Se connecter
Logo MesOpinions.com
Accueil Pétitions Sondages Victoires Blog Nous soutenir Lancer une pétition
Accueil Pétitions Pétitions santé Refus inconditionnel de l’injection anti-covid chez les 12-17 ans
Pétition

Refus inconditionnel de l’injection anti-covid chez les 12-17 ans

Refus inconditionnel de l’injection anti-covid chez les 12-17 ans Pétition
124 signatures
Plus que 376 signatures pour que cette pétition soit diffusée dans la newsletter MesOpinions !
Auteur
Auteur(s) :
Françoise-Emma Boulanger
Destinataire(s) :
Olivier Véran (Ministre des Solidarités et de la Santé)
La pétition

                      Refus inconditionnel de l’injection anti-covid chez les 12-17 ans

                      NON nos enfants, nos petits-enfants ne seront pas des cobayes


                            NON à la « vaccination» des 12-17 ans contre le covid19


 « Pour que les hommes se laissent assujettir, il faut, de deux choses l'une : ou qu'ils y soient contraints, ou qu'ils soient trompés.»
La Boétie


Ne soyons pas responsables d’une atteinte à l' intégrité des enfants et des adolescents


(Art, 2 et 4 de la Déclaration des droits de l’Homme et du citoyen) Violation de l’intérêt supérieur de l’enfant)


                                                  Ils ne nous demandent rien.


                                                     Laissons-les tranquilles.


                                      Soyons les garants de leur avenir sanitaire


Des études ont été faites sur la population pédiatrique, notamment par le professeur Robert Cohen à l’hôpital de Créteil et celle sur les écoles primaires de Crépy-en-Valois par l’Institut Pasteur 1, explique le docteur Robert Sebbag, infectiologue à l’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière.

"Elles ont d’abord montré que quand les enfants contractent le virus, il n’y a quasiment aucun danger, aucune forme grave. Il y a eu des syndromes de Kawasaki, mais très, très peu. Les enfants sont donc peu réceptifs, mais aussi peu contaminants." Il convient d’abord de rappeler que contrairement aux personnes âgées,


            Les enfants ne représentent pas une population à risque face au SARS-CoV-2. “


Le professeur Christian Vélot qui est généticien moléculaire à l’université Paris-Sud, directeur scientifique du comité scientifique du Comité de recherche de l’information indépendante du génie génétique (CRIIGEN), déclare dans son  exposé intitulé :


                            « Ne faisons pas un remède pire que le mal » Sur Youtube


« Je suis surpris de voir que pour lutter contre un virus qui nous réserve beaucoup d’incertitudes, on ait recours à des technologies pour lesquelles on n’a pas de recul.


Au prétexte d’une urgence sanitaire, on a raccourci la durée des phases cliniques 3 avant l’autorisation de mise sur le marché alors que les risques de sécurité des médicaments, les maladies chroniques apparaissent en moyenne 4 à 5 ans après leur approbation [...]  Et aujourd’hui cette autorisation est toujours...provisoire !


On a des « vaccins » dont on ne cerne pas la technologie et on les injecte massivement à grande échelle. »


De fait, les décideurs exposent à un risque potentiel les jeunes et les adolescents et hypothèquent leur avenir sanitaire.


ET évoquant la vaccination des enfants:


« Avec les enfants il faut être particulièrement prudent car ils sont plus sensibles que les adultes aux perturbateurs endocriniens.


Sur le plan physiologique et de son avenir cellulaire, métabolique, tout est à construire, un grand parcours reste à faire.


Un enfant a toute la vie devant lui, et il a plus de risques d’avoir un problème de santé qu’un adulte qui a une grande partie de sa vie derrière lui.


 Donc à partir du moment où il n’y a pas urgence à vacciner, et il n’y a aucune urgence, il est urgent de ne pas « vacciner »,


                              à quoi bon prendre des risques ? », explique Christian Vélot


Alors :


  • Sur quelle base sérieuse est-il pertinent de « vacciner » un enfant ?

 


  • Pour quelle raison l’enfant ne serait-il pas « éclairé » sur le produit qu’on veut lui injecter ?

 


  • A-t-on le droit de lui injecter une substance dont on connaît les risques de toxicité et dont on n’a pas prouvé scientifiquement son efficacité ?

 


  • Comment les responsables d’un pays peuvent-ils, sans sourciller, connaissant les potentiels risques sanitaires chez les adultes, envisager une seule seconde que les enfants soient exposés aux mêmes risques ?

 


Parents, grands-parents, enseignants et tous les adultes responsables, nous disons farouchement NON à cette méthode scélérate qui n’a pas d’autre justification que d’écouler le plus rapidement possible un produit pharmaceutique pour le profit de quelques-uns en usant de prétextes fallacieux.

Pour approfondir le sujet avec des arguments documentés:


https://infovf.com/video/reiner-fuellmish-pandemic-fraud-version-integrale-1h20–9908.html  ou bien Pandemic fraude

Dans cet entretien le Dr David Martin donne des détails TRÈS précis sur les énormes incohérences qui enveloppent “l’épidémie du siècle”, s’appuyant sur les demandes de brevets associés au Sars cov 2 et aux financements liés.


Ce que surveille l’entreprise qui est depuis 1998 le plus grand souscripteur au monde d’actifs incorporels utilisés en finance dans 168 pays, comprenant l’intégralité du corpus de tous les brevets, demandes de brevet, subventions fédérales, dossiers d’approvisionnement, dossiers gouvernementaux, etc…dans lequel il relate d'une façon extrêmement documentée l'origine scélérate de " l'épidémie" covid.



                                                "Science sans conscience n’est que ruine de l’âme" Rabelais


 

124 signatures
Signez avec votre email
Plus que 376 signatures pour que cette pétition soit diffusée dans la newsletter MesOpinions !
Merci pour votre mobilisation
Vous avez déjà signé cette pétition
Aidez l'auteur à atteindre la victoire :
Je n'ai pas signé cette pétition et je veux le faire
Ajouter un commentaire
Partagez la pétition avec vos amis :
14 commentaires
Marcelle - Le 12/08/2021 à 19:44:19
j'ai signé pour nos enfants ; qu'ils ne soient pas vaccinés; LES PARENTS A EUX DE DECIDER .
1 0
Marie.josé - Le 05/08/2021 à 21:34:44
Scandalisée que le pognon,des grands labo,et des gouvernants,ne pensent qu'à leurs profits,sans sourcier un seul instant,aux conséquences,pouvant être désastreuses et définitives,sur la santé de nos enfants,et petits enfants.
C'est une honte!Je suis écoeurée,et révoltée...mais je continue ma lutte
1 0
Julie - Le 13/08/2021 à 23:23:46
Arrêtons ce massacre et ce soit disant président et soit disant gouvernement qui ne respecte pas les lois pas son peuple pas sa patrie alors qu ils en ont le devoir premier
1 0
Voir tous les commentaires
- Pétitions -

Les pétitions soutenues par d'autres utilisateurs

Accueil Pétitions Pétitions santé Refus inconditionnel de l’injection anti-covid chez les 12-17 ans