Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Nous soutenir Lancer une pétition
Pétition

Le SCANDALE du Baclofène ! Obtenons au plus vite une extension de l’AMM

Pétition : Le SCANDALE du Baclofène ! Obtenons au plus vite une extension de l’AMM Pétition

Le SCANDALE du Baclofène ! Obtenons au plus vite une extension de l’AMM

Victoire de la pétition
6.287 signatures
Aidez d’autres auteurs à atteindre la victoire grâce à un accompagnement personnalisé Je soutiens MesOpinions
Auteur :
Auteur(s) :
Sylvie Imbert - Présidente de l'Association BACLOFENE - baclofene@baclofene.org - www.baclofene.org
Destinataire(s) :
Tous les politiques concernés par le déficit budgétaire français …
Victoire
La pétition
Actualité(s)
Chers signataires de la pétition : "Le SCANDALE du Baclofène ! Obtenons au plus vite une extension de l’AMM"

Une RTU va être accordée pour le baclofène dans le traitement de l'alcoolisme pour trois ans.Le Pr Maraninchi a fait cette annonce :
http://www.dailymotion.com/Baclofene-Alcoolisme#video=x10m6yo
le 3 juin dernier.Trois ans qui feront la jonction avec le résultat des essais. Les essais prouveront que le baclofène est, non pas une pilule miracle, mais le meilleur traitement à ce jour pour guérir la maladie alcoolique.
Notre pétition n'a donc plus lieu d'être ..

Après 5 ans de lutte cette RTU est une première victoire.

- Nous la devons aux nombreux malades sortis de l'ombre où la honte de l'alcoolisme les tenait reclus.
- A tous ceux qui nous ont soutenus et dont vous faites partie.- Aux médecins généralistes qui ont respecté leur serment d'Hypocrate et ont prescrit.
- Aux "coups de gueule" de Renaud de Beaurepaire et Bernard Granger.
- A tous les pharmaciens qui ont délivré ces ordonnances.
- A la presse et au soutien indéfectible de quelques journalistes éclairés.
- A Dominique Maraninchi, Directeur Général de l'ANSM, sans conflit d'intérêt qui a eu le grand courage de prendre cette décision historique.
- Enfin à Olivier Ameisen, sans qui  rien n'aurait existé.

Cette RTU est une première victoire mais ne sonne pas la fin de notre combat.Les médecins vont pouvoir prescrire plus librement, il reste beaucoup à faire.
Nous continuerons, comme nous l'avons toujours fait,  à aider ceux qui n'arrivent pas à trouver un médecin en leur donnant une adresse et à accompagner les malades sur notre forum www.baclofene.com

Nous resterons vigilants face aux détracteurs encore présents qui cherchent à minimiser l'efficacité de ce traitement et mettre en avant ses effets secondaires que pourtant les malades supportent ...

Merci à vous tous !

Sylvie Imbert - Présidente de l'association BACLOFENE -
http://www.baclofene.org - baclofene@baclofene.org
Madame, Monsieur,

La découverte d’un médicament enfin efficace dans l’alcoolisme, le Baclofène, suscite un formidable espoir chez les malades et leurs familles.
Cette avancée thérapeutique dans le traitement de l’alcoolo-dépendance, est connue depuis 2004 et a été révélée au grand public en 2008 par la publication du livre « Le dernier verre » écrit par le Professeur Olivier AMEISEN. Les médias se sont fortement intéressés à ce sujet ces derniers mois.

Or le baclofène n’a pas reçu d’Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) pour l’indication de l’alcoolisme, et peu de médecins acceptent de le prescrire aux patients de plus en plus demandeurs. Pourtant des médecins obtiennent des résultats exceptionnels pour cette maladie dite inguérissable et des malades ainsi traités témoignent de leur guérison.

Face à l’urgence budgétaire de notre pays, il convient de s’interroger sur les économies que représenterait ce traitement. Le coût « social » de l’alcoolisme en France, est évalué à 20 milliards € par an, soit l’équivalent du « trou de la Sécurité Sociale ». Une extension d’AMM conduirait à une économie de 10 milliards € chaque année, si seulement la moitié des 2 millions d’alcoolo-dépendants pouvaient être traités.

Cette urgence de santé publique nécessite des décisions rapides, elles ne peuvent être différées.
Le Baclofène au prix modique, peut sauver des dizaines de milliers de vies. Mais il menace le système en place : les traitements classiques aux résultats limités et la recherche constante sur d’autres molécules brevetables.

Contrairement au scandale du Médiator, les malades alcooliques ne sont pas des victimes de prescriptions indues, mais des victimes du refus de prescription dans le cadre d’une maladie mortelle; l’alcool est responsable de 120 décès par jour en France ...

Seule une volonté politique peut et doit imposer ce changement.
Nous comptons sur votre appui pour nous accompagner dans notre combat afin que le Baclofène obtienne au plus vite une extension d’AMM dans le traitement de l’alcoolisme.

Dans l’attente de votre réaction, nous vous prions d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de nos plus respectueuses salutations.
Association BACLOFÈNE
Victoire de la pétition
6.287 signatures
Aidez d’autres auteurs à atteindre la victoire grâce à un accompagnement personnalisé Je soutiens MesOpinions
- Actualité(s) de la pétition -
1.273 commentaires
Jean michel - Le 02/11/2011 à 15:19:53
un nouvel homme une nouvelle vie signez svp
8
Tatiana - Le 11/02/2012 à 08:30:37
Guerie De L' Alcool Grace Au Baclofene J' ai 33 ans, j' ai commencé à m' alcooliser beaucoup et régulièrement à 21 ans, vin toute la journée, jusqu' à 3 litres, une bonne partie de la nuit et en supplément au minimum une demie bouteille d' alcool fort par jour. Après 12 ans d' alcoolisation intense, des sevrages, des cures, desquels je suis sortie m' alcoolisant autant si ce n' est plus, ce associé au médicaments, anxiolytiques et antidépresseurs, je ne ressemblais, plus à rien, une épave agressive. J' ai appris l' existence d' un médicament, le baclofène en 2010, qui soignait de l' alcool, une sorte de médicament "miracle" qui en fonction du dosage adapté à chacun, faisait ARRETER l' envie de boire, et du livre " le dernier verre" d' Olivier Amesein, que je conseille à toute personne alcoolique et à TOUT l' entourage qui prends soin de cette personne. Ce traitement est jusqu' à ce jour interdit en France, autorisé et accueilli avec joie dans d' autres pays, au vu des résultats de guérison chez la plupart des alcooliques. J' ai donc insisté, auprès de différents médecins, autour de chez moi, puis dans ma région, pour trouver celui qui voudrait bien me prescrire le baclofène, sans résultats. Je n' ai pas baissé les bras, après des recherches sur internet, j' ai eu connaissance d' un groupement de médecins, soignants, patients, AUBES , qui m' a rapidement communiqué le nom de trois médecins, à moins de deux cent km de chez moi, pouvant me prescrire du baclofène au dosage nécessaire pour cesser d' avoir envie de boire. J' ai obtenu rapidement un rdv, j' ai commencé ma recherche sur internet au mois d' avril, le jour de mon anniversaire, obtenu un rdv au mois de mai et
4
Georges - Le 26/10/2011 à 08:56:17
l'arent et la politique sont un couple qui ne divorce jamais
3
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs