Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions santé POUR UN RETOUR À UNE VIE SOCIALE ET CULTURELLE SANS PASS VACCINAL
Pétition

POUR UN RETOUR À UNE VIE SOCIALE ET CULTURELLE SANS PASS VACCINAL

POUR UN RETOUR À UNE VIE SOCIALE ET CULTURELLE SANS PASS VACCINAL Pétition
31.765 signatures
Pétition soutenue par un Super contributeur
Auteur
Auteur(s) :
Alain Zirah
Destinataire(s) :
Le futur Président de la République
La pétition
Actualité(s)

 


15 JOURS DE TURBULENCE


  1. Quel début d’année !

En seulement cinq jours, les oppositions frisent l’apoplexie. Après deux années de traitement calamiteux de la crise de la pandémie, le peuple français est plus que jamais divisé. Le président a consacré son mémoire de maîtrise en philosophie à l’université de Nanterre, en 2000, sur Machiavel. L’auteur italien encourage les gouvernants à la ruse pour atteindre ses objectifs. La fin justifie les moyens. Il faut diviser pour régner. Et aujourd’hui, à l’aube d’une élection présidentielle dans une centaine de jours, les français sont devenus sourds à tout ce qui peut les rassembler. Le président qui a toujours aimé monter sur les planches du théâtre adore faire son numéro d’acteur.


Depuis deux ans, la Haute autorité de santé dirige le pays. Le Premier Ministre n’est plus qu’une marionnette destinée à fournir de la matière aux élucubrations de Nicolas Canteloup. Pour la première fois, la cérémonie des vœux est une selfie vidéo postée par les services de l’Elysée au même titre que nous postons nos reels et stories sur YouTube. La vidéo présidentielle atteint les 12 millions de vues, soit 3,5 millions de moins que l’année précédente. Bien moins que les 16,5 millions de vues du concours d’anecdotes de McFly et Carlito vs le Président de la République.


3 janvier. 2022 commence par une série de gifles. En ce jour de rentrée scolaire, le président commence les hostilités en remettant la légion d’honneur à Agnès Buzyn l’ex-ministre de la santé mise en examen en septembre 2021. Sans doute pour acheter son silence. Notre Napoléon au petit pied est devenu le nouveau président de l’Union Européenne. Il veut faire mesurer les dimensions de sa nouvelle tête enflée par son triomphe en supprimer le drapeau français sous l’Arc de Triomphe. Seul le drapeau européen flotte au-dessus de la tombe du soldat inconnu qui s’est battu pour la France et contre l’Allemagne et l’Italie...


Les oppositions engagent la polémique des tweets. L’ambitieux reste tout sourire en laissant traîner ses dents sur les parquets du Parlement Européen en montrant à ses homologues qu’il maîtrise l’anglais. Même si le peuple anglais ne fait plus partie de cette Union Européenne depuis le Brexit. Malgré leurs déplacements en province, le Z, la Marine et le Mélenchon sont totalement invisibles. Le futur candidat à sa propre succession –mais qui n’a pas annoncé sa candidature lors de ses vœux-- applique la méthode Trump. Il occupe l’espace médiatique à l’aide de petites phrases.


Ce même 3 janvier, nous apprenons la mort d’Igor Bogdanov. Six jours seulement après son frère Grichka. Les jumeaux les plus célèbres de France font l’exploit de partir en même temps. Pourtant l’un part en 2021 et l’autre en 2022. Les chaînes infos instrumentalisent le fait qu’ils n’ont pas été vaccinés. S’ils sont morts, c’est parce qu’ils ont refusé de se vacciner, affirment les journalistes corrompus. Sauf qu’on apprendra très vite que les créateurs de Temps X n’ont jamais pris de médicament et ne possédaient même pas de carte vitale. Certains parlent plus des non vaccinés que de leur parcours hors du commun. Une honte !


5 janvier. Lors d’un entretien filmé en présence d’infirmières, le président en culotte courte annonce qu’il compte bien emmerder les français. Pas tous, certes. Seulement les non-vaccinés. La réaction est immédiate. De nombreux loups enragés réagissant avec un doigt d’honneur, à sa réponse « Moi aussi je t’emmerde. » avec « Nike ta mère ! »


Ensuite les premières manifestations de masse affichent leurs messages hostiles :


« On ne peut être emmerdés que par un trou du cul. »


Même si ce message est destiné à diviser les français vaccinés contre les non vaccinés, il est très mal perçu par des millions de français qui ne voteront pas pour lui. Pas plus que leurs familles et amis qui se sentent insultés. Erreur de communication jugeront les journalistes et chroniqueurs.


Depuis des semaines, nous attendons des messages avec des chiffres bidons et tout le monde les répète, y compris le ministre de la santé et le président Macron. Selon Covid tracker, la source du Ministère de la Santé, au 3 janvier 2022, 52.966.700 soit 53 millions de français ont reçu la première dose sur 67 millions. Ma calculette affiche 79% des français qui ont reçu leur première dose, et non 90% comme l’affirment haut et fort le président et l’exécutif. Ils sont visiblement meilleurs en polémique qu’en mathématiques. Ce sont donc 14 millions de personnes non vaccinées que le président emmerde et non 5 millions comme l’annonce la propagande.


De plus, seuls 23 millions de français ont reçu leurs 3 doses. Ce sont donc 44 millions de gaulois réfractaires qui ne sont pas totalement vaccinés. Un président peut-il décider d’emmerder 44 millions de français ?


Les débats sur les 5 chaînes infos sont passionnés, vifs et enflammés. Deux blocs s’affrontent au travers de leur sémantique. Les pro parlent de la Covid et du variant Omicrone tandis que les autres évoquent le Covid et le variant Omicron. Normal, c’est une lettre grecque et pas américaine. Les députés LAREM ont peut qu’on l’appelle le virus aux Macron.


Curieusement, le 13 janvier on annonce le chiffre officiel de 52.137.941. Donc 828.759 de moins qu'au 3 janvier. Faut-il se méfier des chiffres annoncés ? En tout cas, 52 millions de vaccinés ça fait beaucoup d'argent... De quoi se payer quelques produits de luxe. 


Le Véran est devenu pédant, orgueilleux, prétentieux et arrogant depuis que sa Coralie l’a quitté. Ou l’inverse. Depuis qu’il a rejoint l’équipe des Young Leaders de la France China Foundation, en 2019, le petit neurologue provincial de Grenoble se retrouve propulsé ministre de la Santé le 16 février 2020. Comment peut-on obtenir une telle promotion en moins de deux ans ?  Le bien nommé maire de Prades et ancien maître vacher Jean Castex connaissait Olivier Véran avant le 31 décembre 2019 ou bien le ministre a-t-il été imposé par cooptation par le président en tant que membres tous les deux de cette fondation franco-chinoise ? Au même titre que son prédécesseur Edouard Philippe, membre lui aussi de ces Young Leaders depuis 2011 et désigné par Emmanuel Macron, Young Leader depuis 2012. Le réseau fait « d’ambition, de piston, de diplômes et de talents »     -dixit Antoine Barret dans Gala- (#1) a emmené le secrétaire général adjoint de l’Elysée, en 2011, au poste de Président de la République, en 2017.


Les français finissent par confondre la marionnette du Premier Ministre qui perd son sang-froid derrière son masque à deux reprises à l’Assemblée Nationale et agite ses mains dans de grands gestes dans une interview de Jean-Jacques Bourdin à 8h30 après avoir visiblement abusé de nombreux cafés.


Que s’est-il passé pour justifier une telle excitation le conduisant à deux doigts de l’AVC ? Après avoir annoncé, le 27 décembre 2020 qu’il ne rendra pas la vaccination obligatoire, Emmanuel Macron met en place le pass sanitaire dès le 12 juillet 2021. Revirement total du gouvernement le 17 décembre 2021, lorsque l’exécutif évoque un projet de loi pour transformer le pass sanitaire en pass vaccinal. Le ministre de la Santé avait proposé, dès le 6 octobre 2021, de supprimer les avantages du pass sanitaire à tous ceux qui n’auraient pas eu leur troisième dose plus de sept mois après la deuxième (Le Canard Enchainé #3). Lors de sa séance du lundi 3 janvier, le ministre de la Santé est auditionné à l’Assemblée Nationale pour imposer son texte de loi sur le pass vaccinal qui devra être mis en place dès le 15 janvier. Coup de théâtre. Vers minuit, il est passé au vote à main levée. Les députés de la majorité ont quitté l’hémicycle pour faire un tour à la buvette et l’Assemblée vote le renvoi. Le gouvernement prend sa première gifle magistrale. On imagine à peine la colère du président qui a dû passer un savon à son Premier Ministre incapable d’avoir exigé une forte mobilisation de ses troupes :


  • - « Comment, tu n’as pas honte ! Tu as un texte essentiel à faire voter et tu n’obliges pas les membres de ton équipe à être présents en nombre sur les bancs de l’Assemblée !!! »

D’où les scènes mémorables de la marionnette masquée qui perd son sang-froid.


Face à la contagiosité du variant Omicron, les cerveaux rationnels ont suggéré au ministre de l’éducation nationale de repousser la rentrée scolaire au 10 janvier au lieu du 3. C’est une fin de non-recevoir. Les élus restent droits dans leurs bottes. Le nouveau protocole est annoncé aux professeurs par le gouvernement le dimanche soir, veille de la rentrée scolaire sur un site payant. Le Castex assure le SAV en expliquant sur les écrans, après la bataille, un nouveau protocole proche d’une usine à gaz entre incompréhension et difficulté d’application. On croirait voir un vieux Denis Brogniart expliquant les nouvelles règles du jeu de Koh-Lanta. Le lendemain, ce sont les parents d’élèves qui expriment leur désarroi face à un protocole administratif impossible à appliquer. Les femmes et grand-mères font la queue leu-leu dans le froid parisien devant les pharmacies pour faire tester leur joyeuse progéniture. Dans l’attente des tests, les enfants hurlent pour éviter qu’on leur fourgue un coton tige dans les narines. C’est la désorganisation totale dans les écoles.


Hélas, le ministre de l’éducation nationale devient la cible de manifestants qui le couvrent de ridicule. Les professeurs, les parents d’élèves et même les lycéens défilent en nombre. C’est la Berezina. Berezina à Ibiza. Un titre de polar façon SAS pour une nouvelle mauvaise image de l’exécutif. Mais le destin est encore plus cynique. Pendant la manifestation, la nouvelle arrive sur les smartphones et les réseaux sociaux.


Après avoir traîné dans une salle étroite avec les députés venus auditionner son projet de loi de pass vaccinal, le Veran va également tousser sur ses collègues du Sénat ainsi que lors du conseil des ministres et du conseil de défense. Tous ont les yeux exorbités lorsqu’ils apprennent que le ministre de la Santé, triplement vacciné, a choppé le Covid apparemment mercredi. C’est le premier Vendredi 13 de l’année. Forcément il l’a refilé à certains de ses collègues car le variant Omicron est extrêmement contagieux. Et inoffensif.


Le protocole mis en place par l’exécutif pour la rentrée scolaire, le 3 janvier, doit être appliqué à tous les français, écoliers comme élus. Sauf que dans le cas présent, tous les élus sont cas contacts et doivent être placés en isolement. Du coup, pour une semaine, les députés, sénateurs, ministres et même les membres de la Haute autorité de santé, voire ceux du conseil de défense doivent rester chez eux. Ils font partie des 361.719 cas confirmés ce jour-là. Et ils doivent aussi se manger des écouvillons dans le nez.


Seulement 14 jours se sont écoulés et l’histoire de France est devenue sujet de rigolade. Du coup, certains maires décident de sortir le portrait officiel du président de la république de leur mairie. Et le remplacent par la déclaration des droits de l’homme et du citoyen. Pour eux, le président a insulté la fonction présidentielle comme il a insulté un certain nombre de français. De plus, ils soulignent que parmi les 53 millions de primo vaccinés annoncés il y a en réalité un nombre considérable de personnes qui disposent de faux pass sanitaires pour continuer à aller au restaurant, au cinéma et surtout pour pouvoir aller travailler et qui n’ont jamais été vaccinés. Selon certains, il n’y aurait que 60% de français primo vaccinés.


Du coup, je suis stupéfait en allant au cinéma d’assister à des projections sans popcorn pour 2 ou 3 personnes (Matrix : Resurrections et The 355) ou 10 personnes (Spider-Man : No Way Home, malgré un budget de 200 millions de dollars). Comment les exploitants peuvent-ils faire survivre leurs établissements avec une si faible clientèle ? Je ne suis pas surpris de constater que le film The 355 réalisé avec un budget de 75 millions $ atteint 8 M$ en une semaine et seulement 9,3 M$ en deux semaines d’exploitation au niveau international. De même, le Matrix 4 réalisé avec un budget de 190 M$ fait un flop avec seulement 140 M$. Seul Spider-Man dépasse les 1,625 milliards $. Les mesures politiques prises dans le traitement de la crise sanitaire provoquent un effondrement du système et de l’économie internationale. Et lorsqu’on souhaite aller à plusieurs dans un café ou une brasserie et que le serveur refuse l’un d’entre nous par rapport à la non validité de son pass sanitaire, c’est tout le groupe qui quitte l’établissement presque vide pour aller chez le concurrent voisin tenu par un étranger qui, lui, ne demande rien et nous accueille dans une salle comble. Chacun tirera ses conclusions.


15 janvier. 329.371 nouveaux cas ont été confirmés. Compte tenu du nouveau protocole, 14.380 écoles ont été fermées. 1.048 patients sont passés aux urgences.  On déplore 196 décès. Les discussions sont houleuses entre les députés. Certains ont cédé aux insultes sur leur physique avant de presqu’en venir aux mains. Le texte transformant le pass sanitaire en pass vaccinal est voté par l’Assemblée Nationale. Avec quelques interrogations. Puisque le ministre de la Santé positif au Covid a transformé tous les députés en cas contacts, quelle est la validité d’un texte voté par des personnes, même si elles sont parlementaires, qui auraient dû rester à l’isolement ? Et la validité du texte voté en l’absence des cas contacts opposants alors qu’ils avaient suivi les débats depuis le 4 janvier, et même bien avant. On apprendra quelques jours plus tard que le ministre de l'Éducation nationale était en vacances à Ibiza pendant la rentrée scolaire. Voilà pourquoi le texte qu’il avait laissé à l’attention du sieur Véran est passé aux oubliettes. L’ambitieux préfère faire le mariolle lors de sa conférence de presse deux jours avant d’annoncer le protocole incompréhensible. Mal lui en prend car à son retour le Blanquer vient l’écharper dans les couloirs avant le conseil des ministres. Le texte diffusé le dimanche soir, veille de rentrée scolaire ne passe pas. Et on n’imagine pas le Jean-Michel s’éclatant dans une boite de nuit à Ibiza pendant que le VIP room reste fermé. De quoi alimenter les manifestations à venir. Du coup, quelques jours plus tard des militants viendront parodier le Blanquer à Ibiza avec un sosie et des filles en maillot devant le Ministère de l’Éducation Nationale. Quelle foire ! Au siècle dernier on l’aurait affublé d’un bonnet d’âne !


Lors de l’interview de Brigitte Macron sur TF1, très professionnel, Jacques Legros lui demande ce qu’elle pense des mots de son emmerdeur de mari puis évoque la théorie conspirationniste laissant entendre qu’elle serait née homme. Monde étrange où, bien sûr, la première dame confirme que c’est un mensonge et que malgré ses fonctions et avantages, il lui a fallu près d’une semaine pour faire retirer un message calomnieux. Que dire de l’adolescente d’un village perdu ?


On constate aujourd’hui que bien que doublement ou triplement vaccinés, le président de la république, son premier ministre, de nombreux ministres ainsi que le ministre de la Santé ont tous été successivement positifs au Covid. Cela entraîne une réflexion. Soit le vaccin Pfizer inventé par Ugur Sahin et Ozlem Tureci, un couple de chercheurs d’origine turque (#2) est totalement inefficace pour empêcher d’attraper cette maladie, soit les ministres n’ont pas été vaccinés avec les fameux vaccins à ARN messager et on leur a injecté une solution neutre.


On peut s’interroger sur l’utilité de faire subir à l’ensemble de la population à partir de 11 ans des injections tous les trois mois pour seulement éviter les cas graves. Et maintenir les masques et les gestes barrières. D’autant plus que le Pfizer qui veut du bien à votre portemonnaie annonce la sortie prochaine d’un médicament qui permettra d’éviter la vaccination. Mais qui sera vendu très cher.


Si les élus veulent absolument imposer à tout prix la vaccination quasi-obligatoire avec le pass vaccinal, ce n’est pas pour protéger les français. Si la vaccination est nécessaire pour éviter les formes graves, on peut se demander quel est le véritable but de cette vaccination. 4 milliards de personnes dans le monde ont été vaccinées. Ça fait beaucoup d'argent... De quoi se payer quelques produits de luxe et acheter pas mal de décisionnaires.


Le vaccin permet d’éviter les cas graves. Avec un variant Omicron très contagieux mais quasiment inoffensif. On en arrive à souhaiter attraper le virus pour devenir immunisé. Et pouvoir aller dans les lieux de loisirs, c'est-à-dire ceux que le gouvernement avait qualifiés de non-essentiels (restaurants, cafés, cinémas, théâtre, salle de sport, discothèques).


 Alain ZIRAH 


#1 - https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/emmanuel-macron-et-edouard-philippe-ces-young-leaders-qui-nous-gouvernent_448440


#2 - https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/vaccin/vaccin-contre-le-coronavirus-le-couple-a-lorigine-de-la-reussite-de-biontech_4204427.html


Voilà pourquoi, je demande à tous les candidats à la présidence de la République française de mettre tout en œuvre pour des décisions humanistes avant leurs intérêts personnels ou d'appareils politiques et d'œuvrer pour la Paix dans le monde et en particulier la Paix dans notre pays.


Voilà pourquoi je demande à tous les candidats à la présidence de la République française de mettre en exergue l'Art de vivre à la française ainsi que l'Art et la Culture comme éléments essentiels pour la bonne santé psychologique des français.


Voilà pourquoi je me suis engagé à faire rayonner la Culture dès 2003 avec la création de l'association CINQ REGARDS (association loi 1901), dès 2005 avec la création des OFF DE CANNES ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Off_de_Cannes ), dès 2011 avec le GRAND CONCOURS INTERNATIONAL DU WEB, créé par Anne Gomis, avec lesquels nous avons réunis plus de 9.000 artistes venant des quatre coins du monde et auxquels nous apportons une visibilité internationale. 


Parce que la vie quotidienne de nos concitoyens français a été gérée par des technocrates bien souvent loin des préoccupations de tout un chacun et que l'application des différents protocoles au détriment des usagers a fait le bonheur des humoristes (dont moi-même, je l'avoue). Il est donc temps que les équipes étudient toutes les répercussions avant de faire voter des lois et des textes inapplicables.


Parce qu'il est essentiel de s'occuper, en priorité, de la bonne humeur des français et de notre sérénité.


Parce que depuis deux ans, en particulier, la gestion de la crise sanitaire a été traitée par des politiciens en crise mis à mal par les débats télévisés de personnalités et chroniqueurs, toujours les mêmes, qui ont poussé les téléspectateurs à devenir des experts en épidémiologie, en infectiologie, en traitement médicaux et en conseillers de cabinets.  


Nous demandons la suppression pure et simple du pass vaccinal et de toutes les restrictions mises en place par l'ancien maître vacher devenu Premier Ministre et ses équipes dans un contexte ubuesque où le ridicule ne tue plus.


Parce que dans son application nous allons vivre des moments encore plus graves qui feront de nous la cible des moqueries de nos voisins européens. 


Parce qu'il n'est pas envisageable de conserver, dans la durée, un mode opératoire qui autorise de jeunes serveurs, parfois embauchés au noir, à demander les papiers d'identité indiquant l'adresse des jeunes filles venant simplement boire un verre.


Parce qu'il n'est pas envisageable de demander l'adresse personnelle du domicile de Jean-Michel Blanquer ou Gérald Darmanin ou de simples quidams français, en déplacement en province, pour envoyer des comparses afin de cambrioler leurs domiciles.


Parce qu'il n'est pas envisageable de provoquer des retards considérables suite à l'impossibilité de monter dans un train lorsqu'un simple citoyen se fait voler son smartphone contenant l'application anti covid et tant d'autres exemples de situations qui donneraient matière à remplir les colonne des faits divers des journaux, s'il trouvaient encore des lecteurs.


Pour toutes ces raisons, et bien d'autres encore, nous demandons la suppression pure et simple du pass vaccinal et de toutes les restrictions mises en place par l'ancien maître vacher devenu Premier Ministre et ses équipes dans un contexte ubuesque où le ridicule ne tue plus.


 Alain ZIRAH 

31.765 signatures
Signez avec votre email
Veuillez sélectionner une option

Vous êtes sûr ? Votre mobilisation est importante pour que les pétitions atteignent la victoire !
Sachez que vous pouvez vous désinscrire dès que vous le souhaitez.

Pétition soutenue par un Super contributeur
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
- Actualité(s) de la pétition -
Voir plus d'actualités
394 commentaires
Le 31/01/2022 à 11:52:37
Défendons nos libertés (plus jamais de confinements, de couvre feu et de pass vaccinal …)
Protégeons notre pouvoir d’achat (inflation, hausse des énergies mais gel des salaires et des retraites).
Agissons et virons MACRON démocratiquement.
Tous aux urnes les dimanches 10 et 24 avril 2022 !!!
116 2
Le 01/02/2022 à 15:46:18
en accord avec vous, ce que nous vivons est insupportable, j'ai mon pass, mais je ne l'utilise pas, toutes ces contraintes m'ont écoeurée, je me suis peu à peu isolée, je n'attends que les élections, pour pouvoir changer de décor l
85 6
Maria - Le 31/01/2022 à 11:35:25
D'accord avec vous
55 2
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions santé POUR UN RETOUR À UNE VIE SOCIALE ET CULTURELLE SANS PASS VACCINAL