


Ces cas dramatiques ne sont pas isolés ! Il y en a des centaines, scientifiquement confirmés par des médecins !


Pourquoi l’Etat n’y accorde-t-il pas l’importance qui leur est due?


L’Allemagne est considérée comme l’Eldorado pour la maladie de Lyme et, après avoir tout essayé en France, certaines victimes se résignent à se tourner vers ce pays. Là-bas, la maladie est nettement mieux prise en charge. [17]


Cette incapacité de la France à apporter des solutions aux victimes de Lyme ne peut pas durer.


Ensemble, unissons nos voix pour faire comprendre à notre gouvernement que c’est SON RÔLE d’éduquer le corps médical et la population. Et de trouver des solutions d’urgence à la propagation de la maladie !





À l’attention de M. Olivier Véran, Ministre de la Santé et des Solidarités


Monsieur le Ministre de la Santé,


Depuis plus d’un an, la crise du Covid-19 occupe toute votre attention.


Cela vous fait oublier d’autres épidémies graves et mortelles, comme la Maladie de Lyme.


Vos services ont très probablement reçu l’information : le nombre de contaminations pourrait tripler cette année.


C’est pourquoi nous vous prions d’agir au plus vite, pour éviter la catastrophe. Nous vous demandons de :



  • mettre en place des campagnes de communication d’urgence sur tous les canaux disponibles pour informer des dangers de cette maladie et enseigner les bons gestes pour se protéger. 
  • organiser dans les 2 prochains mois la distribution de masse, à moindre coût, de produits répulsifs anti-tiques dans toutes les pharmacies de France. 
  • débloquer un budget conséquent pour la création d’un réseau de recherche sur la borréliose de Lyme, afin d’acquérir de nouvelles connaissances et améliorer son diagnostic et son traitement.
  • de créer un site Internet destiné à éduquer les pharmaciens et médecins pour qu’ils puissent être des ambassadeurs de la prévention

Nous appelons, Monsieur le Ministre, à votre sens des responsabilités pour agir rapidement et avec vigueur.

Sources :*


[1] https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-a-transmission-vectorielle/borreliose-de-lyme/la-maladie/#:~:text=La%20borr%C3%A9liose%20de%20Lyme%20est,Borrelia%20en%20Europe%20sont%20B


[2] https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/medecine-maladie-lyme-son-incidence-va-augmenter-rechauffement-climatique-73581/


[3] https://www.caryinstitute.org/news-insights/media-coverage/lyme-disease-rise-heres-what-experts-want-you-know 


[4] https://piqure-de-tique.ch/quels-sont-les-symptomes-de-la-borreliose/?gclid=CjwKCAjwhMmEBhBwEiwAXwFoEUSHQ4MIZGR4MckJ6sMQ1NL52xzh9jAqjnDNFsOk2wG0AQvelyfK0BoC74sQAvD_BwE 


[5] https://www.lymedisease.org/historic-increase-in-lyme-funding/


[6] https://www.newswire.ca/fr/news-releases/le-gouvernement-du-canada-annonce-loctroi-de-fonds-destines-a-la-recherche-sur-la-maladie-de-lyme-625319914.html


[7] Septfons A, Paty MC, de Valk H, Couturier E, Gautier A ; le Groupe Baromètre santé 2016. Pratiques de prévention et connaissance de la borréliose de Lyme : Baromètre santé 2016. Bull Epidémiol Hebd. 2018;(19-20):419-27. http://invs.santepubli​quefrance.fr/beh/2018/19-20/2018_19-20_7.htm


[8] https://www.insectservices.de/en/home/


[9] D’après des travaux réalisés par CITiques, projet de recherche citoyen : https://www.citique.fr/ 


[10] https://francelyme.fr/site/mediatiques/malades/diagnostic-et-analyses-de-laboratoire/


[11] Francioli, J. E. C. A. P., Gervaix, O. P. S. B. A., & Weber, S. Z. R. (2006). Borréliose de Lyme 1ère partie: épidémiologie et diagnostic. Rev Med Suisse2, 31226.


[12] https://www.alternativesante.fr/lyme/maladie-de-lyme-le-dr-marc-bransten-veut-sortir-de-l-impasse 


[13] https://www.wort.lu/fr/luxembourg/maladie-de-lyme-un-nouveau-test-disponible-au-luxembourg-5a4e06b8c1097cee25b7b4b1 


[14] https://francelyme.fr/site/presentation/ 


[15] https://www.francebleu.fr/infos/sante-sciences/maladie-de-lyme-le-temoignage-choc-d-un-ado-fait-froid-dans-le-dos-1522165135 


[16] https://fr.news.yahoo.com/les-m%C3%A9decins-disaient-darr%C3%AAter-plaindre-085639831.html 


[17] http://www.fplusd.org/francais-atteints-maladie-lyme-faire-soigner-allemagne/ 

24.748 signatures
Signez avec votre email
Oui, je veux être informé des suites de cette action par l’éditeur de la lettre gratuite Alternatif Bien-Être. Vos données resteront protégées.
Veuillez sélectionner une réponse
Veuillez sélectionner une option
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je signe avec un autre email
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
1.966 commentaires
Le 16/06/2021 à 06:38:05
Donnons les moyens pour arrêter ce fléau
12
Le 16/06/2021 à 06:40:32
Il faut mettre fin à l'inertie de l'état incapable de gérer correctement les problèmes de santé. Ça suffit !
19
Le 16/06/2021 à 06:43:47
La France ne prend pas ses responsabilités pour une maladie qui peut être très handicapant. On prend toujours l'Allemagne en exemple, là il serait bien de voir ce qu'ils font !
22
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs