Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions santé Réouverture du service des urgences de l'hôpital de Lavelanet
Pétition

Réouverture du service des urgences de l'hôpital de Lavelanet

Réouverture du service des urgences de l'hôpital de Lavelanet Pétition
Victoire de la pétition
26.778 signatures
Aidez d’autres auteurs à atteindre la victoire grâce à un accompagnement personnalisé Je soutiens MesOpinions
Auteur
Auteur(s) :
Marcel Lopez LFI 09
Destinataire(s) :
Maire de Lavelanet
Victoire
La pétition
Actualité(s)

Bonjour,

Merci, bravo à tous ceux qui ont soutenu cette campagne de signatures pour la réouverture du Service des Urgences de Lavelanet 09.                                                     
La mobilisation paye ! 

Nous avions, il y a quelques jours, signalé que la réouverture des Urgences était acquise, mais nous attendions le 13 Mai, jour annoncé par la direction de l'ARS, pour vérifier que l'ouverture a bien eue lieu.                                                                                         
Aussi nous nous sommes rendus sur place et nous pouvons affirmer que le Service est bien réouvert depuis hier lundi.                
C'est une très belle victoire qui est à mettre à l'actif des 27 000 signataires. Les députés de l'Ariège, élus locaux et notamment la population du Pays d'Olmes et Pays de Caux , ont apporté leur concours et se sont mobilisés jusqu'aux derniers jours pour réussir.                                                                                                      
Les hôpitaux de proximité sont des services humains inestimables pour nos territoires ruraux. Il faut lutter contre la désertification médicale parce que c'est un des premiers Services Publics, c'est le droit à la santé pour tous, quelque soit son origine ou ses moyens..                                                                

Un paradoxe a éclaté pendant la crise du Covid-19. Nous avions une situation sanitaire où les personnels soignants ont affronté, réalisé et réussi leur mission avec toute leur énergie, dans un contexte qui les a privés de force de moyens car les hôpitaux étaient exangues (100 000lits supprimés depuis 20ans) des spécialités liquidées et du personnel en sous effectif tout le temps.                                                                                                
Alors, plus que jamais soyons attentifs à nos Services Publics, ils sont nos bien les plus précieux, ils faut les défendre et vraiment les développer. Restons toujours en alerte car demain rien n'est promis !      

PENDANT LA PANDEMIE DU COVID-19, LA SUPPRESSION DE LITS D’HOPITAUX CONTINUE.


En Ariège, le Président du groupement hospitalier de territoire (GHT) annonce la fermeture du service des Urgences à Lavelanet. (Voir la Dépêche du 1-4-20) parce que les urgences ne reçoivent plus suffisamment de demandes pour rester ouvertes, alors que nous sommes en pleine crise sanitaire.


Rappelons que la loi hôpital-patient-santé-territoire dite loi Bachelot et la loi de modernisation de la santé dite loi Touraine, mises en place par les agences régionales de santé ont poursuivi le processus de destruction de notre service public de santé au prétexte de rationalisation des soins.


Ces lois accroissent et accélère les suppressions de postes de soignants, les fermetures de lits disions-nous il y a à peine quelques mois.


En France ce sont 100 000 lits d’hôpitaux qui ont été supprimés ces vingt dernières années et c’est parce que ces lits ont été supprimés que l’Etat n’a pas pu répondre, comme c’est son rôle, à la situation de pandémie que nous connaissons aujourd’hui.


Nous frôlons l’apoplexie mentale, si ce n’est que l’occasion est trouvée pour fermer ces Urgences. Bientôt on reviendra sur celles de ST Girons et on nous expliquera que le CHIVA doit se dédier aux Services de Soins de Longue Durée.


Au même moment, le directeur de l'ARS du Grand Est, à Nancy, a annoncé en pleine crise sanitaire du Covid-19, les suppressions de près de 600 postes et 174 lits d’hôpitaux programmés de longue date au CHRU de Nancy.


Nous demandons le maintien et la réouverture des services hospitaliers publics partout en France, avec des moyens de fonctionnement suffisants, les moyens humains nécessaires, et l'arrêt des suppressions de lits. Nous demandons un programme d'investissement dédié aux Groupements Hospitaliers de Territoire disposant de services de médecine, de chirurgie, d'obstétrique, d'un laboratoire d'analyses biologiques et d'un service d'imagerie... pour en assurer la pérennité.


Plus que jamais, nous devons garantir un égal accès aux soins à tous les citoyens sur tout le territoire de la République.

Victoire de la pétition
26.778 signatures
Aidez d’autres auteurs à atteindre la victoire grâce à un accompagnement personnalisé Je soutiens MesOpinions
- Actualité(s) de la pétition -
1.594 commentaires
Gérard - Le 12/04/2020 à 18:09:28
Facile de supprimer, mais quant on en a besoin c'est trop tard. La France doit retrouver ses services publics efficaces au service des français. Le politique est un destructeur en voulant nous faire avaler que c'est pour notre bien.
10 0
Dominique - Le 12/04/2020 à 16:09:17
Ils ne retiennent aucune leçon, c'est fou.
9 0
Evelyne - Le 12/04/2020 à 16:10:17
Invraisemblable, jusqu'où iront-ils ?!
9 0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions santé Réouverture du service des urgences de l'hôpital de Lavelanet