Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Victoires Logo Mobilisation pour la Cause Animale Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions santé La santé des femmes en danger - Pétition CDGM
Pétition

La santé des femmes en danger - Pétition CDGM

La santé des femmes en danger - Pétition CDGM Pétition
115.508 signatures
Encore 34 494 signatures pour que cette pétition fasse partie des 100 pétitions les plus signées sur MesOpinions.
Pétition soutenue par un Super contributeur
Auteur :
Auteur(s) :
Le Comité de Défense de la Gynécologie Médicale (CDGM)
Destinataire(s) :
toutes et tous
La pétition
Mises à jour

URGENCE !
Nous voulons des gynécologues médicaux
en nombre suffisant pour toutes les femmes ! 

Octobre 2023

La gynécologie médicale, c'est la médecine spécifique de la femme :
elle assure la prise en charge personnalisée des femmes dès le jeune âge
et le suivi des problèmes gynécologiques tout au long de leur vie.
Elle a aussi toujours accompagné leur émancipation.

Cette spécialité, les femmes y tiennent !

Témoignent de son efficacité les bons indices de santé des femmes en France :
taux plus faible d'hystérectomies que dans les autres pays
(6,7% à 50 ans contre 40% aux Etats Unis, 20 à 30% dans le reste de l'Europe),
diminution de la fréquence du cancer du col de l'utérus, taux élevé de diagnostics
au stade précoce de cancer du sein, donnant les meilleures chances,
et de survie à 5 ans. Résultat pour une grande part du dépistage, de la prévention,
des traitements, que permettent la prise en charge et le suivi
par les gynécologues médicaux.

Si la gynécologie médicale, cette spécificité française, supprimée en 1987, a été
rétablie en 2003, c’est grâce à la mobilisation des femmes et des gynécologues
:
3 millions de signatures sur la pétition du Comité de Défense de la
Gynécologie Médicale (CDGM) et plusieurs manifestations nationales.

Aujourd’hui la mobilisation continue, pourquoi ?

Le suivi gynécologique indispensable est menacé. 17 années de suppression
de la formation à la spécialité, puis un nombre très insuffisant de nouveaux
gynécologues médicaux formés depuis 2003, et aujourd’hui, c’est toute une
génération de ces spécialistes qui partent à la retraite sans pouvoir être remplacés,
tout cela entraînant une grave diminution des effectifs
( passés entre 2007 et 2023 de 1945 à 816 !).

Ainsi 11 départements n'ont aucun gynécologue médical !
Et 17 n'en ont plus qu'un seul !


Conséquence : de plus en plus de femmes ne trouvent plus de gynécos, ou attendent
des mois pour un rendez-vous, sont parfois même contraintes de renoncer au suivi
et aux soins, et les jeunes filles ont les plus grandes difficultés à avoir accès
à un(e) gynécologue médical(e) !

Il a fallu, année après année, les multiples délégations auprès des ministres de la Santé
successifs, et l'intervention répétée de nombreux parlementaires pour aboutir
à une progression du nombre d'internes, qui permet de compter aujourd’hui
plus de 1000 nouveaux gynécologues médicaux, déjà en exercice ou encore en
formation.
Un résultat important, mais qui ne suffit pas à répondre à la gravité
de la situation et aux attentes des femmes.

Car pour le suivi des plus de 30 millions de femmes en âge de consulter,
l'aide aux jeunes dans le choix de la contraception, la prise en charge lors d'IVG,
la prévention des infections sexuellement transmissibles, le diagnostic et le
traitement de l'endométriose, le dépistage précoce d'un cancer...

...les femmes ont besoin de gynécologues médicaux en nombre.

Et dans cette situation, la configuration aujourd’hui du Conseil national professionnel (CNP) - organisme aux missions essentielles pour l’organisation et l’évolution
de la profession - suscite de graves craintes pour l’avenir de la spécialité.
En effet dans l’actuel CNP, commun à la gynécologie médicale et à la gynécologie
obstétrique (spécialité complémentaire mais distincte et différente),
la gynécologie médicale perd toute liberté de décision la concernant, avec à terme
des conséquences inévitables sur le suivi des femmes.

Alors, que demandons-nous ?

* Face à la pénurie de ces spécialistes, dont sont responsables les pouvoirs publics
depuis des décennies, il faut une
 augmentation décisive du nombre de nouveaux
gynécologues médicaux formés !

* Le ministère de la Santé doit intervenir afin de valider un CNP dans lequel
l'indépendance de la gynécologie
 médicale, condition indispensable de sa pérennité,
sera garantie.


C'est pourquoi le CDGM continue son action auprès des pouvoirs publics concernant
une question dont dépend la
 santé de millions de femmes.

SIGNEZ ET FAITES SIGNER LA PÉTITION !


115.508 signatures
Signez avec votre email
Encore 34 494 signatures pour que cette pétition fasse partie des 100 pétitions les plus signées sur MesOpinions.
Pétition soutenue par un Super contributeur
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
En signant la pétition, j'accepte que MesOpinions traite mes données à des fins de gestion de signatures et des commentaires. J'accepte également d'être informé(e) des actions citoyennes initiées via MesOpinions. Pour en savoir plus, sur ces traitements et sur mes droits, je consulte les conditions d'utilisation.
Partagez la pétition avec vos amis :

Lancez votre propre pétition

La personne ayant lancé cette pétition a décidé d'agir pour la cause qui la concernait.
En ferez-vous de même ?
Je lance ma pétition
- Mises à jour de la pétition -
8.688 commentaires
Le 07/04/2016 à 15:04:38
Je veux des gynécologues médicaux en nombre suffisant pour toutes les femmes.
50 1
Annyck - Le 22/03/2016 à 14:53:22
Toutes les femmes doivent pouvoir consulter un gynécologue médical, c'est vital
42 1
Valérie - Le 17/11/2017 à 16:50:55
C'est 1 spécialité à part entière qui plus est très intime qui fait que l'on ne veut pas voir n'importe qui. Il nous faut 1 interlocuteur très privilégié.
25 1
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions santé La santé des femmes en danger - Pétition CDGM